Go to Main Content Go to Footer Content

Nouvelles du transport

A A
  • La municipalité de Séoul ajuste les itinéraires de bus en fonction du Big Data

  • SMG 54
    image_pdfimage_print

    La municipalité prévoit d’ajuster les lignes bleues et vertes des 354 lignes de bus interurbains, la demande étant particulièrement concentrée autour de ces lignes. L’ajustement sera effectué sur la base des mégadonnées relatives à l’utilisation des cartes de transport, à l’exploitation des bus, à l’évolution du trafic et aux environnements résidentiels.

    La municipalité a pour objectif de corriger le déséquilibre entre l’offre et la demande de transport en bus et de fournir un service de transport public orienté client en analysant de manière scientifique les schémas de déplacement temporel/sectionnel/régional des bus, la demande des passagers, etc.

    L’ajustement des lignes régulières de bus sera effectué selon la procédure suivante : découverte des lignes à ajuster sur les 354 lignes en fonction des besoins définis par les parties prenantes, en particulier les citoyens, les districts et les associations de bus, → élaboration d’un plan d’ajustement basé sur l’analyse des mégadonnées et des avis des parties prenantes, → et sélection par le Citizens’ Bus Policy Committee.

    La municipalité fixera une période de préparation au cours de laquelle la ville fera la promotion des itinéraires à adapter aux citoyens, puis commencera à les ajuster dès le mois décembre au plus tôt. Actuellement, la ville recueille les différents avis des citoyens sur l’ajustement des lignes de bus dans les districts autonomes.

    L’ajustement des lignes régulières d’autobus comprendra ▴ l’ajustement des lignes d’autobus qui n’ont pas été modifiées en raison de conflits d’intérêts, ▴ la réorganisation des lignes inefficaces à la suite de changements dans les environnements résidentiel et de circulation, ▴ l’ajustement des lignes longue distance suivant le système de la semaine de travail de 52 heures, et ▴ l’introduction de bus en centre-ville.

    Premièrement, l’ajustement des lignes d’autobus tiendra compte des plaintes au civil qui n’ont pas encore été résolues en raison de conflits d’intérêts.

    Deuxièmement, des itinéraires inefficaces seront réorganisés, par exemple ceux situés dans les lieux où de grands complexes d’appartements ont été construits ou dans lesquels le métro/métro léger a été ouvert, ce qui entraîne une modification de l’environnement résidentiel ou de la circulation.

    Troisièmement, les itinéraires longue distance seront ajustés ou raccourcis afin d’ancrer la semaine de travail de 52 heures (législation sur le travail). De plus, les mauvaises conditions de travail des conducteurs de bus seront améliorées grâce à l’introduction d’un nouveau système de travail, notamment le travail flexible.

    Quatrièmement, de nouveaux moyens de transport seront mis en place en intégrant deux ou trois lignes de bus circulant dans les centres-villes L’objectif est de minimiser les désagréments pour les citoyens en termes de déplacement dans le cadre du projet des espaces verts où la circulation des véhicules diesel est interdite afin d’améliorer la qualité de l’air