Actualité du maire

  • La ville de Séoul élue nouvelle ville présidentielle du « Citynet », l’union des autorités locales d’Asie-Pacifique.

    SMG 2244
  • Après avoir réussi à accueillir à Séoul le secrétariat du Citynet, l’union multilatérale des autorités locales d’Asie-Pacifique, la ville de Séoul a été choisie cette fois-ci pour présider le Citynet.

    Le Citynet dont la dénomination officielle est le « Réseau des autorités locales pour la gestion des établissements humains » a été créé dans le but de construire un réseau efficace entre les autorités locales dans la région d’Asie-Pacifique et d’organiser des échanges politiques et l’entraide internationale entre les villes. Aujourd’hui, il compte parmi ses membres officiels 85 autorités locales et parmi les membres officieux 46 organismes et associations comprenant les ONG internationaux. Afin de poursuivre le développement urbain durable à travers l’entraide internationale, notamment sur le plan de l’environnement, de la santé et de la pauvreté, de la gouvernance des infrastructures, etc., le Citynet réalise des séminaires et ateliers internationaux, les étude et investigations ainsi que des conseils techniques.

    ※ CITYNET : Réseau des autorités locales pour la gestion des établissements humains.

    Organisé autour de la ville présidentielle Yokohama et des villes exécutives (Séoul, Colombo, Lyon, Surabaya et Bnagkok), le Citynet compte parmi ses membres coréens Séoul, Incheon, Suwon, Changwon et Yongin.

    Dans ce contexte, la ville de Séoul a organisé du dimanche 3 au mercredi 6 novembre la « 7ème Assemblée générale du Citynet à Séoul » comptant environ 300 participants venant d’une cinquantaine de villes et d’une vingtaine d’ONU dans la région d’Asie-Pacifique, et a annoncé la « Déclaration de Séoul » proposant une nouvelle orientation du Citynet dirigé par Séoul. La « Déclaration de Séoul » vise en particulier la baisse des sinistres, le développement écologique, l’urbanisme durable, la baisse de la pauvreté dans le monde, etc.

    Lors de l’assemblée générale, l’institut de recherche de Séoul a exposé l’urbanisme de Séoul et le modèle politique séoulien dans les domaines du transport, de l’environnement et de la qualité de l’atmosphère, tandis que l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) a signé un mémorandum d’entente visant à établir des partenariats avec le Citynet.

    Le forum des maires du mardi 5, présidé par le maire de Séoul Park Won-soon lui-même, a donné lieu à un partage des cas exemplaires des villes d’Asie-Pacifique avec les maires et maires adjoints des autres villes et à une discussion visant à ’améliorer les conditions d’établissements humains dans la région d’Asie-Pacifique.
    Suite au forum des maires, la ville de Séoul a été désignée représentante de la région d’Asie au comité de gestion du programme de sécurité urbaine GNSC (Global Network on the Safer Cities) de l’UNHABITAT.

    En outre, une session spéciale a été consacrée à des débats sur les problèmes urbains, avec notamment « Un Plan durable pour le développement écologique » de l’UNESCAP, une commission affiliée à l’ONU, « Citynext – Priorité à l’homme » de Microsoft et « Une ville forte face au changement climatique et au sinistre » de la fondation Rockefeller.

    « Les échanges et partenariats entre les villes et les organismes non gouvernementaux rendent possible ce qui est impossible au niveau national. J’espère que l’exemple de Séoul qui connu l’urbanisation dans un contexte économique tumultueux, viendra nourrir la passion pour le changement des villes et organismes adhérents au Citynet », a déclaré le maire de Séoul Park Won-soon.

Voir commentaires (0)

Commentaires

0 / 300