Go to Main Content Go to Footer Content

Nouvelles du bien-être, de la santé publique et de la sécurité

A A
  • Séoul veut coexister avec les animaux !

  • SMG 81
    image_pdfimage_print

    La ville de Séoul a publié son plan pour le « système de prise en charge des animaux de compagnie » qui permet de garantir la sécurité à la fois des animaux et des hommes. Ayant créé le service de protection des animaux en 2012 pour la première fois en tant que municipalité, la capitale de la Corée se veut non seulement une ville où les animaux de compagnie sont pris en charge, mais également une ville où les hommes coexistent avec ces animaux grâce à un service de prise en charge efficace et des infrastructures bien solides.

    Le système de prise en charge le cœur de ce plan d’innovation. Pour la première fois, la ville introduira le système d’enregistrement des animaux de compagnie avec les puces sous-cutanée. Elle envisage également de créer un établissement de secours d’urgence des animaux abandonnés, et de proposer un système d’assurance raisonnable. De plus, elle va multiplier les terrains de jeu, les centres de prise de soin des animaux, ainsi que les écoles des animaux de compagnie dans les quatre coins de la ville. Ayant pour mission à la fois de créer un environnement favorable aux animaux de compagnie et de réduire les conflits entre les voisins, Séoul souhaite renforcer le service de prise en charge et sensibiliser le public.

    Au lieu d’intervenir pour sauver les animaux déjà abandonnés, Séoul fournira les efforts pour prévenir tout risque de perte et d’abandon. À partir de mars 2019, il suffira ainsi de payer 10 000 wons dans une des 540 cliniques vétérinaires pour faire implanter la puce sous-cutanée, et enregistrer les animaux au système. Et les établissements de secours d’urgence seront créés pour offrir un service de secours 24 heures sur 24. De plus, ceux qui adoptent les animaux de compagnie abandonnés pourront bénéficier d’une assurance gratuite de 1 an. Cela encouragera les gens à adopter les animaux abandonnés.

    Des établissements de soins seront multipliés pour offrir un environnement plus favorable aux animaux de compagnie ainsi que leurs propriétaires. En effet, le nombre de terrains de jeu passera de 4 à 10 avant la fin d’année, et chaque arrondissement comptera 25 terrains d’ici 2022. La municipalité envisage de construire plus de centres de protection des animaux pour que chacune des 5 zones de Séoul compte 4 centres d’ici 2023.

    Le plan pour la coexistence avec les animaux de compagnie publié le 19 mars par la ville de Séoul constitue le deuxième plan en matière de la protection des animaux qui contient des idées proposées par les citoyens (notamment l’organisation des tables rondes avec les citoyens, le comité de protection des animaux et le réseau des jeunes pour les animaux) avec des méthodes d’implémentation bien précises.