Go to Main Content

Nouvelles de l'économie

A A
  • Séoul accorde des prêts spéciaux aux entreprises d’économie sociale gravement touchées par le COVID-19

  • SMG 366

    La municipalité de Séoul accordera le « Prêt spécial COVID-19 », d’un montant total de 15 milliards de wons, aux entreprises d’économie sociale (entreprises sociales, coopératives, sociétés villageoises, etc.) qui subissent une chute brutale de leurs ventes suite à l’épidémie de COVID-19. Une aide d’urgence de 300 millions de wons peut être accordée au taux très bas de 0,5 % aux entreprises afin de faire face aux difficultés financières. Cette aide sera allouée à partir de la fin du mois d’avril après sélection de l’institution gestionnaire (parmi les institutions financières sociales).

    Selon l’enquête menée par le Gouvernement métropolitain de Séoul auprès de 179 entreprises d’économie sociale situées à Séoul, les ventes ont chuté pour plus de 98 % des entreprises et ont diminué de plus de moitié pour 71 % d’entre elles. Néanmoins, de nombreuses entreprises d’économie sociale sont les oubliées de l’aide gouvernementale. En effet, leurs fondements économiques, notamment en matière de garantie et de crédit, sont fragiles par rapport à ceux des entreprises ordinaires, et elles sont rarement considérées comme sinistrées.

    [« Prêts spéciaux COVID-19 » basés sur le financement social : taux d’intérêt et conditions des prêts]

    Institutions that Distribute Masks with Replaceable Filters
    Entreprises ayant des cas confirmés Entreprises directement touchées Entreprises indirectement touchées
    Plafond de l’emprunt
    Jusqu’à 300 millions de wons pour une entreprise d’économie sociale
    (Sur la base du solde des obligations)
    Taux d’intérêt
    0.5%
    1.0%
    1.5%
    Réserve secondaire
    2.5%
    2.0%
    1.5%
    Conditions d’octroi des prêts
    Report de 2 ans et remboursement sur 4 ans

     
    En plus du prêt spécial que la ville accorde régulièrement, Séoul mettra en œuvre le « Programme d’aide financière aux entreprises » (pour couvrir les frais de personnel, les coûts de développement des entreprises, etc.) pour favoriser la reprise après les difficultés liées au COVID-19. Les entreprises d’économie sociale qui ont été directement touchées par une baisse des ventes, entre autres facteurs, seront privilégiées et leur charge salariale sera allégée grâce à l’extension de la prise en charge des dépenses de personnel par salarié supplémentaire (2,4 salariés par entreprise préexistante en moyenne).

    Séoul a annoncé le « Plan d’aide d’urgence COVID-19 aux entreprises de l’économie sociale », dont les principaux volets sont présentés ci-dessus. La municipalité a déclaré que la crise du COVID-19 ne menacera pas la viabilité des entreprises de l’économie sociale qui ont surmonté les difficultés à se développer dans notre société.

    Ce plan comprend ① les prêts spéciaux pour les entreprises touchées par la crise du COVID-19, ② la sélection préférentielle des entreprises sinistrées pour le programme d’aide financière, ③ le renforcement des mesures destinées à soutenir le marché, y compris l’achat public anticipé, et ④ la mise en place et l’exploitation de canaux de consultation pour les difficultés liées au COVID-19.

    Un budget total de 10 milliards de wons sera d’abord alloué au titre du « Prêt spécial COVID-19 », basé sur le fonds d’investissement social de Séoul qui est le plus important du pays. En fonction du niveau de leurs pertes, les entreprises peuvent bénéficier d’un prêt à faible taux pouvant atteindre 300 millions de wons (y compris des prêts pour le remboursement d’obligations financières existantes), à un taux d’intérêt de 0,5 à 1,5 % (0,5 % pour les cas confirmés, 1,0 % pour les cas directement touchés et 1,5 % pour les cas indirectement touchés, avec un report de 2 ans et un remboursement sur 4 ans).

    En comparaison avec les prêts du fonds d’investissement social préexistant, le taux d’intérêt a été fortement réduit (3 % → 0,5 % au plus bas) tandis que le montant maximum des prêts (200 millions de wons → 300 millions de wons) et la durée du prêt (5 → 6 ans) ont été augmentés.

    Les entreprises qui ont déjà obtenu les prêts du fonds d’investissement social peuvent bénéficier d’autres mesures, telles que la prolongation de la durée des prêts jusqu’à un an et les prêts pour le remboursement d’obligations financières existantes.

    Après les « prêts spéciaux COVID-19 », Séoul envisagera une aide supplémentaire en fonction de l’ampleur des pertes et de la demande de fonds qui en découlera.

    Deuxièmement, lors de la sélection des entreprises d’économie sociale qui bénéficieront de « l’aide financière aux entreprises », le Gouvernement municipal examinera les difficultés des entreprises, telles que le taux de diminution des ventes, pour sélectionner et favoriser la reprise des entreprises les plus durement touchées. La sélection aura lieu en mai.

    Troisièmement, Séoul prendra des mesures pour développer le marché afin de préparer un environnement de gestion/distribution durable pour les entreprises d’économie sociale. En avril, la ville consacrera 50 % d’un budget de 30 milliards de wons, destiné à l’achat public de produits, au rachat anticipé. En septembre et octobre, le « Marché In-Seoul » qui se tiendra à Ttukseom, Deoksugung Stone Wall Path entre autres, établira et exploitera la zone de vente spéciale pour les entreprises touchées par la pandémie du COVID-19.

    Enfin, depuis le 2 mars, les « canaux de consultation dédiés aux entreprises d’économie sociale » ont été mis en place afin que les entreprises puissent signaler les difficultés liées au COVID-19 et obtenir une consultation sur les politiques financières, fiscales et de soutien. Les entreprises peuvent y recevoir rapidement des informations et des conseils d’experts, afin de ne pas être exclues des différentes aides mises en place par le gouvernement central et le gouvernement métropolitain de Séoul pour les entreprises en difficulté.