Go to Main Content Go to Footer Content

Tourisme

A A

Office de tourisme de Gangnam

L’ouverture du Centre d’information touristique de Gangnam, un nouveau point de repère à Gangam

Quartier central des affaires, de la culture et de l’art, de la mode, de la beauté, des TI et des finances, « Gangam » vante également les meilleurs services médicaux du monde ! Avec « Gangnam Style » de Psy, le regard du monde entier est tourné vers ce charmant quartier qui compte chaque année deux millions de visiteurs étrangers. Afin de réponde à l’intérêt croissant porté à ce quartier et d’offrir un service encore plus pratique et fiable aux touristes étrangers, le Centre d’information touristique de Gangnam a ouvert ses portes le 26 juin à Apgujeong-dong (à côté du du grand magasin de Hyundai).

Apgujeong-dong affiche d’excellentes conditions en termes de transport, de commerce et de service médical. Proche de lieux touristiques très prisés tels que Garosu-gil de Sinsa-dong et la rue aux boutiques de luxe de Cheonggam-dong, l’accès est facile pour les touristes coréens ou étrangers. De plus, avec le départ du circuit touristique qui se trouve juste devant et le parking pour autocars, l’accès est facilité tant pour les touristes individuels que pour les groupes de touristes. Associé à la rue des stars de Hallyu en cours d’aménagement à Cheongdam-dong, Apgujeong-dong devendra très vite le nouveau centre de tourisme Hallyu. Construit sur deux étages (surface de plancher de 820 ㎡), le Centre d’informations touristiques de Gangnam accueillit au rez-de-chaussée le Centre de tourisme médical et le Guichet d’informations touristiques afin de promouvoir un contenu de qualité de Hallyu, les ressources touristiques et l’infrastructure de tourisme médical de Gangnam, et au premier étage un espace dédié à la découverte de Hallyu, permettant aux visiteurs d’obtenir des renseignements sur les ressources touristiques de Gangnam tout en s’amusant. pour donner plus de précisions, le rez-de-chaussée accueillit ▲le Guichet d’informations touristiques offrant des services en anglais, chinois et japonais, ▲le Centre de tourisme médical permettant de découvrir le tourisme médical de Gangnam, ▲les agences de voyage, ▲le bureau de change, ▲le hall et ▲ le guichet des services touristiques (réservations, billetterie, vente de cartes de transport, consigne à bagage, etc.), permettant aux touristes individuels de bénéficier d’un service tout-en-un, et le premier étage accueillit un espace de découverte de Hallyu composé de ▲la zone de découverte numérique, ▲la zone de découverte des stars de Hallyu et de ▲la zone d’exposition des produits Hallyu et de beauté.« Nous offrons aux touristes non seulement des services touristiques et de vie pratique fiables, mais aussi l’opportunité de découvrir d’avance l’aspect essentiel du quartier de Gangnam. De nombreux programmes sont proposés sous le thème de la culture Hallyu et du tourisme médical dédié à la beauté saine, associés aux technologies de l’information du dernier cri », a déclaré le directeur du Centre d’informations touristiques de Gangnam.Avec l’ouverture du Centre d’informations touristiques à Apgujeong précédée par celle à l’aéroport d’Incheon et à Myeongdong, Seoul Tourisme Organization, Co., Ltd. prévoit, en collaboration avec la ville de Séoul et l’arrondissement de Gangnam, de faire de cet établissement l’ambassade du charme de Gangnam et du tourisme médical, notamment en assurant en continu l’infrastructure et en développant divers contenus touristiques, afin d’attirer davantage de touristes.


 

Office de tourisme de Myeong-dong

Esplanade du Design de Dongdaemun

Cet office de tourisme a ouvert en novembre 2013. Myeong-dong est la principale destination touristique des étrangers à Séoul. Chaque année, plus de 6,8 millions d’étrangers la visitent. L’ouverture de l’office de tourisme a été réalisée conjointement par la Ville de Séoul, la Korea Exchange Bank (KEB) et la Seoul Convention & Visitors Bureau. Conformément à l’accord multilatéral, la KEB fournit gratuitement un bureau pour l’office de tourisme, la Ville de Séoul prend en charge les frais d’exploitation, et la Seoul Convention & Visitors Bureau se charge de l’exploitation générale.

Information touristique, réservation en temps réel des logements et spectacles, traitement des plaintes, photos commémoratives, le tout en seul lieu

Situé sur le site de Jangakwon, bureau chargé de la musique de la cour royale pendant la période Joseon, l’office du tourisme de Myeong-dong a une façade qui rappelle l’esprit de Jangakwon. On espère que cet office de tourisme jouera un rôle central dans le développement du tourisme des récits à Séoul.

Fournir des informations touristiques grâce au plus grand mur de dépliants du pays, à un magasin de souvenirs et à des lieux de manifestation

Au bureau d’information de l’Office de Tourisme de Myeong-dong, les visiteurs pourront trouver toutes les informations qu’ils cherchent sur les destinations touristiques, réserver en temps réel un logement ou une place de spectacle, ou faire part d’une plainte. Les autres équipements comprennent : une scène, un salon, et un bureau pour la consultation d’informations sur internet. Les touristes qui rencontrent des désagréments en raison d’une arnaque pourront trouver de l’assistance sur place. Le magasin de souvenirs ne propose que des produits touristiques de qualité sélectionnés par la Ville de Séoul. Le mur de dépliants est le plus grand du pays. Il propose des dépliants contenant des informations touristiques sur Séoul, sur les villes provinciales de Corée et sur les principales villes du monde. Dans la zone Chromakey, les visiteurs pourront se faire prendre en photo avec en fond les lieux les plus célèbres de Corée, grâce à l’utilisation du Chromakey, puis les envoyer directement par e-mail.La ville de Séoul fournit également un espace pour afficher les photos d’informations touristiques près de l’office du tourisme. À propos de l’office de tourisme, le Maire de Séoul Park Won-sun a déclaré : « Les principaux acteurs de l’industrie touristique sont les touristes et les entreprises privées concernées. Les administrations locales sont supposées fournir l’infrastructure qui aidera ces acteurs à assumer leur rôle en toute simplicité. Un programme de mise en place d’une infrastructure touristique qui utilise les ressources du secteur privé comme celle-ci est souhaitable et engendrera des résultats positifs pour tous. J’espère que l’ouverture de l’office de tourisme de Myeong-dong marquera les débuts solides du projet d’infrastructure touristique. »

Équipements de l’Office de Tourisme de Myeong-dong

  • Magasin de souvenirs : Produits touristiques de qualités sélectionnés par la ville de Séoul ; contenus en lien avec le hallyu
  • Mur de dépliants : Dépliants de présentation de Séoul, des villes provinciales de Corée, et des principales villes d’autres pays.
  • Zone Chromakey : Prise de photographie avec les principales attractions de Corée en fond, et envoi immédiat par e-mail
  • Autres : Un centre de traitement des plaintes des touristes ; un espace évènementiel ; un salon ; et un bureau pour la consultation des informations sur internet
  • Superficie  : 338㎡
  • Emplacement : Bât. Annexe, KEB 181 Euljiro 2-ga, Jung-gu, Séoul
  • Numéro de téléphone : +82-2-778-0333

 

Esplanade du Design de Dongdaemun

DDP et Parc historique et culturel de Dongdaemun

En septembre 2006, le gouvernement municipal de Séoul a commencé à développer le Parc historique et culturel de Dongdaemun pour préserver la signification historique du site de l’ancien stade de Dongdaemun et mettre en avant la vision de l’avenir de la ville portée par les industries créatives. Sous la dynastie Joseon, le site accueillait l’Hadogam, une unité de l’agence de formation militaire Hullyeon Dogram chargée de la formation des troupes, des réparations et de la fourniture d’armes et de poudre. Une partie du mur d’enceinte de Séoul a été utilisée pour prolonger la zone en longueur. Pendant la période coloniale (1910-1945) et plus précisément en 1926, le stade de Gyeonseong (rebaptisé plus tard stade de Dongdaemun) y a été construit et a modifié le paysage en profondeur. Le stade de Dongdaemun, qui abrite un terrain de football et de baseball, est devenu la première infrastructure sportive moderne du pays mais s’est rapidement délabrée, et ses environs se sont rapidement dégradés. Le gouvernement municipal de Séoul a décidé d’y créer le Parc historique et culturel de Dongdaemun pour redynamiser le quartier.

Le gouvernement municipal de Séoul a organisé un concours de design international pour lancer la création du Parc historique et culturel de Dongdaemun. Le projet Metonymic Landskape (« paysage métonymique ») de l’architecte irako-britannique Zaha Hadid (récompensé par le prix d’architecture Pritzker en 2004) a été désigné vainqueur du concours. Le jury a particulièrement apprécié le concept unique du designer qui symbolise l’histoire, les fonctions et le paysage du quartier par une connexion continue entre structures artificielles et nature. Les jurés ont également été fascinés par les courbes et les lignes obliques atypiques qui entourent l’ensemble du bâtiment. Les travaux réalisés sur le site de 62 957 m² sont inspirés de cette conception. Associant un parc et le DDP, le projet a débuté en 2009. Les travaux du parc, qui mêle espaces d’exposition et espaces verts, ont été achevés les premiers et le parc a été ouvert au public en octobre 2009.Centre culturel et historique de Dongdaemun : un parc ouvert en plein centre-ville Le parc abrite deux espaces d’exposition extérieurs où les vestiges mis au jour pendant les travaux sont en cours de restauration. On y trouve également un hall historique dans lequel on peut admirer une partie du mur d’enceinte de Séoul restaurée, l’Igansumun (vanne d’eau) ainsi que d’autres témoignages de l’histoire du quartier encore enfouis. Le mémorial du stade de Dongdaemun ainsi que deux mini-espaces d’exposition y sont également installés.

Parc historique et culturel de Dongdaemun : caractéristiques architecturales

Parc : restauration de l’héritage culturel
  • Mur d’enceinte de Séoul : long de 18,6 km, le mur d’enceinte de Séoul enveloppe le centre-ville. Sa construction a débuté en 1396, sous la dynastie Joseon, et a mobilisé des architectes et des ouvriers venus de tout le pays. Le mur a été remplacé par un mur en pierre en 1422. La partie du mur se trouvant à Dongdaemun, exhumée lors des travaux du Parc historique et culturel de Dongdaemun, porte des traces de réparations datées des règne de trois souverains différents, Taejeong, Sejong et Seongjong. Cette partie a été restaurée en utilisant autant que possible les briques de pierre encore enfouies.
  • Bastion : un fort en demi-cercle installé à l’extérieur de la porte servait de position défensive.
  • Site d’Hadogam : l’Hadogam, une unité de l’agence de formation militaire Hullyeon Dogram, a été créée en 1594 pour former les troupes militaires et les gardes royaux. Les vestiges mis au jour sur le site ont été restaurés et sont visibles dans l’espace d’exposition extérieur.
  • Igansumun (vanne d’eau) : cette vanne d’eau en forme d’arche servait à réguler un cours d’eau descendant du mont Namsan. Elle a été restaurée en utilisant autant que possible les pierres encore enfouies.
DDP : des lignes architecturales innovantes, une conception environnementale et un design centré sur le confort de l’utilisateur
  • Panneaux extérieurs : 45 133 panneaux en feuille d’aluminium de tailles et de courbures différentes recouvrent le bâtiment. C’est la première fois au monde que des panneaux rectangulaires sont utilisés pour recouvrir la surface extérieure courbe atypique d’un bâtiment de cette taille. Cette opération nécessite une grande précision et illustre les compétences architecturales exceptionnelles des créateurs.
  • Structure à armatures/colonnes géantes : des armatures et des colonnes géantes supportent le poids de cette structure immense en porte-à-faux. Installée du côté sud, elle mesure 120 m de long et35 m de large à son point maximum.
  • Architecture environnementale : des panneaux photovoltaïques sont installés sur la paroi extérieure, côté sud. Un système géothermique utilise les tuyaux de chauffage pour chauffer et climatiser les bâtiments. Les toilettes utilisent l’eau provenant d’un réservoir de stockage des eaux de pluie. Des plants d’orpin et de l’herbe sont plantés sur le toit pour améliorer son isolation à la chaleur.
  • Confort de l’utilisateur : utilisation d’un modèle commun à l’ensemble du bâtiment pour améliorer le confort des visiteurs quel que soit leur âge, leur sexe, qu’ils soient à mobilité réduite ou non. Création d’un espace continu pour utiliser gratuitement des Smartphones ou d’autres équipements télécom sophistiqués.

Lieu de naissance du savoir créatif du 21e siècle : le DDP

Le Centre de design de Dongdaemun (DDP) est un bâtiment de quatre étages (plus trois sous-sols) installé sur un site de 85 320 m². Érigé dans la partie ouest du parc, il sera au cœur des activités créatrices de Séoul dans les domaines du design, de la mode, de la culture et des arts. Actuellement en cours de construction, le projet vise à en faire « la Mecque de la créativité et du savoir du 21e siècle ».Le Centre de design de Dongdaemun (ouverture prévue le 3 mars 2014) est un site sur lequel la science du design est appliquée à différents domaines pour créer de nouvelles idées, une école dans laquelle les talents du lendemain sont éveillés et un espace dans lequel un mode de vie meilleur est possible. Le DDP présente notamment les tendances et innovations du design mondial et permet de visualiser côte à côte le passé, le présent et le futur de Séoul, capitale de la Corée. Simultanément, le DDP permet de comprendre d’un seul regard les tendances de la mode coréenne, que l’on s’intéresse au prêt-à-porter ou à la maroquinerie.

Vue aérienne 3D du DDPVue du DDP en construction.

Vue aérienne 3D du DDPVue du DDP en construction

Ouverture prévue en mars 2014

Le DDP se trouve dans le quartier de Dongdaemun, porte d’accès au centre de Séoul, aujourd’hui la zone commerciale textile la plus importante d’Asie. Ce quartier associe marchés traditionnels, comme Gwangjang ou Bangsan, et centres commerciaux modernes, comme le Doosan Tower et le Migliore. Historiquement, il a toujours été un lieu de communication et d’expériences culturelles et le DDP ne fera qu’ouvrir la page sur un nouveau chapitre. Enfin, en collaborant avec les entreprises locales, le DDP revitalisera l’économie locale ce qui favorisera une croissance mutuelle.

Calendrier du DDP
  • Septembre 1396 : Fin de la construction de la porte Heunginjimun
  • Octobre 1925 : Ouverture du stade Gyeongseong
  • Janvier 1985 : Le stade Gyeongseong est rebaptisé stade Dongdaemun
  • Août 2007 : Présentation du vainqueur du concours de conception du DDP
  • Octobre 2009 : Début de la construction du DDP et ouverture du centre de promotion
  • Juillet 2013 : Fin de la construction du DDP
  • Mars 2014 : Ouverture du DDP
60 « Hot Spots » ouverts 24h/24

Ouvert 24 heures sur 24, le DDP permettra aux Séouliens de visiter leurs attractions culturelles. Tout comme le reste du quartier de Dongdaemun où la vie s’agite tout au long de la journée, le DDP restera éveillé en permanence et présentera les tendances mode de Séoul. La nuit, le DDP révèlera un nouveau visage avec différents événements culturels qui sauront toucher à la fois le cœur et la créativité des visiteurs. Malgré l’omniprésence des technologies de pointe, le DDP garde de la place pour l’analogique : il offre des expériences variées autour de 60 « Hot Spots » où le passé rencontre le présent. Igansumun, la forteresse de Séoul et le site de Hadogam raconteront l’histoire de Séoul et ajouteront une dimension historique au DDP. Le bâtiment raconte les 600 années d’histoire de Séoul et des contenus futuristes sont ajoutés aux éléments culturels pour créer un espace dans lequel les visiteurs pourront faire l’expérience du temps et de l’histoire.

Vue de nuit du parc historique et culturel de Dongdaemun, ouvert en octobre 2009

Espaces de créativité et de partage intrinsèquement mêlés

Le DDP accueille un espace d’exposition, un musée, un centre d’affaires, un parc et des commodités. En tant qu’espace dédié aux performances liées à la mode, aux concerts, aux premières et aux soirées de lancement de nouveaux produits, l’espace d’exposition se trouve au cœur du contenu culturel créatif du DDP. Avec son espace d’exposition temporaire, son espace d’exposition permanente, son espace participatif permanent et son parcours design, le musée est un espace d’échange créatif qui fait cohabiter les tendances en mêlant designers mondialement reconnus et étoiles montantes. Le centre d’affaires, un espace où les individus partagent informations et tendances et créent des entreprises, regroupe Biz street, un centre de connaissances et d’information, un auditorium et un salon des designers. De plus, le DDP accueille des plateformes d’information pour créer des environnements qui favorisent la création d’entreprise. Biz street (pour « rue des affaires ») encourage notamment les vendeurs, les designers, les spécialistes du marketing et les promoteurs à développer leur réseau. Simultanément, le centre systématise la communication des informations relatives au prêt-à-porter et à la mode et propose des conseils juridiques ou de consulting aux acheteurs. Le « Parc créatif de la ville » accueille les visiteurs dans une ambiance mêlant histoire et modernité, entre la forteresse de Séoul et le mobilier urbain moderne, et les invite à la détente. Ouvert en permanence, le DDP offre de nombreuses éléments au regard des touristes et des oiseaux de nuit. Tous, touristes, femmes, enfants, séniors, personnes à mobilité réduite, etc., pourront y trouver des commodités adaptées. Le panneau d’information du DDP, conçu plus spécialement pour les touristes étrangers, apporte des informations claires pour que les visiteurs puissent faire leurs achats facilement tout en vivant une expérience culturelle inédite. Enfin, pour que le DDP reste un lieu de communication, différents programmes participatifs sont organisés pour les artistes et de nombreuses générales publiques y sont présentées.

Espace d’exposition en construction

Espace d’exposition en construction

Espace d’exposition temporaire

Espace d’exposition temporaire