Go to Main Content

Actualité du maire

A A
  • Séoul lance des programmes d’aide au logement pour les jeunes mariés

  • SMG 433

    Les dépenses de logement sont souvent considérées comme le facteur le plus difficile pour les citoyens de Séoul. C’est aussi l’un des facteurs qui incitent les jeunes à réfléchir sérieusement à leur projet de se marier. Une fois mariés, de nombreux jeunes mariés ont du mal à payer le loyer mensuel et les taux d’intérêt des prêts au logement. C’est le principal problème social responsable de la « génération N-po » (une génération qui abandonne un certain nombre d’activités humaines essentielles). L’augmentation de 11 % au cours des sept dernières années du salaire mensuel moyen s’est accompagnée par une augmentation de 44 % du coût moyen du logement pendant la même période. Le « phénomène d’évasion de Séoul », qui contraint les gens à quitter la ville a cause du logement et de l’éducation des enfants, s’intensifie également. Parmi les sorties nettes de population de Séoul (ménages s’installant dans la ville < ménages quittant la ville), la majorité étaient des « personnes dans la trentaine avec enfants ».

    Déterminée à s’attaquer au problème du logement, qui concerne essentiellement le « point de départ des jeunes couples », la ville de Séoul a relevé ce défi et a mis en place des programmes de logement destinés à aider 25 000 couples chaque année. Ainsi, un couple sur deux qui se marie à Séoul chaque année pourra bénéficier d’une « aide financière » ou d’une « place dans une maison de location publique » de la ville ». Tout couple non propriétaire d’une maison et dont le revenu combiné est inférieur à 100 millions de KRW sera éligible pour participer aux programmes. L’aide financière sera également disponible pour les « mariages de droit commun ».

    Le principal changement concerne l’élargissement de l’admissibilité au soutien financier. Le programme de prêts au logement, qui prévoit jusqu’à 200 millions de KRW pour les dépôts de location ou de crédit-bail à faible taux d’intérêt, sera mis à la disposition des couples dont le revenu combiné est inférieur à 100 millions de KRW, sur un montant actuellement admissible de 80 millions de KRW. Un couple dont le revenu mensuel est inférieur à 8 millions de KRW environ (4 millions de KRW par personne) sera admissible au programme de prêts au logement, qui comprend la majorité des travailleurs. Le nombre de bénéficiaires passera également de 5 000 à 10 500 unités, et la période maximale de soutien passera de 8 à 10 ans.

    Le programme « offre de logements », qui permet aux jeunes d’accéder à des logements locatifs publics achetés et à des maisons situées à proximité des stations de métro, passera également de 2 445 à 14 500 unités par an (12 000 unités →14 500 unités). Séoul prévoit de cibler les maisons situées à proximité des principales stations de métro et les endroits facilement accessibles par les transports en commun pour ce programme, afin d’offrir une résidence de choix aux jeunes mariés.

    En outre, afin de prévenir les situations dans lesquelles les bénéficiaires potentiels ne peuvent recevoir une aide faute de pouvoir accéder aux divers programmes et politiques de logement, Séoul lancera également fin novembre un portail en ligne, « Seoul Housing Portal ». Ce portail en ligne proposera un service à guichet unique, avec un service d’autocontrôle permettant aux couples mariés d’identifier le meilleur programme d’aide au logement correspondant à leur situation, des services de consultation en ligne et une application. En outre, dès l’an prochain, des coordonnateurs de l’aide au logement pour les jeunes mariés seront présents dans chaque centre d’aide au logement dans les 25 districts autonomes.

    Afin de résoudre le problème du logement des jeunes mariés avec énergie et détermination, la ville de Séoul a fortement augmenté son budget d’investissement de 2 0849 milliards KRW (moyenne mensuelle de 694,9 milliards KRW) par rapport au plan initial. À partir de l’année prochaine, 3,106 milliards de KRW seront investis sur trois ans (de 2020 à 2022).

    Le 28, le maire Park Won-soon de Séoul, a annoncé le « Plan de la ville métropolitaine de Séoul pour les programmes d’aide au logement destinés aux jeunes mariés » avec ces contenus.

    Les programmes comprennent quatre changements majeurs, dont ①l’élargissement de l’aide financière et l’assouplissement des conditions d’admissibilité (une moyenne annuelle de 5 000 unités → 10 500 unités), ②l’augmentation du volume des fournitures de logements sociaux (pour une moyenne annuelle de 12 000 unités →14 500 unités), ③l’aide au déménagement dans de plus grandes maisons pour les couples vivant dans une maison publique de location achetée et ④une meilleure accessibilité aux renseignements sur les programmes de soutien en logement.

    Séoul a annoncé la mise en place de ces programmes visant à s’assurer que chaque membre de la future génération puisse se lancer dans la vie de manière équitable, à la suite de l’augmentation de l’allocation jeunesse et du programme mensuel de soutien au loyer pour les jeunes. La vision qui sous-tend ces programmes de soutien est qu’à mesure que les jeunes mariés s’installent de façon stable dans la ville, ils dynamiseront l’économie de la ville.

    Le maire de Séoul, Park Won-soon, a déclaré : « Ces plans sont des programmes de soutien visant à permettre à tous les jeunes mariés de se lancer dans la vie. Ils s’accompagnent d’une augmentation de l’allocation jeunesse et de subventions mensuelles de loyer pour les jeunes. Nous avons mis en place ces programmes en écoutant attentivement la voix des jeunes pour leur offrir les avantages pratiques dont ils souhaitent bénéficier. Nous veillerons à ce que les problèmes de logement ne constituent pas un handicap pour les jeunes mariés qui entament un nouveau chapitre de leur vie avec le rêve d’un avenir meilleur. Grâce à ces plans, la plupart des travailleurs feront partie des bénéficiaires potentiels des programmes. Nous continuerons à développer des plans complémentaires. »