Go to Main Content Go to Footer Content

Nouvelles de l'économie

A A
  • Séoul devient le banc d’essai pour 1 000 entreprises innovantes

  • SMG 41
    image_pdfimage_print

    Séoul devient le banc d’essai pour 1 000 entreprises innovantes

    Le nombre de start-ups technologiques coréennes créées au cours du premier semestre de 2019 s’élevant à 59 000. Face à ce record historique, la ville de Séoul se déclare « être prête à devenir le banc d‘essai » pour ces entreprises innovantes. La municipalité a décidé de mobiliser tous ses moyens pour appliquer et tester des prototypes et des services développés avec les technologies innovantes telles que la blockchain, la fintech et l’intelligence artificielle. Plus concrètement, ces nouvelles technologies seront appliquées dans différents endroits allant des infrastructures publiques jusqu’aux systèmes administratifs tels que le métro, les routes, les ponts, les hôpitaux municipaux, les boutiques sous-sol, etc.

    Les prototypes ou les services développés par les PME ou les start-ups basés à Séoul et qui attendent leur commercialisation pourront ainsi tester leur performance à Séoul. Les investisseurs publics tels que le gouvernement métropolitain de Séoul, Seoul Metro, et la Seoul Facility Corporation permettront d’appliquer et de tester les nouvelles technologies sur le terrain pendant 1 an maximum tout en offrant une aide financière jusqu’à 500 millions de wons pour ces projets de démonstration.

    Les produits dont la performance et la sécurité sont garanties par l’intermédiaire du projet de démonstration recevront un « certificat de performance » que les entreprises pourront utiliser pour pénétrer les marchés local et international. À partir de l’année prochaine, l’ensemble des établissements et des départements devront fixer des objectifs relatifs à l’achat des produits innovants, et un système d’immunité sera appliqué pour les fonctionnaires qui s’y engagent activement. De plus, Séoul achètera directement ces produits pour en assurer la promotion.

    En juin 2019, la plateforme de proposition des technologies innovantes (www.seoul-tech.com) ouvrira ses portes au sein de l’Institut de la technologie de Séoul pour concrétiser la volonté de Séoul. Il s’agit d’une plateforme ouverte 24 heures sur 24, et 365 jours par un aux entreprises souhaitant tester leurs produits dans le banc d’essai de Séoul.

    Ainsi, l’année 2019 marquera le départ du projet de création de « Banc d’essai de Séoul ». La municipalité investira un montant total de 150 milliards de wons à l’horizon 2023 pour soutenir la croissance de plus de 1 000 entreprises innovantes.

    Le processus de fonctionnement du banc d’essai de Séoul est composé de 4 étapes: ① dépôt de dossier de candidature 24 heures sur 24 via la plateforme de proposition de nouvelles technologies → ② évaluation juste et rapide (maximum 8 semaines) du comité d’évaluation → ③ offre du banc d’essai pendant un an maximum et délivrance du certificat de performance → ④ achat public des produits ou services dont la performance et la sécurité sont garanties par les tests.

    D’abord, le Banc d’essai de Séoul proposera deux types de service: ▴ « le soutien à la recherche et de développement » où les entreprises bénéficient d’une aide financière ainsi que de l’opportunité de tester leur produit, et ▴ « l’offre de l’opportunité » où les entreprises bénéficient seulement de l’opportunité de démonstration. Pour le deuxième type de service, la municipalité a décidé de donner l’opportunité non seulement aux start-ups, mais à toutes les entreprises y compris les conglomérats pour maximiser son utilité.

    En deuxième lieu, lorsque les entreprises déposent leur dossier de candidature via la plateforme de proposition, le comité d’évaluation composé des experts procédera à une évaluation en deux étapes (une évaluation sur dossier et l’entretien) pour considérer l’aspect innovant et la sécurité du produit, pour ensuite sélectionner les produits et les services pour les tests. Pour une évaluation objective, la ville formera un groupe de 200 experts spécialisés dans 7 domaines (la fintech, l’intelligence artificielle et les biotechnologies).

    En troisième lieu, les entreprises sélectionnées seront invitées à établir un plan de test avec les départements concernés (lieu d’utilisation) avant de lancer le test sur le terrain (maximum 1 an). Les départements concernés examineront et prendront note du niveau de performance des produits. À la fin de la phase de démonstration, ils évalueront le résultat et délivreront le certificat de performance.

    Les entreprises pourront ainsi se servir du certificat de performance pour améliorer ses produits ou l’utiliser en tant que référence lorsqu’elles présentent ses produits au marché local ou international. Pendant la phase de démonstration, la municipalité autorisera les acheteurs potentiels à venir voir le terrain de démonstration. Ainsi, la démonstration deviendra elle-même un outil de marketing.

    En quatrième lieu, après la phase de démonstration, la municipalité de Séoul achètera les produits innovants pour aider les entreprises innovantes à présenter leur produit au marché et à trouver des circuits de commercialisation. En plus d’innover des processus administratifs pour encourager l’achat de ces produits innovants, la ville de Séoul organisera de divers événements, tels que le salon du banc d’essai (septembre) et des journées de pitching pour les start-ups (chaque mois) pour mieux promouvoir les produits.