Go to Main Content Go to Footer Content

Le tourisme culturel

A A
  • Séoul : ville de lecture en tout temps et lieu

  • SMG 1444
    image_pdfimage_print

    Séoul devient de plus en plus une ville où il fait bon faire de la lecture.

    Avec les bibliothèques à 10 minutes à pied, la ville forme un environnement qui encourage ses habitants à lire plus de 20 livres par an.

    Séoul se vise vers une ville de culture où les livres se trouvent partout, où ils soulagent la vie quotidienne des habitants et où ils deviennent objets de festival.

    Avec son histoire longue et sa culture, Séoul devient maintenant une ville de livre. En juin 2012, elle a élaboré un projet baptisé « Séoul avec un livre » permettant d’augmenter la création de bibliothèques et de promouvoir les habitudes de lecture avec le but de « cultiver les habitants à l’aide du livre ». Ce projet joue un rôle de base pour établir la politique de bibliothèque et de la promotion de lecture ainsi que les détails de projet. Le 26 octobre de la même année, la bibliothèque Séoul a ouvert ses portes pour faire fonction central de ce projet de promouvoir la lecture.

    Le projet a pour but de créer une ville avec les bibliothèques à 10 minutes à pied en augmentant le nombre de bibliothèques publiques de 128 en 2012 à 272 en 2030. Cela en va de même pour les petites bibliothèques, allant de 773 à 1100.

    D’ailleurs, la ville a fixé ses objets concrets : l’organisation d’une ambiance propice à la lecture de plus de 20 livres par an et par tête, l’augmentation du nombre de livres de la bibliothèque par habitant jusqu’au niveau moyen de l’OCDE passant d’un livre à deux ou plus.

    Selon le résultat, les chiffres ont haussé de 14% et 12% par rapport à l’année 2012 en atteignant jusqu’à 141 bibliothèques publiques et 863 petites bibliothèques respectivement.

    Avec l’augmentation des bibliothèques, 95% d’habitants de Séoul peuvent utiliser les bibliothèques à 10 minutes à pied dans leur quartier.

    Mais certaines parmi les petites bibliothèques qui représentent 86% des bibliothèques entières ne fonctionnent pas comme une bibliothèque normale à défaut de ressources humaines, budget ou livres. Les bibliothèques publiques doivent quant à elles améliorer également leur gestion pour offrir les services plus professionnels et divers satisfaisant aux demandes des habitants.

    Petite bibliothèque

    Pour atteindre le but des projets comme par exemple « l’augmentation du nombre de livres lus par habitant », la ville prend des mesures soutenant les bibliothèques publiques et les petites bibliothèques. Les politiques concernant la bibliothèque sont décidées par le comité de la bibliothèque et le service d’information dont le maire de Séoul est directeur. D’ailleurs, en créant les réseaux de bibliothèques dans 25 districts, Séoul coopère étroitement avec l’organisme consultatif du secteur public et privé, voire le système de gouvernance en partenariat entre public-privé.

    Afin d’acheter les données et de gérer le programme de lecture, la ville subventionne environ 10,3 milliards de wons à 150 bibliothèques publiques, en plus du budget de chaque bibliothèque. Dans les 46 bibliothèques, la salle d’information est ouverte jusqu’à 22 heures et la ville finance les bibliothèques pour les programmes nocturnes.

    Avec les projets tels que « lire un livre dans une bibliothèque» ou « promotion des clubs de lecture », Séoul fait des efforts d’étendre la culture de lecture et de débat.

    La ville soutient les programmes de lecture destinés à chaque génération en organisant le projet de lecture pour éviter la démence ou le projet de lecture en fonction du cycle de vie. Les petites bibliothèques choisies par l’évaluation sur place à chaque district reçoivent environ 1 à 3 millions de wons par an pour acheter les livres et gérer la place.

    Bibliothèque

    Depuis l’année 2015, un bibliohthécaire en charge des affaires de la petite bibliothèque est aposté dans les bibliothèques représentatives de 25 districts afin de soutenir les activités coopératives concernant la petite bibliothèque. Les bibliothécaires apostés facilitent la coopération avec les petites bibliothèques pour promouvoir le débat, la rencontre des écrivains, le service d’information ou la gestion des livres basés sur les ressources diverses de bibliothèques publiques. Chaque année la ville organise le Festival du livre de Séoul en octobre et en 2015 environ 200 bibliothèques, maisons d’édition et organisations de lecture ont participé au festival pour créer une ambiance amusante favorable à la lecture.

    Avec la politique de promouvoir la bibliothèque et la lecture, Séoul prend des mesures diverses et apporte le soutien en partenariat avec les bibliothèques publiques et petites de chaque district dans le cadre du projet de « cultiver les habitants à l’aide du livre » pour mieux offrir les services. D’ailleurs, le projet permet de faire développer les bibliothèques de manière équilibrée entre les districts et de diminuer l’écart d’information pour créer une ville dirigée par les habitants basée sur le bien-être d’information.

    Festival du livre de Séoul