Go to Main Content Go to Footer Content

Nouvelles du bien-être, de la santé publique et de la sécurité

A A
  • La ville de Séoul frappe les restaurants bon marché nuisibles au tourisme du pays.

  • SMG 2356
    image_pdfimage_print

    La police judiciaire spéciale de la ville de Séoul a annoncé que les restaurants ayant enfreint les règlements d’hygiène parmi les restaurants fréquentés par les groupes de touristes étrangers, ont été décelés de août à septembre avant d’être mis en accusation, outre les mesures administratives prises par les collectivités locales.
    En effet, avec le nombre croissant des touristes étrangers – chinois, taïwanais, hongkongais, thaïlandais, Singapouriens, etc. – la ville de Séoul a lance des enquêtes sur la pratique de certains restaurants suite à des réclamations déposées par les touristes étrangers.

    Les restaurants en question sont de taille moyenne ou grande et fréquentés par les touristes en groupe voyageant en forfait bon marché proposé par les agences de voyage.

    Les motifs d’accusation vont de l’indication mensongère de l’origine de certains ingrédients au non-respect des règlements d’hygiène.

    La police judiciaire spéciale a expliqué que ces restaurants a échappé à la vigilance des consommateurs car leurs plats étaient préparés sur commande, selon le nombre de personnes réservées.

    Les pratiques illicites avérées sont notamment l’indication mensongère de l’origine de certains ingrédients et l’élargissement illégal du lieu d’activité.

    Pour la plupart, l’origine des principaux ingrédients (riz, kimchi, etc.), a été indiquée de façon mensongère ou confuse, ou encore l’indication était absente.

    « Parmi 8 millions de touristes étrangers qui ont visité la Corée l’année dernière, 8 sur 10 ont visité Séoul. Nous allons punir sévèrement ceux qui enfreignent les règlements de sécurité alimentaire, détériorant l’image de la ville et mettant en jeu la santé des touristes. » : a déclaré le responsable de la police judiciaire spéciale de la ville de Séoul.