Go to Main Content

Actualité du maire

A A
  • Les installations souterraines gérées par différents organismes de gestion sont désormais sous la gestion intégrée de la ville de Séoul

  • SMG 293

    Le 25, le maire Park Won-soon a signé un protocole d’accord avec les institutions de gestion des principales installations souterraines dans la salle de conférence située au deuxième étage de l’hôtel de ville de Séoul.

    De nombreuses installations souterraines sont enfouies profondément sous terre au centre-ville de Séoul, y compris les canalisations d’eau et d’égout, les lignes électriques, les canalisations de gaz et le métro. La longueur totale de ces installations est de 52 697 km, soit 1,3 fois la circonférence de la terre. Le problème réside dans le fait que les agences de gestion de ces installations souterraines sont nombreuses.

    Différents organismes de gestion ont creusé dans le sol pour enterrer chaque installation et le contrôle de la sécurité a été effectué par différentes institutions et entreprises. Il était donc difficile de bien saisir l’état actuel des installations.

    Séoul va réparer de façon extensive ce système de contrôle de la sécurité pour les installations souterraines. Ce système va se transformer en un système dans lequel la ville deviendra la « tour de contrôle » en charge la gestion intégrée de la sécurité des installations souterraines, et chaque agence de gestion des communications, du gaz, de l’électricité, etc., constituera un groupe consultatif permanent auquel ils participent ensemble.

    La municipalité a expliqué que l’objectif de cette mesure était d’empêcher la récurrence de problèmes dus à la détérioration et au surnombre d’installations souterraines, telles que l’incendie dans le tunnel de câbles d’Ahyeon-dong l’année dernière et la récente dégradation de l’eau du robinet à Mullae-dong, ainsi que pour minimiser les risques d’accident dus à un développement souterrain massif, tel que le GTX.

    A cet effet, le maire Park Won-soon a signé un protocole d’accord avec les institutions gestionnaires des principales installations souterraines dans la salle de conférence située au deuxième étage de l’hôtel de ville de Séoul. En collaboration avec le mairie Park Won-soon, cinq institutions ont participé à l’accord, dont ▴ KT (PDG Hwang Chang-gyu), ▴ Korea Electric Power Corporation (PDG Kim Jong-gap), ▴ Korea Gas Corporation (Président Chae Hee-bong), ▴ K-water (Vice-président Gwak Su-dong), et ▴ Korea District Heating Corporation (Vice-président Lee Gyeong-sil).

    Ce même jour, la municipalité de Séoul a également annoncé pour la première fois la « mesure de gestion intégrée de la sécurité des installations souterraines de Séoul », qui met l’accent sur une gestion intégrée et proactive de la sécurité des installations souterraines, et a déclaré que la ville investira plus de 2 708 milliards de wons en 2023. Dix missions seront menées dans trois domaines, en particulier ▴ la construction d’un système intégré de sécurité souterraine, ▴ le contrôle proactif et systématique de la sécurité, et ▴ le développement d’un système de prévention intégrant des technologies intelligentes.

    ① Lancement du « Conseil pour le contrôle de la sécurité des installations souterraines de Séoul » (second semestre 2019)
    Plus de la moitié des installations souterraines de Séoul étant gérées par des institutions autres que la ville de Séoul, une action organique est nécessaire en cas d’urgence. ① Lancement du « Conseil pour le contrôle de la sécurité des installations souterraines de Séoul » sera lancé durant le second semestre 2019. Le maire adjoint Ⅱ en charge les affaires administratives de Séoul deviendra le président du conseil et les directeurs des succursales des institutions concernées, notamment KT, Korea Electric Power Corporation, Korea Gas Corporation, Korea District Heating Corporation, K-water, Korea Electrical Safety Corporation et Korea Gas Safety Corporation, seront membres du conseil.

    ② Renforcement des contrôles de sécurité et conduite d’enquêtes conjointes
    Une équipe d’inspection conjointe pour le contrôle de la sécurité des installations souterraines sera constituée pour effectuer les vérifications de sécurité des canalisations d’eau et d’égout, des lignes électriques, des câbles, des canalisations de gaz et des caloducs ainsi que pour vérifier si les règles de maintenance sont respectées. En outre, pour prévenir l’affaissement, les routes gérées par la municipalité seront divisées en cinq zones et des investigations conjointes seront menées sur 1 222 km (178 routes) de routes au cours des cinq prochaines années d’ici 2022.

    ③ Améliorer la réponse aux catastrophes complexes grâce à des formations conjointes régulières, etc.
    La « formation conjointe », à laquelle participeront les institutions concernées, sera organisée régulièrement afin d’être en mesure de réagir aux catastrophes complexes causées par des accidents dans des installations souterraines. Le « Manuel d’intervention initiale » utilisé dans les situations d’urgence sera complété et amélioré par l’ajout de contenus détaillés, tels que le partage des situations d’urgence en temps réel via le SNS et l’envoi d’officiers de liaison sur les sites d’urgence.

    ④ Examen de la création de conduits communs dans le centre-ville, établissement d’un plan de base pour les conduits communs de Séoul
    La création de conduits communs dans le centre-ville de Séoul sera examinée. Un conduit commun est un tunnel qui peut accueillir des lignes électriques, des câbles et des canalisation d’eau et d’égout. Le « Plan de base pour les canalisations communes de Séoul » intégrant ces points sera préparé d’ici 2020. Actuellement, l’équipe de recherche sur les conduits communs, dont les membres sont en partie des chercheurs de KAIST, est en train de mettre au point la technologie de petits conduits communs sectionnels de type tunnel. Dans le cadre du plan de base, la création de petits conduits communs associés au projet de train léger sur rail sera examinée.

    ⑤ Construction du système d’analyse des données de contrôle de sécurité des installations souterraines
    Le système d’analyse des données de contrôle de sécurité des installations souterraines sera construit en 2020 en connectant le système de données de l’espace souterrain et le système de données de contrôle de sécurité qui ont été exploités séparément, ce qui permettra de réagir efficacement aux catastrophes.

    ⑥ Investissements et réparation anticipés d’installations souterraines détériorées et défectueuses
    D’ici 2023, un budget de plus de 2 469 milliards de wons sera très rapidement investi pour la réparation des installations souterraines qui se détériorent rapidement, telles que les canalisations d’eau et d’eaux usées ainsi que les vieux caloducs principalement construits entre 1970 et 1980.

    ⑦ Extension de la durée de vie des installations souterraines grâce à une gestion proactive axée sur la durée de vie des installations souterraines.
    La gestion des installations qui s’est concentrée sur la maintenance et le contrôle de suivi sera désormais réorientée vers une gestion à moyen et long terme, la réponse proactive pour préparer l’avenir. D’ici la fin de l’année, une inspection complète de l’historique de l’entretien et de la fonction de chaque infrastructure sera effectuée afin d’établir un plan de gestion complet d’ici 2020 et de préparer le plan d’investissement à moyen et à long terme et les moyens de garantir son financement.

    ⑧ Préparation de lignes directrices de sécurité pour le développement souterrain, y compris la réduction au minimum des fuites d’eau souterraine pendant la période des travaux d’excavation.
    À mesure que des projets de développement souterrain à grande échelle sont envisagés, y compris le GTX et le réseau ferroviaire urbain, les directives de sécurité pour le développement souterrain seront préparées pour un développement souterrain sécurisé et une gestion systématique des installations souterraines. D’ici 2020, des mesures institutionnelles et techniques globales seront mises en œuvre pour minimiser les déversements d’eau souterraine sur les chantiers de construction souterrains. Les informations relatives à la prévention des dommages aux caloducs géothermiques seront également systématiquement contrôlées.

    ⑨ Développement d’un système de prévision de la dégradation des infrastructures utilisant l’analyse de big data
    Le système de prévision permettant de calculer le point optimal pour réparer et renforcer les installations sera mis au point d’ici la fin de l’année. Le système établira une base de données à partir de profils détaillés des installations souterraines tout en prévoyant et en analysant leurs changements d’état et les dépenses d’entretien à l’aide de technologies big data.

    ⑩ Mise en place d’un système de gestion intelligent utilisant l’IdO, l’IA, etc.
    Un contrôle de sécurité utilisant les technologies intelligentes, y compris l’IdO et l’IA, permettra de surmonter les limites de la main-d’œuvre humaine et d’éliminer les angles morts de la gestion. Par exemple, le robot qui sera installé dans le conduit commun à Eunpyeong-gu se déplacera le long du rail de 2,4 km fixé au plafond du conduit. Cet appareil d’observation circulera sur le rail 24/24 heures, 7/7 jours, afin de recueillir des informations sur l’état du conduit, comme les changements de chaleur, de température, d’humidité, les niveaux de dioxyde de carbone, de monoxyde de carbone et d’azote, puis de les transmettre au serveur central du quartier général.

    Le maire Park Won-soon prononce le discours d’ouverture de la cérémonie du Protocole d’accord pour la gestion intégrée de la sécurité des installations souterraines.

    Pour le mairie Park Won-soon « un accident dans une installation souterraine peut devenir la cause d’une catastrophe complexe, c’est pourquoi une prévention stricte et une intervention rapide sont extrêmement importantes. Plus de la moitié des installations souterraines étant gérées par des institutions autres que la ville de Séoul, la municipalité sera désormais la tour de contrôle de la gestion intégrée et renforcera la sécurité souterraine en coopérant avec chaque institution. »