Go to Main Content Go to Footer Content

[2013] Le mot du Maire

A A
  • L’espace consacré aux femmes entrepreneures

  • SMG 980
    image_pdfimage_print

    Ouverture du Centre des femmes entrepreneures

    Date : 9 avril 2013
    Lieu : Centre des femmes entrepreneures

    Mesdames et Messieurs, je suis Park Won-soon. Je suis vraiment heureux d’assister à l’ouverture du Centre des femmes entrepreneures.

    « Je veux travailler, mais je ne trouve pas d’emploi »

    « Je veux créer ma propre entreprise, mais je n’ai pas l’espace ni le capital »

    Le Centre des femmes entrepreneures est là pour vous aider. Je voudrais surtout que cet espace devienne une source d’espoir pour les femmes dont la carrière a été interrompue à cause du mariage ou d’une grossesse. La Ville de Séoul encourage ces femmes entrepreneures dans plusieurs institutions telles que le pôle de formation professionnelle des femmes, le Centre de développement des femmes de Nambu et le Centre de développement des femmes de Bukbu. En préparant l’ouverture de ce Centre des femmes entrepreneures, nous avons réfléchi et essayé de trouver les meilleures façons de fournir un soutien personnalisé à chaque femme qui souhaite monter sa propre entreprise. Nous avons enfin décidé de faire de cet espace un centre de soutien avec un thème spécifique et intéressant pour les femmes entrepreneures : l’artisanat. Dans ce bâtiment, 15 femmes designers pourront lancer leur business.

    Ces jours-ci, un entrepreneur indépendant sur trois doit fermer les portes de son entreprise définitivement avant même d’avoir dépasser la barre des un an. Ce taux s’élève jusqu’à 48 % après trois ans d’activités. Plus l’économie est en dépression, plus il faut se préparer avant de monter une entreprise et se distinguer des industries conventionnelles pour survivre. Les femmes designers pourront montrer leur originalité et se spécialiser dans un domaine particulier. Il y a de cela quelques semaines, lorsque j’ai participé à la Seoul Fashion Week, j’ai été impressionné par les talents des Coréens. Par exemple, j’ai vu un t-shirt sur lequel l’acheteur pouvait écrire. Tout était très original, même de simples chaussures ou les colliers. Ces entrepreneurs hautement compétents pourront créer des marques d’une grande originalité si la Mairie de Séoul leur offre l’espace et le soutien nécessaires grâce à un service de consultation et de marketing.

    Je n’ai pas arrêté de maintenir que je ferai de Séoul une ville de l’artisanat. Ce Centre des femmes entrepreneures sera le point de départ.

    Ce centre se situe dans la station de métro Dogok. C’est un espace un peu particulier, n’est-ce pas ? Nous avons eu un problème de place, mais ce qui est important, c’est que vous, les femmes entrepreneures, puissiez attirer l’attention en créant votre entreprise dans un lieu à fort trafic piétonnier. Comme vous bénéficiez d’une aide financière grâce aux impôts des citoyens, n’hésitez pas à partager vos talents avec ceux qui souhaitent apprendre.

    Je tiens à remercier le métro de Séoul et le pôle de formation professionnelle pour les femmes pour votre participation et je voudrais souhaiter également bonne chance aux 15 femmes designers qui deviendront leur propre patronne. Je vous remercie.