Go to Main Content Go to Footer Content

Nouvelles du bien-être, de la santé publique et de la sécurité

A A
  • Séoul annonce le premier plan national global en faveur des soignants

  • SMG 138
    image_pdfimage_print

    Séoul a annoncé le premier plan national global pour l’amélioration des conditions de travail des soignants. Ce plan s’appuie sur l’idée que l’amélioration des conditions de travail des soignants devrait d’abord être mise en oeuvre pour améliorer la publicité et la qualité des services de soins pour les personnes âgées et les personnes en situation de handicap. La ville investira 12,2 milliards de wons sur quatre axes en se concentrant sur le droit au travail et le droit à la santé.

    Les soignants jouent un rôle central dans la prestation de soins dans la société coréenne, qui vieillit rapidement, en prenant en charge de manière professionnelle les personnes en situation de handicap et les personnes âgées. Cependant, ils sont exposés à de mauvaises conditions de travail comme l’instabilité de l’emploi, le faible revenu, le travail émotionnel et les risques pour la santé. Le plan global a été conçu pour améliorer les conditions de travail de 84 000 soignants travaillant à Séoul et la qualité des services de soins.

    Une enquête factuelle menée par la ville avant la mise en place du plan a démontré que la plupart des soignants sont des travailleurs temporaires de courte durée et que leur salaire horaire est inférieur à la moitié de la moyenne de ceux qui travaillent dans le domaine des soins de santé et des services sociaux, soit seulement 39 % de la moyenne de ceux qui travaillent dans ce secteur. En raison du manque de personnel de remplacement, la plupart des soignants doivent travailler même s’ils sont malades. Ces soignants sont exposés aux risques de maladies infectieuses en raison du contact direct avec les personnes âgées ou des personnes handicapées physiques dont ils s’occupent.

    La ville de Séoul poursuivra le plan global d’amélioration des conditions de travail des soignants jusqu’en 2021. Ce plan s’articule autour de quatre axes (① Garantir le droit au travail, ② Favoriser la sécurité des soignants, ③ Renforcer l’excellence des compétences des soignants, et ④ Promouvoir la communication et renforcer le management et la supervision), huit politiques et 25 projets dans la perspective « Développer de bons emplois pour renforcer la publicité en matière de prestations de soins ».

    Tout d’abord, la ville élaborera les lignes directrices standard pour la protection du droit au travail, qui seront transmises à chaque institution, et développera les institutions de soins de longue durée qui fourniront des travailleurs de remplacement. L’Académie des services de soins pour les soignants sera mise en place à partir de 2020 pour offrir aux soignants des connaissances pertinentes afin que leur droit au travail ne soit pas violé en raison de leur ignorance. L’Agence publique des services sociaux de Séoul sera créée dans 25 districts autonomes d’ici 2021 pour développer l’emploi direct.

    Deuxièmement, la ville soutiendra les droits en matière de santé physique et psychologique des soignants pour des services de soins durables. À compter d’octobre 2019, un vaccin antigrippe gratuit sera proposé à tous les soignants âgés de 64 ans et moins travaillant dans les établissements de soins de longue durée de Séoul.

    Troisièmement, la ville augmentera les éléments d’évaluation liés à l’amélioration des conditions de travail des soignants pour l’indice « Excellent Seoul Type Caregiving Service Certificate ». Ce certificat est attribué aux excellents établissements de soins de longue durée qui répondent aux critères de bon service de soins fixés par la ville afin d’inciter la participation volontaire des établissements. De plus, des programmes éducatifs pour l’amélioration des compétences professionnelles seront développés et fournis aux soignants afin d’améliorer leurs compétences.

    Quatrièmement, la ville s’efforcera de renforcer la publicité autour des établissements de soins de longue durée afin de remédier à la situation du secteur qui compte un trop grand nombre de petits établissements en raison de faibles barrières à l’entrée, conduisant à une dégradation des prestations et des conditions de travail des soignants.

    La ville vérifiera deux fois par an si ces établissements ont bien utilisé le « système de comptabilité financière des établissements de soins de longue durée » pour une gestion financière transparente. De plus, le « Comité pour la politique de Séoul sur les soins de longue durée à long terme » sera mis en place. La ville, les soignants, les établissements de soins et les experts y participeront pour donner des conseils sur les politiques de la ville dans ce domaine.

    Séoul annonce le premier plan national global en faveur des soignants
    <Allocution d’ouverture du Maire de Séoul Park Won-soon> <Discussion en table ronde>
    Allocution d'ouverture du Maire de Séoul Park Won-soon Discussion en table ronde
    <Présentation de débat> <Photographie de groupe>
    Présentation de débat Photographie de groupe