Introduction d’un système de prévision de la demande de taxis basé sur l’intelligence artificielle

En partenariat avec Korea Smart Card, la ville de Séoul lance le tout premier système de prévision de la demande de taxi basé sur l’intelligence artificielle, la technologie au cœur de la 4e révolution industrielle. Cela consiste à prévoir la demande de taxis et appeler les chauffeurs là où sont leurs clients potentiels. Le système permettra ainsi à réduire le fossé entre la demande et l’offre qui était une des causes pour lesquelles il était difficile de prendre le taxi.

Si les prévisions sont plutôt fiables, c’est grâce à l’analyse des données de montées et de descentes des taxis qui sont collectés via le STIS (Seoul Taxi Information System) et qui sont perfectionnées par la prise en compte des variables telles que la météo, les statistiques de la population, la distribution des commerces, et les transports publics.

Depuis novembre 2018, le système était déjà testé avec 380 taxis de cinq compagnies différentes. En se basant sur le feedback des utilisateurs, la ville envisage ainsi à le généraliser à l’ensemble des taxis de Séoul.

Plus précisément, la prévision de la demande de taxis sera faite par zones de 100 m x 100 m et sera visible sur le terminal de paiement du système Android. Ainsi, les chauffeurs seront invités à se diriger vers les zones connaissant une forte concentration de demandes.

À la suite d’une importante révision des tarifs des taxis le 16 février, Séoul envisage de continuer sa surveillance des taxis, d’améliorer le système grâce au feedback des chauffeurs, d’examiner les potentiels effets indésirables aux clients, et enfin de continuer sa généralisation du système.