Go to Main Content

[2013] Le mot du Maire

A A
  • Séoul soutient la vie des citoyens

  • SMG 897

    Discours à l’occasion du Nouvel An 2013

    Date : 2 janvier 2013
    Lieu : Sejong Center

    Mes chers concitoyens de Séoul et chers collègues, je vous souhaite mes meilleurs vœux pour le Nouvel An 2013, l’année du serpent noir. Avec le serpent qui est le symbole de la prospérité et de la fertilité, je vous souhaite une année florissante.

    En cherchant des mots pour vous souhaiter une bonne année, j’ai pensé à mes promesses de campagne électorale. « Le premier maire a changé ma vie », c’était ma première promesse. Est-ce que cette promesse est tenue ? Ai-je été un soutien dans votre vie ?

    En 2012, j’ai fait de mon mieux pour vous encourager.

    Au cours de l’année dernière, nous étions fidèles à nos trois politiques principales : le bien-être, la sécurité et l’emploi. D’abord, la mairie de Séoul et moi avons offert des repas gratuits et respectueux de l’environnement à 590 000 élèves. Nous avons aussi réussi à réduire de moitié les frais de scolarité à l’Université municipale de Séoul pour qu’ils atteignent environ 1 million de wons. En mai, 1133 employés en CDD indirect seront directement employés en CDI, et encore 6231 employés en CDD bénéficieront de la transformation de leurs contrats.

    L’« Administration sur le terrain », l’« Administration ouverte » et l’« Administration Twitter » sont les trois innovations du système administratif que nous avons achevées et qui sont devenues les traits majeurs de l’administration de la mairie de Séoul. Au cours de 41 Forums politiques, nous avons rencontré 5400 citoyens. Pour une politique, nous avons consulté des dizaines d’experts. Ces modèles de coopération ont permis au système administratif de garder l’équilibre. C’était la force de « l’administration sur le terrain »

    Avec le progrès des technologies informatiques, nous avons réalisé l’« Administration ouverte 2.0 » où un chroniqueur note toutes les activités quotidiennes du maire et où des livres blancs de chaque projet sont publiés afin de partager toutes les étapes du processus et leurs résultats. Grâce à l’ouverture de la « Place de communication d’informations », plate-forme du partage d’informations publiques, les citoyens peuvent consulter 2733 informations administratives. Quant à l’« Administration Twitter », le premier dans son genre au niveau mondial, elle a changé non seulement la vie des citoyens, mais aussi le système administratif municipal. Le SMC, centre des médias sociaux, a été ainsi installé pour centraliser et gérer des propositions et les plaintes en temps réel. Selon certains, ils vont sur mon compte Twitter dès qu’il commence à neiger, parce qu’ils y trouvent les informations concernant le déneigement ou des photos des citoyens en train de déblayer la neige. Traitées en coordination avec des mesures municipales de déneigement, ces informations peuvent ainsi établir une gouvernance de sécurité de la vie quotidienne. Les citoyens changent Séoul qui change à son tour ses citoyens.

    En dehors de ceux que je viens de mentionner, Séoul et moi avons accompli des tâches innombrables. Mis à part les trois objectifs principaux, c’est-à-dire le bien-être, la sécurité et l’emploi, j’observe des politiques intelligentes et merveilleuses s’enchaîner sur mon bureau. Je suis vraiment fier de mes collèges. Je vous remercie profondément.

    Bien que nous ayons travaillé avec tant de passion, nous avons encore un long chemin à parcourir devant nous. Plus j’observe, plus je constate que de nombreuses missions restent à accomplir. Tout d’abord, la santé financière municipale est en danger. Vous avez dû avoir lu sur les journaux en octobre dernier que la dette de notre ville a été multipliée par 2,9 en 10 ans. S’il s’agissait d’une entreprise privée, elle risquerait de faire faillite. Ce n’est pourtant pas la seule situation alarmante vu que le montant total de la dette des ménages coréens s’élève à 1100 trillions de wons. Parmi les dettes auprès des banques, 32 % sont concentrées dans notre ville. Ce chiffre fait peur parce qu’il montre à quel point la vie des citoyens de Séoul est difficile. Où pouvons-nous trouver de l’espoir ? Pouvons-nous être heureux ? Puis-je tenir ma première promesse, qui est d’« être le premier maire à changer la vie des citoyens » ?

    En 2013, la vie du peuple est le premier enjeu.

    Chères citoyennes et chers citoyens de Séoul, cette année, la mairie fera de son mieux pour soutenir « la vie du peuple ». Les gens sont en train de crier « aidez-nous, vivez ensemble ». Ici, il n’existe aucune logique cachée. En 2013, la mairie soutiendra la vie du peuple, parce qu’elle est notre premier enjeu. Le Gouvernement métropolitain de Séoul prendra des mesures préventives qui minimiseront l’impact de la crise financière et concentreront tous nos efforts et nos ressources pour protéger la vie des citoyens sur le terrain.

    Cette année et pour la première fois, le budget municipal attribué au bien-être a dépassé 6 trillions de won, c’est-à-dire 30 % du budget total. Ce budget précieux encouragera nos citoyens. Notamment, les « Normes relatives à l’aide sociale civile » que nous avons annoncées l’année dernière seront établies cette année. Et nous allons également promouvoir le « Projet de santé publique 36,5 », le plan directeur de la santé publique qui consiste à rendre gratuites les vaccinations obligatoires au niveau national pour 440 000 enfants et à soigner les dents des 30 000 élèves et enfants issus des ménages à faibles revenus. Ensuite, le « système de protection de base à Séoul » sera mis en place pour subventionner 40 000 individus à faibles revenus ne bénéficiant pas d’aide sociale. Séoul apportera un soutien aux parents en améliorant la qualité de soins de leurs enfants. Ainsi, les crèches publiques et municipales seront élargies avec la construction de 100 crèches supplémentaires en 2013. En 2014, nous garantirons la présence d’au moins 2 crèches publiques ou municipales par district. En outre, personne ne doit être exclu des soins médicaux pour des raisons financières. Cette année, nous construirons des centres de santé de Séoul dans des quartiers où les populations vulnérables sont concentrées. D’ailleurs, nous établirons un nouveau modèle d’hôpital public avec nos « hôpitaux rassurants pour les patients ». Ils ont notamment pour objectif d’alléger le fardeau sur les familles des patients en fournissant un service d’aide-soignant.

    Chers citoyens de Séoul, personne ne doit se laisser mourir pour quelque raison que ce soit, et je le dis très sincèrement en tant que chef de la ville. Le 27 dernier, nous avons prévu l’adoption de la « loi pour la prévention du suicide et la culture respectueuse de la vie à Séoul ». Cette loi stipule, d’une part les droits et les obligations des citoyens pour prévenir les suicides et de l’autre part les missions du maire. La ville de Séoul luttera contre les suicides et soutiendra les projets dans chaque district. Pour des individus présentant un risque suicidaire, la ville mettra en place un système de prévention 24 h sur 24 en leur offrant des services adaptés. Nous allons ainsi renforcer le réseau communautaire pour lutter contre le suicide.

    Le logement instable est aussi un facteur important qui menace la vie du peuple. Séoul ferra des efforts en 2013 pour que personne ne s’inquiète de son logement. Ensuite, nous retrouvons le problème de la dette des ménages. En élargissant les domaines d’activités du « Centre financier du bien-être », nous vous offrirons des programmes de conseil financier et au recouvrement de crédit. Nous allons également renforcer les « Mesures contre les menaces financières des citoyens » qui se concentreront sur sept menaces chroniques y compris les prêts à intérêts élevés et les retards de salaire. Ce projet sera un plan global et qui commencera par la prévention jusqu’au secours financier en passant par des contrôles suivis. Chers citoyens, la ville de Séoul vous promet que le fardeau qui pèse sur vos épaules sera allégé.

    À Séoul, nous allons créer des emplois décents. D’abord, nous essayerons d’agir directement sur la formation professionnelle et la création de nouvelles entreprises en faveur des jeunes et des emplois pour les personnes à faibles revenus. Le soutien ne sera pas éphémère parce que nous analyserons les résultats liés aux salaires et au suivi de notre politique. Ce travail s’effectuera en collaboration avec le « Hub des emplois pour les jeunes » qui analysera les conditions d’emploi et de travail des jeunes et développera les politiques appropriées tout en offrant un espace sur les réseaux sociaux. Nous encouragerons également les séniors qui ont été un moteur de croissance de Séoul. La Corée compte plus de 1 million de personnes âgées de 65 ans ou plus, et une personne sur trois est un sénior ou va bientôt le devenir. Leur bonheur constitue une variable importante pour le bonheur général des citoyens et il est également un de nos devoirs. La ville de Séoul installera un projet de découpage double encourageant une deuxième vie économique des séniors. Des emplois adaptés seront créés pour qu’ils bénéficient d’une vie stable et heureuse.

    En 2013, Séoul s’innove

    Chères citoyennes et chers citoyens de Séoul, il faut innover pour s’entraider. Il faut rénover la vie et rêver de nouveautés. Nous allons construire une infrastructure économique et sociale ainsi qu’un centre de développement des sociétés coopératives d’intérêt collectif qui serviront de plate-forme pour les réseaux socio-économiques. Séoul a créé également un fonds social d’investissement afin de continuer à créer des emplois stables et de respecter les valeurs sociales. Le Gouvernement métropolitain de Séoul et des investisseurs privés ont coopéré pour créer ce fonds qui sera utilisé pour garantir la qualité de notre vie.

    D’ailleurs, nous allons dynamiser les coopératives et leur écosystème. Pendant la crise européenne, nous avons constaté que les coopératives bien enracinées permettaient à leur communauté à surmonter des crises et soutenaient la vie des citoyens. Séoul apportera une aide aux coopératives par son Centre de consultation et de soutien qui sélectionnera et aidera celles qui luttent pour les intérêts publics.

    L’innovation de Séoul continuera et touchera l’ensemble de la société. En effet, le premier pas de toutes les innovations est de normaliser ce qui n’est pas normal et de rationaliser ce qui n’est pas rationnel. Cette année, nos innovations seront achevées dans des secteurs diversifiés.

    Tout d’abord, je pense aux « 10 commandements applicables aux trottoirs » qui seront annoncés et appliqués en 2013. Les trottoirs ont été construits avec les impôts prélevés auprès des citoyens. Le trottoir étant le miroir de l’administration municipale, une innovation rationnelle du système de gestion des trottoirs sera la première étape pour faire de Séoul une ville où les citoyens veulent se promener.

    Nous achèverons l’administration ouverte à l’aide de l’innovation des technologies de TIC. Des livres blancs des projets principaux seront accessibles à la « Place de communication d’informations » sous format électronique « e-book ». Ces informations disponibles deviendront un véritable moteur de croissance pour notre société.

    L’innovation se poursuit également dans le domaine de l’énergie. En 2013, nous commencerons le projet de « Suppression d’une centrale nucléaire » qui comprend des mesures globales en vue de résultats concrets. Séoul avance vers une ville productrice d’énergie et au-delà des économies d’énergie.

    Une véritable innovation se déroulera sur le terrain et vous serez témoins du Séoul du partage. Chers concitoyens, il faut reconnaître une vérité : plus nous partageons, plus notre vie devient riche. Et sachez que nous avons la possibilité de partager aussi bien les rues et les moyens de transport que l’information et les connaissances.

    Le projet de communautés urbaines sera véritablement lancé. Il ne s’agit pas d’un projet immobilier, mais un projet qui rétablira des liens de solidarité entre voisins. La communauté urbaine ainsi créée sera la base d’un écosystème du bien-être et de l’économie de Séoul. Notre ville deviendra une ville qui donne de la force à tous ses citoyens.

    En 2013, le moteur de croissance s’innove

    Chers citoyennes et citoyens de Séoul, le développement durable de la ville est indispensable si nous voulons que la ville donne de la force et que nous continuons nos innovations avec cette force. C’est la raison pour laquelle nous ne pouvons abandonner notre stratégie de croissance visant à développer l’économie de Séoul. Comment peut-on développer un meilleur moteur de croissance pour l’avenir ? Nous avons trouvé des réponses, bien sûr, chez nos citoyens.

    La « Vision 2030 de la circulation dans Séoul », un dessin indispensable pour la structure spatiale urbaine et notre progrès sur les 20 ans à venir sera achevée pendant la première moitié de l’année. Ce projet a été préparé en collaboration avec le « Comité des citoyens pour les perspectives de Séoul pour 2030 » et il s’agit d’un dessin pour l’avenir qui tient compte de votre vie. Pendant plus de mille ans, Séoul était la capitale de Baekje, un royaume ancien et celle de la dynastie Joseon. Elle est une des meilleures villes du monde riche en histoire et en culture.

    Ces aspects historiques et culturels ont fait de Séoul une ville touristique très attractive et l’industrie touristique est l’une des industries représentatives de l’économie créative du XXIe siècle. Nous allons restaurer la Muraille de Séoul de 600 ans et la rendre accessible aux citoyens. Pour l’avenir, nous préparons des éléments qui deviendront nos trésors dans 100 ans. En repérant et préservant nos biens historiques et culturels de l’époque moderne ou contemporaine, nous les transformerons en ressources touristiques. L’année dernière, plus de 10 millions de touristes ont visité la Corée et plus de 90 % de ces derniers se sont rendus à Séoul. Avec la « vague coréenne », la réputation coréenne se répand dans le monde.

    En 2013, Séoul poursuit son marketing stratégique pour le tourisme selon les régions et les thématiques. En partenariat avec les citoyens et le Storytelling club (Club de contes), nous allons essayer de repérer des éléments pour développer le tourisme. Chaque district de Séoul se développera en un site touristique ayant sa propre infrastructure. Séoul deviendra une marque de réputation mondiale.

    Le secteur du tourisme d’affaires est également primordial. Savez-vous que Séoul vient d’être désigné comme la meilleure ville organisatrice de réunions internationales d’affaires ? Elle continuera sa conquête pour devenir la première ville du tourisme d’affaires. Dans cet environnement changeant, Séoul essayera non seulement d’organiser des conférences internationales en mobilisant son réseau international et des partenariats public-privé, mais aussi développera sa part de marché dans l’organisation des réunions d’entreprises. Quelques quartiers stratégiques seront sélectionnés et annoncés pour construire le meilleur complexe industriel de tourisme d’affaires.

    En 2013, Séoul bat son plein pour développer les industries de haute technologie basées sur des connaissances innovantes. Je pense notamment au Complexe industriel de Magok qui centralise aussi bien des institutions de recherches et de développement de grandes entreprises que des PME et des entreprises étrangères et deviendra un moteur de croissance parmi tant d’autres. Nous allons aussi investir dans le capital indirect social en faveur d’une infrastructure urbaine digne de ce nom, « Séoul, une ville internationale ». À partir du « Plan de base pour les métros urbains » qui sera annoncé en février, nous travaillerons pour développer un plan général de rénovation de l’infrastructure des transports axée sur les transports publics et les piétons.

    En 2013, le centre et les provinces s’entraident

    Chers concitoyens de Séoul, un oiseau ne peut jamais voler avec une seule aile. Sans coopération de la part du gouvernement central, les politiques des gouvernements régionaux ne sont guère applicables. C’est également le cas pour les politiques pour la classe populaire planifiées par le gouvernement central qui resteront inefficaces sans coopération avec les gouvernements régionaux.

    J’espère qu’en 2013, le gouvernement central et les gouvernements régionaux s’entraideront pour se soutenir. Le Gouvernement métropolitain de Séoul va répondre activement aux appels du gouvernement central qui a, à son tour, besoin de nous pour tenir ses promesses électorales. En outre, Séoul possède des connaissances et des astuces grâce à nos diverses expériences sur le terrain. Si le gouvernement central arrive à conjuguer des savoir-faire de Séoul avec leurs nouvelles politiques, nous pourrons établir un bon exemple en matière de la coopération et du développement à la fois national et régional.

    Une véritable décentralisation du pouvoir est la pierre angulaire du développement et de la compétitivité nationale. Pour ce faire, le budget régional devra bénéficier d’une certaine autonomie et la réforme du système devra s’orienter vers une décentralisation des pouvoirs excessivement concentrés au gouvernement central. Ces conditions sont le point de départ pour une meilleure compréhension mutuelle et une meilleure mise en place des politiques. Ainsi, le centre et les provinces pourront s’entraider.

    En 2013, nous élargissons nos pouvoirs

    Chers citoyens de Séoul, « Korea discount » décrit une situation dans laquelle la valeur des entreprises coréennes est sous-estimée par rapport à celle des entreprises étrangères, notamment à cause des tensions entre les deux Corées. « Korea discount » est « Séoul discount ». Autrement dit, les conflits avec la Corée du Nord ont des conséquences négatives sur la représentativité et la position géostratégique de Séoul. De ce fait, nous essayons de lancer des projets de coopération en conjuguant les échanges socioculturels avec les subventions financières vis-à-vis de notre voisin du Nord. En proposant des échanges culturels tels qu’un match de football entre Séoul et Pyongyang et un concert de l’orchestre philharmonique de Séoul à Pyongyang, Séoul poursuivra sa volonté d’installer la paix dans la péninsule. Et nous le ferons ensemble avec le nouveau gouvernement central.

    En 2013, Séoul encourage la vie des citoyens

    Chers citoyens de Séoul et mes collègues de la mairie, souvenez-vous du premier « Bureau du maire sur le terrain » dans la nouvelle ville d’Eunpyeong ? Pendant les 9 jours passés sur le terrain, nous avons pu trouver de nouvelles solutions à de nombreux problèmes. Pour ma part, cette expérience m’a permis de tirer une leçon : en concentrant nos efforts, rien n’est impossible. Notre puissance provient de la créativité de Séoul qui apporte continuellement des changements et des innovations et améliore la vie des citoyens. Je suis certain qu’en concentrant nos efforts, tout est possible.

    Nous embarquons dans une nouvelle année avec de multiples objectifs à réaliser. Pour accomplir ces missions, je profiterai de la force venant de notre concentration et je me servirai également du « Bureau du maire sur le terrain ». En effet, nous avons déjà réussi à trouver un nouveau modèle de fonctionnement pour Dongdaemun Design Plaza (DDP) dont la gestion sera autonome à partir de mars 2014. Il aspirera à être une plate-forme mondiale des industries créatives. De la même façon, nous allons concevoir un plan de dynamisation de « Garden Five ». Quant à la ligne 9 du métro et « L’île flottante de Séoul », notre expérience permettra la création de ces lieux lucratifs et bénéfiques pour les citoyens.

    Mes chers collègues de Séoul, nous avons effectué une restructuration et un remaniement du personnel. Mon intention d’offrir des promotions et de meilleures places à plus de fonctionnaires est peu réalisable. Pourtant, je voudrais que vous sachiez une vérité : peu importe la fonction que vous occupez, nous formons un seul corps. Quelle partie du corps pourrait être considérée comme la moins précieuse ? Un fonctionnaire de la mairie est aussi important que le maire. Nous travaillons au sein d’une équipe où les membres partagent leurs difficultés et leur bonheur. En effet, je voudrais parler des petites choses que je fais habituellement pour mes collègues.

    Premièrement, j’écris une lettre et offre un couple de poupées en forme d’oie pour tous les fonctionnaires de la ville de Séoul qui se marient. Deuxièmement, quand un fonctionnaire décède sur notre territoire, je me rends personnellement au funérarium. Troisièmement, je m’occupe de tous les fonctionnaires et des récompenses qu’ils obtiennent pour leurs efforts.

    Chaque fonctionnaire de la ville de Séoul m’est précieux. Au moins, ceux qui font leur travail ne seront pas ignorés et leurs efforts porteront leurs fruits. Car les citoyens ne peuvent être heureux si les fonctionnaires ne le sont pas. Puisque chaque citoyen de Séoul m’est important, chaque fonctionnaire de la ville me l’est tout aussi. Nous nous protégerons l’un l’autre et marcherons ensemble. Chères citoyennes et chers citoyens de Séoul, donnez de la force à chaque fonctionnaire de votre ville.

    Je voudrais encore une fois vous souhaiter mes meilleurs vœux pour le Nouvel An. Je ferai de mon mieux et plus encore. Séoul encouragera votre vie. Merci beaucoup.