Go to Main Content Go to Footer Content

Nouvelles du transport

A A
  • TOPIS 3.0 de Séoul s’équipe d’une fonction « Gestion urbaine / Prévisions de trafic »

  • SMG 2224
    image_pdfimage_print

    Après avoir appliqué avec succès pour la première fois au monde un mode scientifique utilisant les technologies de l’information de pointe dans la gestion du fonctionnement des bus de Séoul afin de corriger les problèmes récurrents liés à cette dernière, à savoir les intervalles irréguliers et la conduite imprudentes des chauffeurs, le Centre d’information routière de Séoul (TOPIS : Transport Operation & Information Service) a déclaré cette fois-ci l’ouverture de l’ère de « TOPIS 3.0 ».

    En effet, après la réforme du système de transports en commun de 2004, l’ère 1.0 a été marquée par l’application de la technologie de pointe dans la gestion du réseau routier et dans la prise des mesures en temps réel. Ensuite, l’arrivée de l’ère2.0 en 2008 a ouvert la voie au partage d’informations de bus et à la création de divers services d’applications Smartphone. L’ère 3.0 sera quant à elle celle de gestion intelligente de la sécurité urbaine via une coopération, de la réalisation des prévisions de trafic et de l’exportation de technologies des transports de Séoul à l’étranger créant des effets économiques.

    Afin de maximiser les effets de la coopération et de la vente de cette nouvelle ère, la ville de Séoul a accueilli le TOPIS au sous-sol de son nouvel hôtel de ville lui offrant un espace plus grand et plus moderne.

    Ainsi est né un système intégral de gestion urbaine regroupant le Centre d’informations routière de Séoul, la Salle de gestion des crises et la Salle des secrets de Chungmu. Un tel système permettra une surveillance intelligente 24 heures sur 24 en situation de crise (accident, catastrophe, guerre, etc.) et la ville prévoit de faire ce lieu réunissant à la fois l’expérience du transport de pointe de Séoul, le support technique et un réseau d’échange de ressources humaines, un symbole de l’exportation à l’étranger.

    Par exemple, la proximité et la coopération entre le Centre routier et la Salle de gestion des crises créeront des effets de synergie permettant une surveillance sans faille de tous les coins de la ville (voies, fleuves, etc.) avec le regroupement des 849 équipements vidéo à la pointe de technologie ainsi que l’affichage de diverses informations (niveau fluvial, intempéries, etc.) sur des panneaux électroniques.

    De plus, les prévisions de trafic seront désormais possibles comme les prévisions météo en utilisant les données massives cumulées depuis plus de 10 ans. En cas de manifestations ou d’événements nécessitant la mise en place de déviations en centre-ville, des itinéraires optimaux seront proposés préalablement.

    L’exportation du Système de Transport de Séoul (ITS) à la technologie reconnue comme la meilleure au monde ayant suscité la visite de plus de dix mille importantes personnalités étrangères (Chefs d’Etat, ministres, hauts fonctionnaires et spécialistes du transport) depuis 6 ans sera également mise en œuvre en partenariat avec des entreprises privées.

    La ville de Séoul a ainsi annoncé jeudi 12 la vision 3.0 du TOPIS de Séoul en ouvrant au public les portes du Centre d’informations routière de Séoul (TOPIS) nouvellement aménagé à l’hôtel de ville de Séoul.

    L’espace du TOPIS expose des photos montrant l’évolution et le développement des transports de Séoul depuis des années 50 et on peut y découvrir le système de transport de pointe de Séoul avec des lunettes 3D.

    Le projet TOPIS 3.0 annoncé par la ville de Séoul porte, sous le sous-titre « Au delà de la technologie de pointe, vers l’ouverture, vers la coopération », propose trois visions suivantes : ▴ Une gestion urbaine intelligente via une coopération en matière de transports et de catastrophes, ▴ Un soutien renforcé à l’exportation à l’étranger du Système de Transport de Séoul via les partenariat public-privé et ▴ Une préparation pour les prévisions de trafic par une coopération entre les transports et les données massives.