Nouvelles du transport

  • Les bus « les Chouettes » mis en circulation depuis 50 jours avec 6 mille usagers par jour.

    SMG 2597
  • La ville de Séoul (Service des transports urbains) a publié le compte-rendu du service de bus de nuit baptisés « les Chouettes » pour la période du vendredi 13 septembre, date de mise en service de 9 lignes au lieu de 2, au vendredi 1er novembre 2013. Selon ce compte-rendu, 304 000 personnes au total ont emprunté ces bus durant 50 jours, soit 6 079 passagers par jour en moyenne.

    Le nombre cumulé de 303 940 usagers sur 50 jours correspond à 6 079 usagers par jour, soit 138 passagers par bus et par jour et 5,8 passagers par arrêt de bus (1 056 arrêts au total).

    En observant les différentes lignes de bus, la ligne N26 (Gangseo-Jungrang) ayant fait l’objet d’essais a été la plus utilisée avec 1 214 usagers en moyenne par jour, suivie de la N37 (Eunpyeong-Songpa) avec 946 usagers, de la N61 (Sinjeong-Nowon) avec 880 usagers et de la N16 (Dobong-Onsu) avec 868 usagers.


    En observant les jours, le pic se situait à l’aube du samedi comme prévu. Le nombre moyen d’usagers du samedi était de 7 333, soit 1 254 usagers de plus que le nombre moyen d’usagers par jour. Arrivaient ensuite le mercredi (6 731 usagers), le vendredi (6 611 usagers), le jeudi (6 536 usagers) et le dimanche (6 166 usagers).

    En observant les tranches horaires, le plus grand nombre de passagers ont emprunté ces bus entre 1h et 2h avec 1 696 usagers (27,9%), puis 1 657 usagers (27,3%) entre 2h à 3h, montrant que 55,2% du total des usagers se trouvaient entre 1h et 3h. Ensuite la tranche horaire entre 3h et 4h comptait 1 325 usagers (21,8%), celle entre minuit et 1h 795 usagers (13,1%) et celle entre 4h et 5h 607 usagers (10,0%).

    La majorité de ces usagers étaient des salariés (64,6%, 4 158 personnes), suivis des chauffeurs remplaçants (23,5%, 1 514 personnes) et des étudiants (11,9%, 763 personnes). Selon le sexe, les hommes comptaient pour 77% contre les femmes pour 23%, montrant une légère augmentation des usagers du sexe féminin par rapport à la période d’essais (de 12,3% à 23%).

    Par ailleurs, depuis l’élargissement des lignes de bus de nuit, le nombre de réclamations dues au refus des taxis a baissé.

    En effet, par rapport à 1 218 réclamations qui ont été portées du 1er au 31 octobre 2012, seules 1 110 réclamations ont été enregistrées cette année pour la même période, soit une baisse de 8,9% (108 réclamations de moins).

Voir commentaires (0)

Commentaires

0 / 300