Go to Main Content Go to Footer Content

[2014] Le mot du Maire

A A
  • Un rêve que nous rêvons ensemble, va se réaliser.

  • SMG 839
    image_pdfimage_print

    Date : Le 19 Septembre 2014 | Lieu : Université de Stanford, Etats-Unis
    Lors de la Conférence à l’Université Stanford

    Bonjour,
    Mesdames et Messieurs, enchanté de faire votre connaissance.
    Je suis le maire Séoul Park Won-soon.

    La vérité, l’intelligence, la créativité et l’innovation coexiste dans cette université. Vous êtes PDG de Grandes entreprises connues dans le monde entier, homme d’affaire ou politicien, etc.

     J’ai l’honneur d’être présent parmi vous, vous qui montrez la voie au monde dans de nombreux domaines. Je vous remercie sincèrement.

    Je crois que c’était en 2015, je suis venu ici en tant que professeur invité par l’université de Stenford. Ici j’ai passé mon temps à faire des recherches et des débats. Comme vous, j’ai étudié avec les anciens étudiants de cette université dans ce campus. Mes études, mes expériences intellectuelles et personnelles que j’ai acquises à Stanford m’ ont énormément servie dans mon rôle actuel c’est-à-dire maire de Séoul en charge de 10 millions citoyens dans capital de la Corée.

    Aujourd’hui, je veux partager avec vous mes expériences en tant que maire de Séoul, et mes efforts pour résoudre les problèmes urbains que font face de nombreuses villes à notre période. En outre, je voudrais également partager mes expériences en tant que Social Designer qui m’ont servi pour devenir Park Won Soon d’aujourd’hui.
    De nos jours, plusieurs villes dans le monde ont de multiples problèmes difficiles à résoudre. Encore maintenant, beaucoup de citoyens restent dans le cercle vicieux de la pauvreté, de la bipolarisation.de l’injustice et de l’inégalité. Le changement climatique, les problèmes environnementaux et l’énergie, les catastrophes naturelles, les crimes, le faible taux de natalité et le vieillissement de la population sont aussi les problèmes sociaux qui menacent notre vie.

    Les problèmes de Séoul ne sont pas différents de ceux des autres villes. Nous avons également beaucoup de problèmes à résoudre; la sécurité sociale, l’éducation, le manque de crèche, le chômage, le suicide, le vieillissement de la population et le crime. Alors, Comment la ville de Séoul traite-t- elle ces problèmes?

    Comme vous le savez bien, Séoul a simultanément développé l’économie et la démocratie en ruine après la guerre civile de Corée. On appelle cela le miracle de fleuve Hangang. Un PIB 20,000 dollars, 10ème puissance commerciale mondiale, 14ème PIB mondiale, voila les résultats de ce miracle. Par contre, derrière ces résultats positifs, il y a aussi des résultats négatifs. Indice relatif de Bonheur en baisse et un taux de suicide le plus élevé du monde. Nous avons encore beaucoup de problèmes à résoudre comme le faible taux de natalité, le vieillissement de la population, problème de chômage et la bipolarisation.

    Séoul qui est une mégalopolis de 10 millions de personnes, a beaucoup de problèmes et de conflits divers. Pour cela, j’ai décidé, « ensemble » avec nos citoyens, de résoudre ces problèmes et ces conflits aigus. C’est pour cela que j’ai choisi le slogan ‘le citoyen est le maire’. Maintenant les citoyens de Séoul dirigent Séoul ensemble avec le maire.

    Ceux qui m’ont permis de mettre les citoyens au centre de politiques de Séoul sont mes principes, une ‘Gouvernance collaborative’ et ‘l’Innovation’.
    Coopérer avec les partenaires, rénover perpétuellement afin d’améliorer la qualité de vie des citoyens sont autant d’efforts pour trouver les solutions a’ ‘ nos’ problèmes communs ‘avec les citoyens’ et pour rendre Séoul en ville de bonheur où les citoyens vivent harmonieusement.

    Pour cela, dès que j’ai pris mes fonctions, j’ai établit ’Le bureau d’innovation de Séoul’ pour impulser notre innovation. D’abord, Séoul a rénové le paradigme de l’administration. Nous avons choisi des mots clés pour notre rénovation comme ‘ communication’, ‘ participation’ et ‘ gouvernance’. Sous ces principes, nous essayons de rendre Séoul en ville où les citoyens planifient et développent notre plan avec la mairie afin d’en bénéficier tous ensemble.

    L’administration innovatrice commence par l’écoute des opinions des citoyens. Vous savez bien que la mairie de Séoul a des grandes oreilles. Un jour un citoyen a heurté les oreilles de la mairie avec sa voiture pour nous obliger a’ l’écouter. Cela a fait mal à nos oreilles mais nous pensons que cet événement est un juste châtiment pour toujours nous rappeler d’être a’ l’écoute de nos citoyens.

    Plus de 80 auditions publiques , des délibérations avec des experts, des sondages sur le marché pendant 2 jours, 120visites sur les sites des projets, la publication de 10,000 informations administratives, l’ouverture au publique du Hall des citoyens qui a attiré 1,4 millions visiteurs, l’ atelier de discussion avec 2,800 participants, le système de vice–maire honoraire et de maire d’un jour (occasion d’être le maire pendant une journée), un budget participatif et la foire politique ont pour but d’écouter et de respecter les citoyens. Ils sont également présents pour rendre une vie heureuse des citoyens par le biais de nos échanges réciproque.

    Nous nous sommes mis à nus pour écouter nos citoyens. Nous avons dévoilé, partagé et rendu publique nos informations administratives. Nous avons facilité l’accès à l’information au public en établissant un « Open gouvernement Séoul ». Nous fournissons aussi des services de grandes données. Sur « Séoul Wiki » 2,700 projets de Séoul ainsi que leurs nouvelles, l’arrière plan et budget sont présentés.

     Par une administration innovante du SNS, nous avons débuté une administration a’ la vitesse de la lumière. C’est probablement la première fois au monde. Séoul a crée le Centre de Social Media et établit 44 poste de gestion du SNS et également un centre de communication faisant office de guichet intégrale qui répond aux sollicitations. Comme ladite, Séoul a commencé la période que l’administration réponde aux pétitions le vite que possible depuis le commencement de l’histoire de l’homme.

    Déjà le nombre des suiveurs du SNS de l’administration de Séoul est de plus 1,3 millions de personnes. Avec 100,000 suiveurs sur Kakao talk, 320,000 sur facebook et 900,000 sur Twitter, nous écoutons les opinions des citoyens en temps réel.

    « Je suis chauffeur de bus et Je ne pouvais pas acheter un cadeau pour mes enfants le jour des enfants à cause du retard de mon salaire. » Cela est une sollicitation que j’ai reçu sur mon compte Twitter. Je l’ai ensuite transféré à la section des transports et 4 jours après j’ai reçu son 2ème message. « J’ai reçu mon salaire sur mon compte bancaire et maintenant je me sens vraiment être père. Merci M. le maire. » Ca se passe comme ça à Séoul.

    Mon SNS est un appareil qui porte la parole des citoyens. Nous écoutons sans cesse les plaintes, les critiques, et les compliments. « L’ascenseur des fauteuils roulant est en panne dans une station de métro », « le pavage du trottoir est endommagé devant ma maison », « Les poubelles des déchets ménagers pues trop» J’écoute les opinions des citoyens et je les transmets tout de suite aux sections concernées. Comme ça les plaintes deviennent des sourires pour les citoyens. « M. le maire, merci. Avant je ne pensais pas que mon opinion pourrait porter un changement sur la politique de Séoul. J’ai l’impression d’être le maire ».

    Par exemple, par la communication du SNS nous avons obtenu l’idée de bus de nuit qui est installé pour les citoyens qui rentrent tard. Après avoir analysé de gigantesques données de plus de 3 milliard de communications téléphoniques, les données de réception de pétition par le téléphone portable pendant la nuit. La mise en place de ce service a été réalisée après avoir analysé plus de 3 milliards de communications téléphoniques ainsi que le recueil des opinions reçu via les téléphones portables. Comme cela, ce système de 9 portails de communication est devenu un moyen de communication que 6,000 citoyens utilisent par jour.

     Lorsque Séoul a lancé ce bus de nuit ‘Hibou’, 50,000 likes et 3,353 commentaires ont été enregistrés sur mon Facebook. Toutes ces informations permettent d’enrichir le système d’informations. Ce bus de nuit ‘hibou’ fait par les processus mentionnés est devenu la nouvelle la plus recherchée parmi les 10 nouvelles sélectionnées par nos citoyens.

    En 2011, juste après mon élection, j’ai reçu une lettre d’un habitant d’HLM. « 6 personnes se sont suicides sur 100 jours. Il faut trouver une solution aux suicides. Aidez nous pour qu’on puisse vivre en toute dignité. »

    J’ai arrêté tous mes plans prévus et j’y suis allé. Je suis reste là-bas pendant 3 jours pour parler avec les habitants. Puis j’ai aperçu que cette tragédie est née par la pauvreté, l’aliénation économique et l’isolation. Auparavant ce problème n’était pas considéré sérieusement mais à ce moment là j’ai analysé le fondement du problème des HLM.

    D’abord, j’ai enlevé les barrières entres les sections dans l’administration de Séoul. Pendant 8 mois, les experts de 8 services différents dont le bureau de la santé et de la sécurité sociale, le bureau d’étude de la politique des femmes et de la famille et l’attaché de la communauté des quartiers continuent le travail sans relâche pour cherches les solutions.

    Nous avons finalement proposé une solution intégrale qui réduit les charges des locataires, créer de l’emploi et qui donne une autonomie aux citoyens défavorisés, et comprendre les politiques de la santé et éducation.

    Ce résultat précieux est obtenu à la suite de la coopération et de la communication avec les citoyens.

    Dans l’arrondissement de Mapo, il y a un quartier qui s’appelle rue du sel. Ce quartier est dans le plan de réhabilitation depuis longtemps et le taux de criminalité est très élevé. Nous y sommes allés pour faire des sondages, des auditions publiques et des interviews des habitants afin de baisser le taux de criminalité. Par les processus mentionnés nous avons analysé le quotidien des habitants. La plupart des habitants sont des personnes âgées et des femmes. Aussi beaucoup d’entre eux travaillent jusqu’à tard le soir et rentrent à l’aube.

    Pour baisser le taux de criminalité nous avons fait face à ce problème avec une façon novatrice.

    Une application de “Conception du service publique” dans le quartier. Nous avons installé des réverbères pour les travailleurs de nuit, des promenades pour que les habitants s’exercent, et nous avons également peint les murs en couleur claire. 

    Ces mesures s’appellent PCAM (prévention du crime par l’aménagement du milieu). Grâce à ce PCAM, le danger d’un crime est réduit et les habitants sont satisfais. Ce résultat positif a été possible parce que nous avions cherché les solutions sur place et parce que nous avions introduit un concept innovateur d’espace.

    Séoul est une grande ville de consommation d’énergie. L’accident nucléaire de Fukushima m’a donné un thème de réflexion « Est-ce qu’il est possible que Séoul produise de l’énergie ? ». Après cette réflexion j’ai décidé d’économiser et de produire l’énergie avec nos citoyens. Séoul a lancé un projet ‘Réduction d’une centrale nucléaire’. Avec les citoyens et l’administration de Séoul des centrales solaires ont été installées et les anciennes ampoules LED ont été remplacées.

     En outre, plus de 1,7 millions de personnes sont membres du ‘Club Eco-milage’ et pratique l’économie d’énergie dans leur maison. Les enfants et les jeunes élèves ont participé à la campagne ‘Eteindre la lumière pour la Terre’.

    Après tous ces efforts, nous avons enfin réussit à économiser 2 millions de tonnes de pétrole équivalant a’ 1 centrale nucléaire ce qui semblé au début impossible. De nombreuses personnes du monde nous en ont fait l’éloge. Ils viennent en Corée pour apprendre ce « modèle réussi de la politique régionale de l’énergie ».
    Le défi de Séoul n’est pas encore fini. La 2ème phase de la ‘Réduction d’une centrale nucléaire’ est lancée.

    Pendant la 2ème phase, notre but est d’économiser l’énergie a’ 4 millions de tonnes de pétrole et réduire de 10 millions de tonnes de gaz à l’effet de serre. En continuant l’administration de l’innovation et de la coopération avec les citoyens, Séoul a reçu 4 prix honorables (3 parmi 4 sont des prix d’excellence) dont le grand prix de l’administration publique reçu par l’ONU dans le domaine de la promotion de la participation citoyenne dans l’administration.

    Surtout les normes de bien-être des citoyens de Séoul qui a obtenus le grand prix, est le résultat d’un processus révolutionnaire réalisé grâce aux opinions publiques reçues lors de 162 réunions de gouvernance en partenariat public-privé constituée de citoyens, d’experts, de fonctionnaires mais également par des voies différentes comme le ‘Forum en ligne’, la ‘Table ronde de 1,000 participants’, l‘Atelier des questions politiques’, et par ‘Séoul Eco de la sécurité sociale- association de rétroaction de la sécurité social’.

    Aujourd’hui Séoul est devenu une mégalopole du monde. Séoul occupe la 6ème place dans la compétitivité de l’urbanisme mondial pour la 2ème année consécutive, la première place pour la deuxième année consécutive dans ‘le bon conseil municipal’, sélectionné par les voyageurs d’affaires, et Séoul est placé dans le top 5 des villes plébiscitées pour les conventions pour la 3ème année consécutive. LE nombre de visiteurs a’ Séoul est de plus de 10 millions.

    Mesdames et messieurs, Séoul se renouvelle de jour en jour. Elle fournit également aux citoyens un meilleur environnement urbain et une meilleure qualité de vie. Maintenant, le modèle de Séoul est devenu « L’effet de Séoul » qui est exporté dans 22 villes de 21 pays différents. La canalisation d’eau potable, le métro, l’e- gouvernement, la politique énergétique et climatique de Séoul sont devenus des modèles de réussite dans le monde.

    Aujourd’hui Séoul est devenu une ville de rêve pour les villes des pays en voie de développement qui souhaitent devenir des villes à la pointe de la technologie.

    Mesdames et messieurs, « Le monde est aux gens qui rêvent». Je répète cette phrase à tout le monde que je rencontre par ce que dans ma vie, je n’arrêtais pas de faire des efforts afin de réaliser mon rêve et je l’ai réussi.

    Est-ce que ce rêve est réalisé seulement par moi tout seul ? J’ai créé « l’effet de Séoul » tout seul ? C’est le fruit de la coopération entre nos fonctionnaires, les 10 millions de citoyens de Séoul, les sociétés et les multiples organisations. Il y a un proverbe africain qui dit « Si vous voulez aller vite il faut y aller tout seul, si vous voulez aller loin, vous y allez ensemble avec quelqu’un». Une vie meilleure est dans le «Ensemble». Un rêve que nous rêvons ensemble, va se réaliser. Vous connaissez bien Gangnam style de Psy qui a été la 2ème place dans le billboard de la chanson. Nous avons Wonsoon style à Séoul. M. Wonsoon style est de faire un nouveau Séoul où les citoyens vivent ensemble harmonieusement par la coopération et l’innovation.

    Je vous ai raconté mes expériences afin de créer un nouveau Séoul par la coopération et l’innovation. Je souhaite que mon histoire d’aujourd’hui soit utile pour résoudre les problèmes de votre communauté et de votre quotidien. Mesdames et Messieurs, je vous demande de rester à l’écoute de notre ville, de supporter Séoul et de visiter Séoul. Nous y allons ensemble avec vous. Je vous invite à Séoul. Voulez vous venir ensemble avec nous ? Je vous remercie.