Plan quadriennal de la ville de Séoul



Ville respirable

Rendre la ville respirable grâce à l’amélioration de son environnement et de son écosystème

  • Assurer la santé des citoyens en réduisant le taux d’émission de particules ultrafines de plus de 20 %
  • Augmenter le nombre de centrales solaires ouvertes à la participation des citoyens
  • Transformer les autoroutes urbaines en parcs pour les citoyens
  • Faire du fleuve Han un espace écologique et ludique
  • Créer des parcs des citoyens et de la culture contribuant à l’amélioration de l’image de la capitale

Les politiques d’amélioration de la qualité atmosphérique et du secteur énergétique seront menées en collaboration avec les citoyens, les entreprises, le gouvernement, les collectivités locales et les villes étrangères. Le système écologique du parc du fleuve Han et celui de l’île Nodeul seront ainsi restaurés et les structures construites durant la période d’industrialisation rapide de la Corée du Sud seront transformées en espaces verts.

Réduction du taux d’émission de particules ultrafines de plus de 20 %

Afin d’améliorer considérablement la qualité de l’air, qui a un impact direct sur la santé publique, la ville de Séoul s’est fixé l’objectif de réduire de 20 % le taux d’émission de particules fines d’ici 2018 (25㎍/㎥→20㎍/㎥). Pour diminuer les effets nocifs des gaz d’échappement, plusieurs mesures sont prévues telles que la réduction des polluants émis par les vieilles voitures à essence, la réduction de la quantité des oxydes d’azote émis par les poids lourds, la mise en circulation des bus hybrides qui fonctionnent à l’électricité et au gaz naturel compressé, etc.

Multiplication des stations solaires grâce à la participation des citoyens

Encouragée par le résultat positif de la 1re phase du projet de réduction du parc nucléaire, la ville de Séoul poursuivra le développement des énergies renouvelables à travers l’installation de 40 000 microcentrales photovoltaïques sur les appartements et la création d’un fonds d’investissement des citoyens à hauteur de 100 milliards de won.

Parc des citoyens et de la culture à la place de la route suspendue de la gare de Séoul

La ville de Séoul créera un nouveau parc des citoyens et de la culture pour améliorer son image. Ce projet d’espace vert innovant a vu le jour lorsqu’il a été décidé d’enlever la route suspendue de la gare de Séoul après avoir été évaluée de niveau D en matière de sécurité. Relié au mont Namsan et au marché Namdaemun, le parc des citoyens et de la culture deviendra un lieu touristique emblématique de Séoul.

Parc Magok

Le parc Magok, dont l’ouverture est prévue pour 2017, abritera un lac, un jardin botanique et un centre culturel. Il sera géré par les citoyens.

Image du parc des citoyens et de la culture qui sera construit à la place de la route suspendue de la gare de Séoul

Image du parc des citoyens et de la culture qui sera construit à la place de la route suspendue de la gare de Séoul