Nouvelles de l’architecture et l’urbanisme

  • La ville de Séoul ouvre trois espaces souterrains secrets

    SMG 61
  • Le Gouvernement métropolitain de Séoul dévoilera trois espaces souterrains jusqu’à maintenant gardés secrets au public. Il s’agit du bunker souterrain de Yeouido, de l’abri antiaérien du palais de Gyeonghuigung et de la station fantôme de Sinseol-dong.

    La ville de Séoul ouvre trois espaces souterrains secrets

    Le « bunker souterrain de Yeouido » a été construit dans les années 1970 et aurait été utilisé comme abri secret par les gardes du corps du président. C’est un espace historique de l’époque de la guerre froide. Après avoir fait l’objet d’une inspection précise et de mesures de sécurité, il sera ouvert au public le 19 octobre 2017 comme espace d’exposition.

    Le bunker souterrain est réservé dans la zone de 871 m2 aussi proche que possible de la forme originale. Les toilettes et la douche auraient été utilisées par le président. Le canapé a été restauré pour ressembler le plus possible à l’original afin que les visiteurs puissent s’asseoir dessus tandis que les toilettes dans la salle d’eau ont été laissées intactes. D’autres espaces intérieurs ont été aménagés pour accueillir des œuvres d’art ou des expositions. Le bunker sera ouvert de 10h à 18h du mardi au dimanche (fermé les lundis et le 1er janvier) gratuitement.

    La ville de Séoul ouvre trois espaces souterrains secrets

    L’« Abri antiaérien du palais de Gyeonghuigung » est équipé d’une installation de communication qui servait à se préparer aux raids aériens durant les dernières années de la domination coloniale japonaise. Le gouvernement métropolitain de Séoul a installé des équipements d’éclairage et de sonorisation pour reconstituer la sensation d’une installation de raid aérien en période de guerre. Des images de bombardiers et de contrôle antiaérien sont projetées en 3D au plafond du premier étage. La reconstitution a été possible grâce à la photomosaïque en utilisant 20 000 images. L’escalier du deuxième étage est conçu de manière à permettre aux visiteurs de voir l’ensemble de l’abri.

    La ville de Séoul ouvre trois espaces souterrains secrets

    La « Station fantôme de Sinseol-dong » construite en 1974 lors de la création de la ligne 1 du métro est devenue par la suite une station désaffectée à mesure que l’itinéraire était réajusté. L’accès des civils a été interdit au cours des 43 dernières années et aucune carte n’indiquait la station d’où son nom de Station fantôme. C’est une station rare qui conserve la structure et l’apparence d’une station construite dans les années 1970 et qui apparaît dans le clip vidéo d’EXO et dans le film Cold Eyes. C’est la première fois qu’elle est ouverte au public.

    L’abri antiaérien du Palais de Gyeonghuigung et la Station fantôme de Sinseol-dong seront mis en service pour 20 visiteurs par séance du 21 octobre au 26 novembre, les week-ends de 12h à 16h, quatre fois par jour. Un plan à moyen et à long terme sera établi l’an prochain.

    Abri antiaérien du Palais de Gyeonghuigung

    De 14:00 a 18:00 del jueves 19 de octubre al miércoles 22 de noviembre de 2017 Reservas en la web del Museo de
    Historia de Seúl(http://www.museum.seoul.kr) から申し込み
    Contacto: 82-2-724-0274

    Station fantôme de Sinseol-dong

    Jeudi 19 octobre 2017 à 14h – mercredi 22 novembre 2017 à 18h Inscription sur le site du Gouvernement métropolitain de Séoul (http://safe.seoul.go.kr/archives/52552?tr_code=sweb)
    Contact : 82-2-2133-8024, 8022, 8149, 8040

    ▮ Vous pouvez demander jusqu’à quatre billets par personne (aucune demande en double n’est autorisée) ; billets offerts selon le principe du premier arrivé, premier servi.

    ▮ Quatre fois par jour (12h00 à 16h00), 20 visiteurs par séance

Voir commentaires (0)

Commentaires

0 / 300