Nouvelles du transport

  • Le premier banc d’essai pour véhicules autonomes et coopératifs avec la technologie 5G

    SMG 41
  • La DMC (ville des médias numériques) de Sangam deviendra un banc d’essai pour véhicules autonomes. Ce banc d’essai sera le premier mondial à tester tous types de réseaux de télécommunication, y compris le réseau 5G, et des bus autonomes sans conducteur y circuleront également dès la deuxième moitié de 2019.

    En effet, la DMC a été sélectionnée par des professionnels de l’industrie du véhicule autonome comme l’un des endroits les plus souhaitables pour effectuer des tests grandeur nature, notamment grâce à ses formes de routes bien diversifiées – il existe des tunnels, des rond-points, etc. Suite à des consultations d’experts et de sociétés spécialisées qui ont examiné l’environnement, la faisabilité et l’efficacité des sites, la ville de Séoul a officiellement sélectionné la DMC comme un banc d’essai pour véhicules autonomes.

    <Échange de données routières en temps réel entre le véhicule et les infrastructures ainsi qu’entre les véhicules grâce aux détecteurs intégrés aux infrastructures et d’un réseau de télécommunications de pointe >
    Dans ce « site pilote pour tests de véhicules autonomes et coopératifs hautement sophistiqués », les infrastructures routières seront dotées de détecteurs et d’un réseau de télécommunications ultra-rapide, ce qui permettra un échange d’informations routières en temps réel entre les véhicules et les infrastructures ainsi qu’entre les véhicules. En cas de danger, notamment l’apparition d’un piéton dans l’angle mort lors du virage à droite, l’approche d’une voiture qui roule à contre-sens ou l’arrêt imprévu d’un véhicule, les données seront captées par les détecteurs installés sur les véhicules et les routes, et ces informations seront envoyées aux véhicules environnant en temps réel via le réseau de télécommunications de très haute vitesse.
    Grâce à la technologie V2X (Vehicle to Everything), les véhicules connectés seront mutuellement reliés avec leur environnement dans n’importe quel endroit et à n’importe quel moment, tel un smartphone. Cette technologie nous permettra de repousser les limites de la conduite autonome et de réaliser un environnement sécurisé pour la circulation urbaine.

    <Le premier banc d’essai au monde où tous les réseaux de télécommunication relatifs aux véhicules autonomes, y compris le réseau 5G, seront testés>
    Parce que les véhicules autonomes et coopératifs doivent émettre et télécharger des données routières exactes en temps réel, les tests de conduite autonome nécessitent un réseau de télécommunications rapide et stable. Afin de tester tous types de réseaux de télécommunications pour véhicule, la ville de Séoul envisage de créer une infrastructure de réseaux de télécommunications convergente dotée de la 5G, de C-V2X, un réseau de télécommunications qui permet de se connecter avec tous les véhicules et de WAVE, un réseau d’accès sans fil.

    <Test grandeur nature et en conditions réelles des bus autonomes à l’intérieur de la DMC de Sangam pendant la deuxième moitié de l’année 2019>
    Une fois cet environnement créé, la ville ambitionne d’y faire circuler des bus autonomes dès la fin 2019. Les bus seront mis en service gratuitement deux ou trois tours par jour en desservant la station Digital Media City (ligne 6 du métro) et d’autres principaux endroits à l’intérieur de DMC.
    Si les résultats sont positifs, la ville tentera de commercialiser cette technologie via des projets tels que « Bus à réserver sur smartphone » qui desserviront les régions isolées.

    Le premier banc d’essai pour véhicules autonomes et coopératifs avec la technologie 5G