Cuisine



Data date de collecte: 2 janvier 2017

Le Bibimbap, plat populaire coréen

Le Bibimbap est un plat populaire coréen qui contient de nombreux ingrédients mélangés dans un bol avec du riz et une purée de piment. C’est également l’un des plats les plus représentatifs de la cuisine coréenne, avec le bulgogi et le kimchi.

Une tradition de longue date chez les ancêtres coréens disait que les restes du réveillon du nouvel an ne devaient pas être conservés jusqu’à la nouvelle année. C’est ainsi qu’a débuté l’habitude de mélanger divers ingrédients dans un bol avec du riz.

Le Bibimbap

  • Dans un bol, servez du riz sur lequel vous ajouterez un mélange de bœuf, de pousses de fougère, de concombre, de pousses de soja, de purée de piment, d’œuf et d’huile de sésame. Mélangez en prenant soin d’équilibrer les couleurs.
  • Ajoutez de la purée de piment selon vos goûts. Une trop grande quantité de purée de piment risque de dissimuler le goût des aliments.

Le Gimbap (rouleau coréen), parfait pour les pique-nique

Le Gimbap est un aliment populaire coréen composé de riz vapeur, assaisonné de sel et d’huile de sésame, et de divers ingrédients (épinards, radis, carottes, œufs et jambon), roulés dans une feuille d’algue séchée et légèrement grillée. Ce rouleau est ensuite découpé en tranches de la taille d’une bouchée pour être consommé.

Le Gimbap

  • Le Gimbap peut se présenter sous différentes formes, comme le Chungmu gimbap (rouleaux coréens style Chungmu), le gimbap en forme de petit doigt, et le gimpab inversé avec la feuille d’algues à l’intérieur.
  • Pratiques, ils peuvent se manger sans accompagnement
  • Ils peuvent être consommés le midi ou comme snack lorsque vous êtes en déplacement.
  • Le Mayak gimbap du marché de Gwangjang est une variante très populaire du gimbap, dont on dit qu’elle est aussi addictive qu’une drogue.

Le Dolsotbap, un ragoût très nourrissant

Le Dolsotbap est composé de riz gluant, de riz, de châtaignes, de jujube en julienne, et de ginseng. Il est cuit dans un plat de pierre et l’assaisonnement est servi à part. Selon la légende, ce plat fut créé à l’ère des Joseon, lorsque la famille royale se rendit au Temple de Beopjusa pour prier. Les moines préparèrent du dolsotbap avec des ingrédients prêts à servir afin de pouvoir servir la famille royale plus rapidement.

Le Dolsotbap

  • Plat équilibré et nourrissant. Après avoir mangé le dolsotbap, versez de l’eau chaude dans le plat de pierre pour profiter de la saveur noisette de la croûte de riz qui s’est formée dans le fond du plat.
  • Il existe aujourd’hui différentes variantes du dolsotbap.

Le Samgyeopsal (porc), plat préféré des Coréens

Le Samgyeopsal tient son nom du fait que la poitrine de porc coupée laisse apparaître trois couches de viande et de gras. Le Samgyeopsal provient de la partie large et plate située juste à côté des côtelettes et qui s’étend jusqu’à la poitrine. Grâce à ses différentes couches de viande et de gras, cette partie du porc est la plus goûteuse et on l’utilise dans de nombreux plats.

Le Samgyeopsal

  • Si on la laisse griller trop longtemps, la viande devient dure parce qu’elle perd trop de graisse. Par conséquent, il est conseillé de ne pas la faire trop cuire si vous voulez profiter de la tendresse et des arômes de cette pièce de viande.
  • Si vous voulez réduire la quantité de graisse contenue dans le samgyeopsal, c’est la cuisson à l’eau qu’il faudra favoriser.
  • Manger du samgyeopsal accompagné de purée de piment ou de pâte de soja, d’oignons, d’ail, de champignons, de feuilles de sésame, de crevettes salées et de kimchi fermenté permet d’améliorer l’assimilation des protéines et des graisses, et a un effet stérilisant et désodorisant.

Le Bulgogi, le plat coréen préféré des étrangers

Le Bulgogi est le plat coréen à base de bœuf le plus typique, et c’est également le plat coréen que les étrangers préfèrent. Au cours de la dynastie Goryeo, ce plat s’appelait seolyameokjeok, ce qui signifie plat grillé que les gens mangent les soirs de neige. Au cours de la dynastie Joseon, il devint le neobiani, ou repas de la Cour Royale.

Le Bulgogi

  • Le Bulgogi est composé de lanières de bœuf grillé qu’on a fait mariner dans un mélange de sauce soja, d’oignons verts, d’ail, d’huile de sésame et de poivre moulu.
  • Placez la viande sur une plaque de cuisson au-dessus d’un feu, versez du bouillon de viande dans les rainures de la plaque de cuisson, installez quelques tranches de viande sans les superposer, et faire cuire de chaque côté avant de déguster.

Jokbal (pieds de porc vapeur) et Bossam (roulé de napa au porc), plats préférés des coréens pour un snack nocturne

Le Jokbal et le bossam sont deux plats à base de porc, et le jokbal est le snack nocturne préféré des Coréens.

Jokbal

  • Les Jokbal sont des pieds de porcs cuits et assaisonnées à la sauce soja. Lorce que le jokbal est cuit, la viande est découpée en tranches et servie avec une sauce à base de crevettes et de légumes. On dit que sa forte teneur en gélatine est bonne pour la peau et pour prévenir le vieillissement.
  • Le Bossam est un genre de roulé de napa coréen, dans lequel de la viande cuite à la vapeur est enroulée dans la feuille d’un légume, comme du kimchi, du chou, ou des lanières de radis, et souvent accompagné d’un condiment appelé ssamjang (sauce épaisse et épicée à base de pâte de soja, de purée de piment, d’huile de sésame, d’oignons, d’ail, d’oignon vert et d’autres ingrédients.) Le bossam kimchi est connu pour sont goût savoureux et sa haute valeur nutritionnelle.