Go to Main Content Go to Footer Content

[2011] Le mot du Maire

A A
  • Séoul est trop grand pour que les fonctionnaires s’en occupent seuls

  • SMG 1121
    image_pdfimage_print

    Visite du maire de Séoul, Monsieur Park Won-soon dans les immeubles insalubres à Haengchon-dong

    Date : 9 novembre 2011
    Lieu : Haengchon-dong, dans l’arrondissement de Jongno

    Le maire de Séoul Park Won-soon : La catégorie E correspond à une tente qui sert d’abri aux habitants. La catégorie D est relativement meilleure. La sécurité prime avant tout. Ces zones de catégories D et E sons ensevelis sous la neige et se fissurent en hiver. Il faut les remplacer par des bâtiments sûrs dès que possible. C’est ce que je voudrais vérifier aujourd’hui. Ces bâtiments n’ont-ils pas eu de permis de construire ?

    Le maire d’arrondissement de Jongno : Non. Il faut les transformer en parc ou les réhabiliter.

    Le maire de Séoul : Ils sont construits en contrebas d’une citadelle, donc il faudra d’abord les démolir.

    Le maire d’arrondissement de Jongno : Le terrain appartient à l’État et les propriétaires n’habitent pas dans ces bâtiments. Ce sont tous des locataires. Les propriétaires ne réagissent pas beaucoup, peut-être parce qu’ils comptent réclamer des indemnités plus tard. Ils sont venus voir les bâtiments plusieurs fois l’année dernière.

    Le maire de Séoul : En cas de démolition, les locataires auront-ils accès à des logements locatifs ?

    Le maire d’arrondissement de Jongno : Oui.

    Le maire de Séoul : Ils voudront louer, non ? Ont-ils droit à une allocation ?

    Le maire d’arrondissement de Jongno : Oui.

    Le maire de Séoul : Pour mettre régulièrement à jour l’information sur les risques, il faudra utiliser les systèmes de médiation et de suivi. Séoul est trop grand pour que les fonctionnaires s’en occupent seuls. Nous avons besoin de créer une page web sur laquelle les habitants pourront s’exprimer.

    Le maire de Séoul : Le mur d’appui n’a pas l’air solide. Y a-t-il des employés en charge de la gestion du risque ?

    Un fonctionnaire : Oui, un groupe composé d’experts indépendants et de fonctionnaires.

    Le maire de Séoul : Il faut au moins adopter des mesures temporaires en prévoyant des mesures à moyen et à long terme. Des logements locatifs seront disponibles. Il est également nécessaire de trouver une solution pour les propriétaires des bâtiments, même s’ils n’ont pas de permis de construire.

    Le maire de Séoul : Je discuterai avec les maires d’arrondissements. Un parc devra être créé sur le site, du fait que les bâtiments sont délabrés et situés en contrebas d’une citadelle.

    Le conseiller d’arrondissement : Les habitants souhaitent également un parc.

    Le maire de Séoul : La création d’un parc coûte beaucoup et devra donc se faire progressivement. Le problème concerne également la présence de bâtiments dangereux sur d’autres sites. La Ville doit s’en occuper dès que possible en collaboration avec le secteur privé.

    Le maire d’arrondissement de Jongno : Il est difficile d’identifier les problèmes des bâtiments privés. Nous mettrons en place le système de gestion.

    Le maire de Séoul : Il est possible de tout vérifier sur Google. Par exemple si les citoyens nous rapportent des problèmes, comme une fissure dans un mur. Des priorités seront à établir pour adopter dans un premier temps des mesures temporaires et pour ensuite mettre au point des mesures à moyen et à long terme, afin de prévoir le budget nécessaire.

    Vous avez fait un excellent travail, et il permettra de s’assurer qu’il n’y aura plus d’accidents dans le futur. Ce que vous avez fait est remarquable. La neige est tellement lourde que des arbres dans la montagne s’écroulent sous son poids. J’ai vu des toits de bâtiments affaissés. Même s’il est important de nettoyer la neige dans la rue, prêtez aussi attention à ces détails. Mesdames et Messieurs les fonctionnaires, je vous remercie de travailler toujours aussi dur, et je souhaite que vous poursuiviez votre extraordinaire contribution.