Transport public



Data date de collecte: 2 janvier 2017

Statut opérationnel des bus intra-urbains et de Maeul (village)

Société, bus et lignes d’exploitation

  • Bus intra-urbain : nombre de sociétés 66, nombre de véhicules 7 485, nombre de lignes de bus 361
  • Bus navette : nombre de sociétés 131, nombre de véhicules 1 470, nombre de lignes de bus 237

Arrêts de bus

  • Arrêts routiers : 5 712 arrêts (1 489 abribus, 351 BIT)
  • Arrêts axes principaux : 326 arrêts (763 abribus, 324 BIT)

Points de départ des bus

  • 10 points en gestion publique, 56 points autogérés, 30 (y compris les bureaux) points en location

Tarifs des autobus (25/02/2012~)

Bus bleu et vert

bus1

  • Adultes : carte 1 200 wons, espèces 1 300 wons
  • Jeunes : carte 720 wons, espèces 1 000 wons
  • Enfants : carte 450 wons, espèces 450 wons
Bus jaune

bus2

  • Adultes : carte 1 100 wons, espèces 1 200 wons
  • Jeunes : carte 560 wons, espèces 800 wons
  • Enfants : carte 350 wons, espèces 350 wons
Bus rouge

bus3

  • Adultes : carte 2 300 wons, espèces 2 400 wons
  • Jeunes : carte 1 360 wons, espèces 1 800 wons
  • Enfants : carte 1 200 wons, espèces 1 200 wons
Bus Maeul

bus4

  • Adultes : carte 900 wons, espèces 1 000 wons
  • Jeunes : carte 480 wons, espèces 550 wons
  • Enfants : carte 300 wons, espèces 300 wons

Système de lignes de bus

Les bus métropolitains de Séoul sont classés en 5 catégories différentes avec chacun leurs caractéristiques opérationnelles propres.

  • Ligne bleue : relie les différentes banlieues, les zones de centre-ville et les centres secondaires ; assure rapidité et ponctualité. /Bleu
  • Ligne verte : assure le transfert entre les bus bleus et le métro ; couvre les besoins en transport dans la région et garantit l’accessibilité. /Vert
  • Ligne jaune : : transport entre les secteurs du centre et les centres secondaires ; couvre les trajets pour le travail et le shopping dans la région. /Jaune
  • Ligne rouge : raccorde les secteurs métropolitains au centre-ville ; évite d’avoir à prendre la voiture pour quitter ou rejoindre les limites de la ville. /Rouge
  • Bus Maeul : : service annexe à la ligne verte ; dessert les arrêts de bus proches et les stations. /Vert

Les bus intra-urbains sont marqués d’un nombre de 2 à 4 chiffres selon leur point de départ et d’arrivée.

02PolicyInfo_05교통정책_03대중교통_tab1버스운행체계_img01_FRA

02PolicyInfo_05교통정책_03대중교통_tab1버스운행체계_img02_FRA

02PolicyInfo_05교통정책_03대중교통_tab1버스운행체계_img03_FRA

02PolicyInfo_05교통정책_03대중교통_tab1버스운행체계_img04_FRA

Service de bus parapublic

02PolicyInfo_05교통정책_03대중교통_tab1버스운행체계_img05_FRA

Qu’est-ce que le service de bus parapublic ?
  • Le service de bus parapublic, le plus grand service national, a été adopté par Séoul en juillet 2004 dans le cadre du projet de réforme des services de bus de la ville. C’est un service mixte qui associe exploitation privée et gestion publique par la municipalité ou des entreprises publiques.
  • Le service de bus parapublic s’occupe du développement des infrastructures, comme la réforme du réseau des lignes de bus, de la connexion aux technologies de l’information, du plan de réduction des correspondances, des véhicules, des arrêts de bus et des voies réservées.
  • Les revenus générés par ce service de bus parapublic sont gérés conjointement et le déficit entre coûts (mise à jour annuelle des coûts standards par le comité citoyen responsable de la politique des transports par bus) et revenus est couvert par le budget de la ville. 
Quels sont les avantages et les inconvénients d’un service de bus parapublic ?
  • Depuis l’adoption de ce nouveau système, les avantages pour les citoyens ont augmenté grâce à la réduction de la concurrence entre les compagnies d’autobus, au meilleur traitement des employés et aux nouveaux systèmes d’évaluation et de primes.
  • Depuis 2004, le nombre d’accidents de la route a baissé de 49 % (1 944 cas en 2 004 → 988 cas en 2013) et la satisfaction des citoyens a augmenté de 32 % (note : 59,2 % en 2006 → 78,1 % en 2013). La réduction des correspondances s’élève à 2994,8 milliards de wons.

  • Ces excellents résultats ont été obtenus également à Busan, Daegu, Daejeon, Gwangju, et Incheon, les principales villes de Corée et le système a été bien reçu par les critiques étrangères, ce qui lui a valu le Metropolis Award et la reconnaissance de l’UITP. Il a ensuite servi de modèle aux services de transports publics dans de nombreux autres pays comme Taïwan et l’Indonésie.
  • La ville de Séoul vient de célébrer le 10e anniversaire du système de bus parapublic. Pour le rendre plus efficace et le mettre à jour, elle continue d’examiner les nouvelles propositions en communiquant avec les citoyens.

Soutien financier aux bus du village de Maeul

Contrairement au service de bus intra-urbain, les compagnies d’autobus de Maeul sont des entreprises privées. Cependant, ces bus roulent avec le soutien de la municipalité car ils sont l’un des moyens de transport public les plus importants de Séoul.

  • Actuellement, la municipalité de Séoul soutient financièrement les compagnies déficitaires afin de protéger l’accès des citoyens défavorisés aux transports en commun. Elle prévoit donc d’investir 10,7 milliards de wons (chiffre calculé en 2014) dans les compagnies d’autobus de Maeul afin de garantir les heures de passage à l’aide du BMS (système de gestion des bus), d’améliorer l’intérieur des bus et d’augmenter le bien-être des employés, en offrant par exemple des primes en fonction de l’évaluation générale du service.