Go to Main Content

Nouvelles politiques clés

A A
  • La distanciation sociale passe au niveau 1 à Séoul

  • SMG 69

    Nouvelles modifications apportées à la prévention de la COVID-19 Pour le niveau 1 de distanciation sociale à Séoul À partir du 12 oct. 2020

    ■ Principales règles municipales de prévention de la COVID-19 à Séoul
    ○ Temps de pause (10 min. par période d’une heure ; 30 min. par période de 3 heures) pour 5 catégories d’établissements de divertissement
    – Obligatoire : établissements de danse (par exemple, boîtes de nuit, colatecs)
    – Recommandé : établissements de divertissement (par exemple, room salons, pick-up bars, bars karaoké)
    ○ Des registres des visiteurs obligatoires (code QR par ex.) pour toutes les infrastructures polyvalentes, notamment les restaurants
    ○ Levée de l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans toute la ville ; interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes dans toute la ville (le 12 octobre à partir de minuit)
    – Observation obligatoire de 7 points de contrôle et de prévention de la maladie (par exemple, vérification de la température, registre des visiteurs, port du masque, distanciation sociale d’au moins 2 mètres) lors de rassemblements de moins de 100 personnes
    – Maintien de l’interdiction des rassemblements en centre-ville (par exemple Seoul Plaza, Cheonggye Plaza, Gwanghwamun Plaza)
    ○ Déréglementation partielle des zones à forte densité de fréquentation dans les parcs de Yeouido/Ttukseom/Banpo Hangang
    ○ Ouverture des établissements culturels, sportifs et publics (intérieur/extérieur)
    ○ La fermeture des centres de soins de jour et de nuit pour les personnes âgées est toujours recommandée ; Soins d’urgence dispensés
    ○ Examen de l’ouverture des crèches (après le 19 octobre suite à la période d’incubation post-Chuseok)
    ○ Reprise des activités des établissements d’aide sociale (par exemple, les centres d’aide sociale, les centres pour personnes âgées, les centres de jour pour handicapés)

    Le Gouvernement Métropolitain de Séoul (GMS) a décidé d’abaisser le niveau de distanciation sociale à 1 à compter du lundi 12 octobre à minuit. Il sera appliqué pour une durée indéterminée jusqu’à ce qu’un changement imprévu se produise, par exemple une augmentation du nombre de cas confirmés.

    Premièrement, les principales règles municipales de prévention de la COVID-19 à Séoul seront assouplies. L’interdiction, dans toute la ville, des rassemblements, réunions et manifestations de plus de 50/plus de 100 personnes (respectivement à l’intérieur et à l’extérieur) sera levée tout en recommandant aux citoyens de renoncer à tout rassemblement ou réunion. Le public sera autorisé à assister aux manifestations sportives, à condition que le taux d’occupation ne dépasse pas 30 %.

    Par ailleurs, l’interdiction actuelle des rassemblements dans les établissements à haut risque qui ont été fermés sera levée. Toutefois, ces établissements devront respecter les règles obligatoires de prévention de la COVID-19 (rassemblement limité). Les rassemblements dans les salles de promotion des ventes en porte-à-porte demeureront néanmoins interdits, compte tenu de l’âge des participants.

    D’autres règles seront également modifiées. Les églises de Séoul, pour lesquelles seul le service religieux en ligne était jusqu’alors autorisé, seront désormais autorisées à organiser un service religieux partiel. Toutefois, les réunions, les événements et les repas à l’église seront toujours interdits.
    L’ordonnance sur le contrôle et la prévention obligatoires de la COVID-19 (rassemblement limité) pour 16 catégories établissements polyvalents à haut risque sera maintenue. En conséquence, les propriétaires et les utilisateurs de ces établissements doivent respecter les règles, notamment le port du masque et la signature du registre des visiteurs.

    Seize catégories d’établissements sont soumises en permanence à l’obligation de contrôle et de prévention de la COVID-19 : restaurants/cafés/boulangeries (150 m2 ou plus), parcs aquatiques, parcs d’attractions, salles de spectacles, cinémas, PC bangs (cybercafé), académies privées (moins de 300 étudiants), centres de formation professionnelle, cafés d’étude, salles de jeux, établissements religieux, salles de mariage intérieures, bains/salons, installations sportives intérieures, salles multi/DVD et funérariums.

    En particulier, les clients doivent être assis à 1 mètre de distance entre les tables dans les restaurants, cafés et boulangeries (150 m2 ou plus). Si de telles dispositions ne sont pas possibles, les établissements doivent respecter l’une des règles suivantes : ① faire en sorte que les clients s’assoient à au moins une place d’écart ; ② faire en sorte que les clients s’assoient à au moins une table d’écart ; ③ installer des écrans de séparation entre les tables.

    Les installations publiques intérieures et extérieures exploitées par le GMS, notamment les établissements culturels, les infrastructures sportives et les parcs, dont les parcs du Hangang, seront rouvertes au public. Des restrictions subsisteront, telles que la limitation du nombre de visiteurs à 50 % de la capacité d’accueil et l’obligation du port du masque.

    Les services sociaux, notamment les centres d’aide sociale, les centres pour personnes âgées et les centres de jour pour handicapés, reprendront également leurs activités. Toutefois, il est toujours recommandé aux établissements de soins de jour et de nuit pour personnes âgées de fermer leurs portes. Les centres pour adolescents et les centres d’éducation permanente se préparent à reprendre progressivement leurs activités à partir du mercredi 14 octobre.

    Les garderies d’enfants ne reprendront pas leurs activités immédiatement par souci de la sécurité des tout-petits. Le GMS examine actuellement la possibilité de les ouvrir à partir du lundi 19 octobre après l’observation des cas d’infection suivant la période d’incubation post-Chuseok jusqu’au dimanche 18 octobre.

    Parallèlement, le GMS a annoncé qu’il prolongeait son ordonnance sur le port obligatoire du masque à l’ensemble de la ville, en vigueur depuis le 24 août dernier. Il procédera à une évaluation de la situation actuelle en matière de port du masque en concentrant ses inspections sur les installations présentant un risque élevé d’infection collective. Par ailleurs, conformément aux fondements juridiques des amendes applicables à partir du 13 octobre, le GMS fixera les principes détaillés, notamment le niveau de pénalité des amendes, et commencera à imposer des amendes à partir du 13 novembre, après la fin du délai de grâce.

    À partir du 12 octobre, avec l’interdiction de rassemblement de plus de 100 personnes, les rassemblements de moins de 100 personnes devront observer 7 points de contrôle et de prévention de la maladie (par exemple, vérification de la température, registre des visiteurs, port du masque, distanciation sociale d’au moins 2 mètres). L’interdiction actuelle des rassemblements en centre-ville restera en vigueur.