Go to Main Content Go to Footer Content

Informations sur l’emploi

A A

image_pdfimage_print

Étranger particulier

Procédures d'emploi (étranger particulier)

1Entrée avec visa H-2 (visite de travail)

Un Coréen résidant dans un pays étranger peut visiter la Corée du Sud en obtenant un visa H-2 (visite de travail) à l’ambassade. Un Coréen (âgé de 25 ans ou plus) avec une nationalité étrangère qui souhaite rendre visite à un parent en Corée avec un visa F1- F4 (visite ou réunion de famille/résident/conjoint accompagnant/Coréen résidant à l’étranger) peut le modifier en H-2 au bureau de contrôle de l’immigration.

※ Ceux appartenant à la catégorie des « cas spéciaux d’emploi » (le droit au travail pour les travailleurs étrangers, le décret d’application, article 10) sont éligibles pour un visa H-2.


2Éducation pour l’emploi

Quand les cas spéciaux de travailleurs immigrés envisagent de travailler dans un secteur qui leur est autorisé, comme celui des services, ils doivent passer par un programme de formation pour l’emploi dans un établissement approprié (ex. le HRD, le département des ressources humaines de Corée) avant de faire une demande de travail.

Ils peuvent participer à une session de formation avant de s’enregistrer comme étranger au ministère de la Justice.

  • L’enregistrement au ministère de la Justice doit être effectué dans les 9 jours après l’arrivée en Corée.
  • Ceux dont le visa précédent F1- F2 (visite ou réunion de famille/Résident/Accompagnant époux (épouse)/à l’extérieur de la Corée) a été modifié en visa H-2 peuvent faire une demande de travail après avoir participé au programme de formation pour l’emploi.
Formation pour les Coréens avec une nationalité étrangère
  • Sont éligibles les détendeurs d’un visa H-2 qui souhaitent trouver un emploi dans un secteur autorisé par le comité de la politique du travail des étrangers.
  • Cette formation dure 16 heures (étalées sur 3 jours) et comprend étude de la langue coréenne, compréhension de la culture coréenne, lois concernant l’emploi comme le permis de travail ou la loi sur les standards du travail, informations essentielles, connaissances exigées pour s’adapter à la société coréenne, souscription à une assurance adéquate
  • Dépenses à la charge du travailleur : formation sur la vie de campement, 148 000 wons ; sans formation, 102 000 wons
  • Comment déposer une demande ? Vous devez la soumettre par courrier, par fax ou en personne dans une branche du département des ressources humaines de Corée (HRD)
  • Établissement de formation : le département des ressources humaines de Corée (téléphone : +82-1577-0071)

3Demande de travail

Les cas spéciaux de travailleurs immigrés qui ont l’intention de travailler dans un secteur autorisé, comme celui des services, doivent faire une demande de travail dans un centre d’assistance pour l’emploi. Ils peuvent aussi en déposer une dans l’établissement de formation pour l’emploi quand ils y suivent des cours. Cette demande est valable pendant une année.

Ces cas spéciaux peuvent trouver un lieu de travail soit grâce au centre d’assistance pour l’emploi, soit par eux-mêmes.


4Signature d’un contrat de travail standard

L’utilisation d’un formulaire de contrat de travail standard aide à éviter des différends entre l’employé et l’employeur, protège les droits des travailleurs immigrés et permet de s’assurer qu’ils respectent les lois relatives au travail. Après avoir convenu des points comme la période du contrat, le lieu de travail, la nature du travail, les horaires, les congés, le salaire, etc., les deux parties peuvent signer le contrat standard de travail (formulaire : annexe 6).

※ Un employeur qui souhaite signer un contrat standard d’emploi avec un travailleur immigré doit obtenir une lettre de confirmation de recrutement de l’employé immigré.


5Rapport sur le commencement du travail

Après signature du contrat standard de travail avec le travailleur immigré, l’employeur doit le déclarer au centre d’assistance pour l’emploi dans les 10 jours. Le travailleur immigré doit, de son côté, le déclarer au bureau de contrôle de l’immigration dans les 14 jours

SiteAnglais