Aide sociale immobilière et régénération urbaine



Data date de collecte: 2 janvier 2017

Succès des projets de redéveloppement et de rénovation de la ville et fonctionnement du nouveau système de gestion publique

Après une étude des conditions actuelles, le gouvernement municipal de Séoul développe des partenariats efficaces, comme l’aide à la décision sur le cheminement des projet, l’organisation de réunions de présentation professionnelle, la gestion de projet, le suivi régulier des activités des syndics et la recherche d’exemples réussis.

  • Le gouvernement municipal de Séoul améliorera les aides administratives et financières pour une progression régulière des projets, augmentera le prêt d’aide à l’entretien des bâtiments (de 15 milliards de wons en 2013, il passera à 35 milliards de wons en 2014, soit de 10 à 23 millions d’euros), sélectionnera des syndics exemplaires et favorisera la transparence des accords.
  • De plus, la ville créera une fondation  de soutien des syndics chargée d’une évaluation régulière de ces derniers et du renforcement de l’aide aux projets d’entretien dans les lieux faisant l’objet de conflits chroniques.

Selon les besoins des résidents, la mise en œuvre de nouveaux projets urbains a été reconsidérée et l’annulation d’un projet a été prise en compte rapidement. Après cette annulation, Séoul a amorcé une amélioration personnalisée en fonction des caractéristiques de chaque quartier et des droits à la propriété des résidents.

  • Le gouvernement municipal de Séoul proposera différentes aides pour les zones de mise en œuvre de nouveaux projets, comme la création de limites raisonnables pour éviter toute charge supplémentaire aux locataires dans les quartiers réaménagés, une aide aux architectes de projets publics, des procédures simplifiées, un service d’aide en cas de modification du planning et un budget de subvention des infrastructures indispensables.

Décision de procéder à des projets (par la volonté des habitants)

Résultat de l’état des lieux, -Demande individuelle

Détermination de zone d’aménagement

Objectif de zonage, Appréciation de l’efficacité

1.Levée de zone
  • Impossibilité de l’accomplissement des objectifs de zonage
  • Levée de zone entière
  • Restitution de l’état antérieur de zonage
2.Radiation de zone (levée partielle)
  • Exclusion de zone
  • Restitution de l’ état antérieur de zonage
3.Levée de zone (changement de plan de promotion)
  • Transformation en zone à préserver
  • Elimination des limites de développement
  • Prise en charge basée sur chaque zone en cas de besoin

Un village de partage au-delà de la nouvelle ville : développement d’un projet alternatif

Dans le cadre du projet alternatif pour une ville nouvelle, le gouvernement municipal de Séoul fait la promotion d’un projet de gestion d’environnement résidentiel et d’amélioration des logements. Il se concentre sur la régénération économique et sociale et non sur la régénération physique.

1.Multiplication des infrastructures・installations communes
  • Mise en place des installations communes pour les habitants
  • Complément des installations de prévention des crimes
2.Amélioration et gestion des maisons
  • Emprunt des habitations à intérêt bas
  • Mise en place de centre de gestion de ville
3.Soutien à l’activation de communauté
  • Envoi des experts et soutien aux activités des habitants
  • Soutien à la création de l’indépendance des activités des communautés

Le projet de gestion de l’environnement résidentiel est d’abord appliqué dans les nouvelles zones de redéveloppement de la ville avant d’être appliqué dans 12 quartiers à l’horizon 2014. Il soutient l’organisation communautaire, comme les coopératives et l’entreprenariat social, et prévoit la création d’une fondation pour revitaliser la communauté.

  • Le gouvernement municipal de Séoul ne ménage pas ses efforts pour revitaliser le secteur professionnel dans les zones résidentielles. Pour ce faire, il améliore la qualité des logements, ouvre de nouveaux emplois pour les jeunes au travers de concours étudiants et aménage de nouveaux emplois pour soutenir la régénération économique et sociale intégrée, via notamment la création et l’administration de centres de gestion de village. Il fait également la promotion d’une régénération intégrée qui supprime les barrières entre les départements, comme par exemple entre l’utilisation d’énergies renouvelables et la naissance d’un environnement sans criminalité.

Entité de concertation ad hoc (quatre zones)-Sangdodong → ② Entité de concertations des habitants (trois zones)-Daerimdong → ③ Comité de gestion (huit zones)-Banghakdong → ④ Coopérative(Organisation privée à but non lucratif)-Onsu,Gileum, Hwigyeong / Yeonnam, Gaebong
→ ⑤ Société communautaire(Entreprise sociale)-Entreprise sociale (le village de Jangsu)

Le projet d’amélioration des logements, qui fait appel à une approche d’amélioration par petits blocs, fonctionne depuis la création d’une coopérative par les résidants et un projet-modèle est en cours de mise en œuvre.

  • Le projet est appliqué dans deux quartiers : Jangan-dong et Banpo-dong. La législation afférente est en cours de modification autour du taux de dérégulation, de la restriction sur le nombre d’étages et de la limitation de hauteur côté route.

Une régénération urbaine pour la véritable Séoul

Le gouvernement de Séoul fait la promotion d’un programme de régénération immobilière, source d’intégration et de partage, afin de transformer la ville en un espace entièrement repensé et tourné vers les citoyens grâce à la convergence de valeurs physiques, sociales et économiques.

  • Homme  = Humanité → Restauration de bien-être heureux
  • Lieu = Identité → Restauration à la manière de Séoul
  • Processus =Durabilité → Restauration par la participation des citoyens

Projets de préservation de la vie des résidents et des propriétés de l’espace environnant

  • Le projet de conservation du village de Baeksa prévoit la construction de maisons de locations basses (1 à 3 étages) à faible densité pour revitaliser la communauté urbaine grâce à la préservation des zones résidentielles. Il prévoit également des mesures de gestion des maisons de location.
  • La ville prévoit des projets de conservation et de gestion des villages fortifiés et les met en œuvre étape par étape. Ces projets concernent 20 villages répartis dans 9 quartiers et visent à maintenir leur cohérence au sien d’autres projets, comme la restauration du mur d’enceinte de Séoul, afin de préserver ces villages fortifiés où vie et culture cohabitent harmonieusement.
  • Le gouvernement municipal de Séoul conduit des projets d’excavation et de préservation des chemins fortifiés et des ressources historiques à proximité, de préservation de l’architecture moderne et des hanok (maisons coréennes traditionnelles) et de construction de complexes culturels. Il espère ainsi donner une impulsion à la régénération du Gaemi Maeul (village de fourmis) et créer un espace culturel utilisant les ressources historiques disponibles (1er quartier de Donuimun, 1ère section).

 

Création d’un modèle de régénération urbaine pour la vraie Séoul

  • Le modèle de régénération de Séoul s’appuiera sur des essais dans les quartiers redessinés de Changsin et Sungtin (signalés au ministère de l’aménagement du territoire comme quartiers pilotes).
  • La ville compte sur la participation des résidents au développement du secteur du tourisme régional autour de la forteresse, de la création d’un centre d’exposition pour promouvoir l’histoire des entreprises locales, de la construction d’une fondation pour la compétitivité industrielle dans le secteur textile, et de la création  d’une communauté de village.
  • La ville améliorera son statut économique et social et créera une fondation d’auto-régénération en analysant les projets existants, en contribuant au développement de différents programmes et en incitant les résidents à s’impliquer afin de dynamiser la revitalisation des anciens quartiers du centre-ville, comme Nakwon Arcade et Donhwamun-ro.