Go to Main Content Go to Footer Content

Le tourisme culturel

A A
  • Sentir Séoul 1 (Les patrimoines futurs)

  • SMG 1171
    image_pdfimage_print

    Il y a une chanson que tous les Coréens ont probablment écouté au moins une fois durant leur enfance : « Sur la voie lactée dans le ciel bleu, un petit bateau blanc… ». C’est une fraction d’une chanson figurée dans un premier recueil de comptines, la « Demi-lune », publié en 1924. Le compositeur, Yun Geuk-yeong était un pionnier des chansons d’enfants. La maison du compositeur situé à Suyu-dong, Gangbuk-gu est l’un des patrimoines futurs de Séoul. Yun a passé ses dernières années avec sa famille dans cette maison. Dans le cadre du projet de conservation des patrimoines futurs, la ville a ouvert en 2014 un espace d’exhibition et d’éducation de chanson d’enfants pour donner un souvenir aux habitants.

    Maison du compositeur Yun Geuk-yeong dans le cadre du projet des patrimoines futurs de Séoul

    « Les patrimoines futurs » sont les biens matériels et immatériels méritant d’être transmis aux générations futures, et qui gardent les histoires ou mémoires d’événements de Séoul pendant l’époque contemporaine. Mais là on peut se poser une question. Pourquoi désigner un patrimoine futur bien qu’il existe déjà des patrimoines culturels ?

    En fait, beaucoup de patrimoines culturels de l’époque contemporaine ont besoin d’être financé et protégé alors que ce n’est pas vraiment. De ce fait, les patrimoines qui seraient digne d’être classé à l’avenir sont à présent en danger de disparition ou de démolition à cause du manque de reconnaissance. C’est pourquoi la ville a décidé de préserver les biens valorisés sous le nom de « patrimoine futur ».

    Surtout, il faut ne pas oublier que Séoul se trouve au coeur de l’histoire de la Corée depuis plus de 2000 ans. Une vraie scène de l’histoire contemporaine depuis l’ouverture du pays en 1876 qui observait tous les événements importants dans l’histoire de la Corée : la guerre de Corée, la modernisation et l’industrialisation. Pour cette raison, Séoul abrite un bon nombre de places et de traces de personnages historiquement importantes, qui devraient figurer dans la liste de patrimoines futurs.

    Fête de chanson d’enfants « demi-lune »

    Entre 2013 et 2014, 1600 pièces ont été choisies par la coopération des citoyens et experts, et finalement 345 pièces ont été enregistrées comme des patrimoines futurs. Dans ce processus de choisir les patrimoines futurs, Séoul a profité de la capacité de ses habitants. Les possesseurs de patrimoines futurs reçoivent un certificat. La ville installe des panneaux sur les places de patrimoine futur pour que les habitants puissent comprendre la valeur de ces biens.

    Pendant les deux dernières années, plusieurs biens de valeur sont enregistrés comme un patrimoine futur. Ces patrimoines sélectionnés gardent les mémoires et histoires nostalgiques des citoyens : un vieux salon de coiffure où un garçon allait avec son père, un moulin où l’on sentait de l’huile de sésame, une boutique de tailleur de 100 ans, un complexe industriel gardant les histoires de main-d’œuvre épuisé entre les années 1970 et 1980, ou encore un restaurant occidental où un homme a rencontré sa femme il y a 40 ans, etc.

    L’engouement pour le retour du passé est dans l’air à l’heure actuelle. A titre d’exemple, une série télévisée appelée « Reply 1994 » a connu un grand succès en évoquant la nostalgie des années 1990. L’histoire de cette série a lieu à Sinchon et le café « Aigle » désigné en 2014 comme un patrimoine futur est apparu souvent sur l’écran. Dans les années 1970 et 1990, ce café était un endroit de rencontre pour les étudiants du quartier. Tout le monde qui étudiait dans une des universités du quartier connaissait ce café.

    Le projet de patrimoine futur a pour but de découvrir et de préserver la valeur culturelle des biens qui possèdent les mémoires et émotions d’hier et d’aujourd’hui. Les habitants qui veulent partager les biens de l’époque contemporaine avec un grand public peuvent toujours faire une proposition via le site des patrimoines futurs de Séoul. Partagez vos mémoires avec les autres pour les protéger pour 100 ans à venir.