Aide sociale immobilière et régénération urbaine



Data date de collecte: 2 janvier 2017

Mise à disposition et gestion de résidences répondant à la demande pour tous les âges

La ville prévoit des mesures de développement du parc locatif public et  sa croissance continue grâce à un nouveau système de conception de logements publics.

  • a ville prévoit la mise à disposition de plusieurs bâtiments publics innovants afin de répondre aux diverses attentes des consommateurs.
  • Adaptés aux consommateurs : espaces publics coopératifs pour les gardes d’enfants et les artistes
  • Associés à des services d’aide sociale : résidence adaptée aux soins médicaux
  • Bon marché, rendement énergétique élevé : maisons modulaires sous les autoroutes, transformation d’anciens bâtiments officiels

Malli-dong, bâtiment coopératif pour artistes

만디롱예술인협동조합

Sinnae-dong, résidence adaptée aux soins médicaux

신내동 의료안심

 

Pour ne pas être limitée par le nombre de bâtiments locatifs publics, Séoul encourage la création de bâtiments de location semi-publics et privés. Ainsi, la ville simplifie la législation et facilite l’obtention d’aides financières, en créant notamment un crédit d’impôts et un fonds destiné au logement à l’échelle nationale. De plus, elle fait la promotion de prestataires locatifs professionnels.

Dans la mesure où la demande immobilière glisse de la propriété à la location, Séoul prend des mesures proactives pour garantir la stabilité résidentielle et la mise en œuvre de politiques locatives différenciées selon les revenus de chacun.

Investissement intensif des ressources publiques
  • Classe 1: Location à perpétuité, bon des habitations
  • Classe de 2 à 4: Location publique, Location pour les citoyens Location sur dépôt
Activation des habitations locatives privées
  • Classe de 5 à 6: Utilisation de habitations locatives para-publics
  • Classe de 7 à 10: Multiplication des habitations privées locatives

Le gouvernement municipal de Séoul poursuivra le projet « appartement propre » afin de réduire les frais d’entretien et les conflits entre résidents et sociétés de gestion immobilière. Pour ce faire, la ville publiera des informations, encouragera la culture communautaire de village et fera une étude sur l’état actuel des appartements et complexes locatifs.

  • Séoul souhaite simplifier la recherche et la comparaison des frais d’entretien d’appartement sur un site d’information communautaire et propose un service mobile. Elle espère ainsi faire éclater la bulle des frais d’entretien. De plus, elle compte élaborer un guide pratique des dépenses de construction pour différents types de travaux, rendre obligatoire la consultation d’un professionnel, publier un manuel de réduction des frais d’entretien, proposer des formations afin de réduire ces frais et encourager la participation des citoyens.
  • En outre, la ville soutient la création d’une réglementation sur le bruit de voisinage, de comités de médiation, de bureaux de consultants professionnels, de projets communautaires à l’initiative des citoyens (coopératives, potagers de toit), de concours d’exemple et d’écoles d’entretien d’appartement pour les résidents. Elle proposera également des conseils personnalisés par des professionnels et stimulera une communauté de village afin d’améliorer la qualité de vie des citoyens et de résoudre les conflits.

Aide sociale résidentielle pour un meilleur partage des ressources

Apaisement des doléances des citoyens par rapport aux habitatations

Amélioration du système
  • Mise en place de prêt pour l’acompte -L’Association des habitations et des finances (mars 2014)
  • Légifération des lois de règlement des différend (février 2014)
  • Introduction de système de remise à plat pour réduire la commission (février 2014)
Incitation des citoyens à l’utilisation
  • Production et mise à disposition des informations sur le hall des citoyens de Séoul dans les bureaux de renseignement (mars 2014)
  • Distribution des informations en utilisation les réseaux sociaux
Renforcement de service de consultation
  • Mise à disposition des avocats, experts financiers-un avocat, deux experts légal et financier
  • Introduction de service de déplacement pour les services légaux (avril 2014) -Destinés aux personnes agées  solitairesà mobilité réduites, personnes agées, handicapés

Le gouvernement municipal de Séoul renforce le réseau de sécurité résidentielle des citoyens en protégeant les propriétaires des problèmes dus aux fluctuations du marché immobilier et en réduisant les dépenses immobilières excessives grâce à des consultations locatives, à des ajustements, à des aides au prêt immobiliers et à une subvention au centre d’aide au versement de la caution.

  • Le gouvernement municipal de Séoul prévoit également des mesures adaptées au parc locatif (prêt soumis à une caution ou loyer mensuel), avec notamment le contrôle des périodes d’entretien en fonction de la fluctuation de la demande, une analyse de marché et la publication des informations recueillies, une aide aux dépenses locatives (chèques logement) et l’extension de l’aide financière (en coopération avec le gouvernement central). Il compte également stimuler l’utilisation de l’aide à la caution par les citoyens et développer les services d’aide aux citoyens ainsi que de nouveaux programmes tout en améliorant les systèmes existants.

Séoul développe actuellement ses mesures d’aide sociale résidentielle en proposant une aide systématique aux personnes ayant du mal à trouver un logement. De plus, elle est en train d’élaborer un système d’aide sociale associant soutient financier, amélioration des installations et construction d’espaces communautaires.

  • Séoul développe son programme de chèques logement en accord avec le programme gouvernement central et renforce son aide financière, en proposant notamment une aide aux prêts pour les baux de location de logement aux personnes ayant des bas revenus et ayant du mal à trouver un logement ainsi qu’une aide au versement de la caution pour ceux qui occupent déjà un immeuble locatif public. De plus, la ville travaille à la diversification du système d’aide sociale par l’élaboration d’un programme coopératif P2P,P2B faisant appel aux réseaux de quartier et à la transformation de bâtiments vides en espaces créatifs à destination des artistes, en ateliers de groupe ou en espaces culturels de village. De plus, la ville s’attache à installer des dispositifs de lutte contre l’incendie dans les gosiwon (appartements comptant une seule pièce) qui accueillent les personnes les plus vulnérables (50 % ou plus) et à donner vie aux projets de rénovation de logements en collaboration avec les citoyens et les agences publiques, dans une optique d’améliorer en continu l’environnement immobilier des moins privilégiés.

Le gouvernement municipal de Séoul améliore son système de gestion grâce à l’intégration de types de logements locatifs et à l’aide aux résidents afin de les rendre autonomes. De plus, la ville maintient des mesures d’amélioration des bâtiments locatifs attractifs en réduisant la charge locative des citoyens avec la création d’un centre de gestion pour les résidants et d’une aide sociale communautaire.

  • Séoul développera les opportunités d’emménagement pour les citoyens en ajustant les loyers aux revenus et favorisera la mixité sociale en réservant 10 % du parc en priorité aux jeunes mariés et aux familles ayant plusieurs enfants. Il modifiera également la législation pur favoriser le mélange de locataires de tous les âges et issus de toutes les classes sociales.
  • Pour améliorer le système de gestion du parc locatif, les propriétaires sont encouragés à opter pour des systèmes de gestion personnels ou coopératifs. La ville s’efforce de souder la communauté et d’offrir des emplois stables en lançant un système de concurrence pour redévelopper le parc locatif (test : 3e section d’Ahyeon) et en désignant les propriétaires comme gestionnaires des bâtiments locatifs pouvant accueillir plusieurs foyers.
  • La ville fait la promotion d’un système de gestion globale des aides sociales résidentielles pour la location et vise à la création d’un système de gestion DB intégré permettant de détecter les résidents des zones exclues de l’aide sociale, de rechercher les bénéficiaires  d’une aide multiple et de définir des conditions d’accès à l’aide sociale adaptées à la répartition et aux caractéristiques des résidents.
  • Le Bureau de la politique du logement de Séoul fera de son mieux pour créer une administration du logement efficace grâce à la communication et au partage.