Go to Main Content Go to Footer Content

Le tourisme culturel

A A
  • Sentir Séoul 2 (La Création et financement d’un musée de thème)

  • SMG 1261
    image_pdfimage_print

    Pour connaître l’histoire d’un pays, il faut aller aux musées. Ayant une longue histoire, Séoul abrite de divers musées qui nous permettent de se plonger dans l’ambiance séoulienne.

    Musée de la Muraille de Séoul

    La Muraille entourait auparavant l’ancienne ville de Séoul. Pour découvrir le mur d’hier et d’aujourd’hui depuis la fortification en 1396, il faut visiter ce musée situé au long de la rue Sunseong-gil entre le parc de muraille à Dongdaemun et Heunginjimun (porte de Dongdaemun). La salle d’exposition sur le 2e étage montre l’histoire de la muraille de sa naissance à la restitution, y compris la démolition.

    Musée de la Muraille de Séoul

    Musée historique des Hanoks d’Eunpyeong

    Le musée historique des Hanoks d’Eunpyeong possède les contenus culturels concernant Hanok, maison traditionnelle coréenne, et la relique historique avec le développement d’Eunpyeong New Town. Il y a trois salles d’exposition : salle d’exposition permanente avec une histoire du quartier ; salle d’histoire avec la relique fouillée durant le développement de New Town ; salle de Hanok avec la maison traditionnelle, le processus de construction de la maison et les traits scientifiques et écologiques.

    Musée d’histoire de Hanok à Eunpyeong

    Musée de la médecine coréenne de Choonwondang

    Si la maison traditionnelle coréenne est Hanok, Hanbang désigne la médecine traditionnelle de la Corée. Le musée de la médecine coréenne de Choonwondang abrite une histoire vivante de médecine traditionnelle durant sept générations depuis 1847. Avec plusieurs objets concernant Hanbang, Choonwondang a ouvert ses portes en 2008 et organisé de diverses expositions pour partager avec les visiteurs le passé, le présent et le futur de médecine traditionnelle mais aussi ceux de la ville de Séoul.

    Musée de la médecine coréenne de Choonwondang

    Maison Gyeonggyojang

    Le 26 juin 1946, le coup de feu s’est fait entendre à trois reprises dans une scène historique, la maison Gyeonggyojang. La grande figure de la Corée s’est éteinte. La maison Gyeonggyojang est un lieu d’histoire ayant servi de bureau du gouvernement provisoire coréen et d’une place de résidence de Kim Gu jusqu’à son assassinat.

    Homme de politique et indépendantiste de la Corée, Kim Gu a participé à l’organisation du gouvernement provisoire coréen avec d’autres associations telles que Sinminhoe et Hanin aegukdan. En tant que chef du gouvernement provisoire de la Corée, Kim Gu a souligné la solidarité du peuple pour la réunification indépendante. Les Coréens considèrent aujourd’hui ce grand homme qui s’est efforcé pour son pays, comme un vrai chef de la Corée.

    Séoul a restauré la maison Gyeonggyojang qui était déformée avec une salle d’exposition à l’intérieur afin de montrer facilement l’histoire du gouvernement.

    Construit en 1938 par Choi Chang-hak qui a accumulé la fortune dans un secteur de l’exploitation des mines durant la période coloniale japonaise, la maison est à la fois servie de bureau du gouvernement provisoire coréen et de lieu de résidence de Kim Gu en 1945. Après la mort du chef en 1949 dans la maison, Gyeonggyojang est utilisé comme la maison de l’ambassadeur de Chine et de Viêt Nam et, après, comme l’hôpital en 1967. De ce fait, la maison a été intérieurement et extérieurement remodelée. Mais avec sa restauration, les visiteurs peuvent découvrir plusieurs contenus concernant l’histoire du gouvernement provisoire de la Corée : des reliques, des vidéos et un coin de recherche des informations.

    Maison Gyeonggyojang

    Musée de peinture folklorique de Gahoe

    Avec l’ambiance traditionnelle de la Corée, le musée de Gahoe possède de diverses peintures folkloriques et talismans qui montrent la vie quotidienne et les rêves naïfs de la classe populaire. La salle d’exposition d’une architecture traditionnelle présente les traces du peuple du passé.

    Musée Grévin de Séoul

    Situé au bâtiment annexe Euljiro de la mairie de Séoul ayant un sens historique et architectural, un musée de cire à 4 étages, le plus grand en Asie a ouvert ses portes. Devenu l’icône touristique parmi les touristes asiatiques comme les Chinois, les Japonais, les Thaïlandais ou les Taïwanais, le musée Grévin est le premier musée de cire en Asie et ce qui compte beaucoup pour la Corée.

    Les visiteurs peuvent voir de plus près les célébrités de la vague coréenne telles que des acteurs, des chanteurs ou des sportifs.

    Musée Grévin de Séoul

    Musée des cadenas traditionnels et musée de la paille et des produits de plante

    Le cadenas traditionnel ou la paille ne sont pas des termes familiers même pour les Coréens. Le musée nous montre la beauté scientifique et esthétique des cadenas traditionnels.

    En tant que matériaux d’une histoire la plus longue et populaire, la paille et les herbes étaient servies à construire des maisons, à fabriquer des vêtements ou des outils agricoles ou à lier un fardeau. Le musée présente de divers objets de paille.

    Ces musées de divers thèmes qui abritent l’atmosphère de la ville se trouvent partout à Séoul. Découvrant ces musées, vous vous sentirez plus proches de la ville.