La métropole 2,0 sécurisée pour les femmes en 2016



Data date de collecte: 2 janvier 2017

Séoul sécurisé contre les accidents et les désastres

■ Les objectifs promus

Application d’une charge sociale pour la sécurité contre les accidents et les désastres

■ Les projets principaux

Développement d’un protocole pour les femmes sur les moyens d’intervenir lors d’accidents ou de désastres

• Développement d’un protocole pour les femmes sur les moyens d’intervenir lors d’accidents ou de désastres

• Fabrication et distribution des protocoles correspondants aux désastres de faible niveau (2017)

Analyser la position et les infrastructures lors d’accidents ou de désastres

Établir des statistiques en distinguant le sexe lors d’accidents ou de désastres

• Mettre en place une politique contre les accidents ou désastres en fonction du sexe de la personne.

• Prendre des mesures de prévention, de correspondance et de rétablissement sur le lieu de l’accident/du désastre en fonction du sexe de la personne.

Renforcer les compétences utiles aux centres de sécurité des citoyens

• Améliorer l’éducation et les expériences pour augmenter les compétences recherchées lors d’accidents/d’un désastre.
– promouvoir la participation des femmes.
– Améliorer la compétence des experts de l’accident et du désastre.

• Créer et animer « le jour d’expérience sur la sécurité des femmes »: Journée Mondiale de la Femme, le 8 mars.

Renforcer l’initiative des femmes et des compétences recherchées

Renforcer les compétences recherchées et permettre une initiative rapide pour surmonter un accident ou un désastre

Former 200 personnes comme dirigeantes principales pour la sécurité des femmes.

• La date prévue: 2016 ~ 2018

• Former des dirigeantes pour la sécurité des femmes : 25 personnes (2016) → 75 personnes (2017) → 100 personnes (2018)
– Former des personnes dans chaque domaine comme administrateurs locaux, dirigeante de crèche, infirmier (ère), etc.

• Former des conférencières civiles qui prennent en compte la différence entre les sexes et les mettre en relation avec les assistants de sécurité.

• Établir un réseau via un stage de formation “les dirigeante principales de la sécurité des femmes” (en décembre de chaque année).

Mise en place d’un programme éducatif pour renforcer les compétences recherchées lors d’accident ou de désastre

• Gérer une classe d’initiation chez les sapeurs-pompiers animée par des femmes (la seconde partie de l’année 2016)

• Mise en place d’un programme éducatif spécifique aux femmes: Informer du protocole lors d’accident/d’un désastre impliquant une famille de sexe féminin ou de vieilles dames.