Actualité du maire

  • Discours d’investiture du maire de Séoul

    SMG 22
  • Discours d’investiture du maire de Séoul

    • 1.

      Mes cher(e)s compatriotes, je vous remercie pour la confiance que vous me témoignez.
      Votre décision me permet d’être ici à nouveau.

      Chaque vote que j’ai obtenu est la démonstration du soutien sincère que vous apportez
      au gouvernement mené par le président Moon Jae-in.
      Ils incarnent votre aspiration pour l’instauration d’une paix complète et
      d’un nouvel ordre économique dans la péninsule coréenne.
      Elle traduit votre soutien constant pour la mairie de Séoul et moi-même pendant les six dernières années,
      Et votre espoir pour un avenir de Séoul plus brillant qu’il ne l’a jamais été.

      Pendant la campagne électorale, je vous ai promis de terminer la révolution de 10 ans pour changer la vie des citoyens, et vous, les Séoulites, m’avez fait l’honneur d’être le premier maire élu pour trois mandats dans l’histoire de Séoul.
      Pendant cette élection, j’ai été commandant de combat. Grâce à votre soutien, le parti Minju a pu remporter 24 arrondissements et 102 places dans le conseil municipal.
      En faisant ce choix, vous nous avez donné l’opportunité de changer Séoul de fond en comble.

      Cette victoire écrasante
      est surprenante.
      Je dirais même effrayante.

      Désormais, le parti Minju doit assumer toutes les responsabilités.
      Grâce à la sagesse et la compétence que nous avons accumulées,
      nous mettrons en place des politiques qui déclencheront de vrais changements.
      Nous accomplirons les missions que vous nous avez confiées.
    • 2.

      Mes cher(e)s compatriotes,

      Au cours des six dernières années, Séoul a vécu de nombreuses transformations.
      Les citoyens qui ont été délaissés par la quête du développement et du progrès sont enfin redevenus un enjeu central.
      Et le poids de la vie quotidienne, que chacun devait porter seul,
      a été allégé par le soutien public et l’aide de la communauté locale.

      Les centres de services communautaires se rendent sur place pour aider ceux qui tombent encore au travers des mailles du filet de la sécurité sociale,
      et un plus grand nombre d’enfants sont aujourd’hui admis dans les crèches publiques.
      De plus, les emplois précaires ont été remplacés par les emplois stables,
      et nous offrons des logements publics pour alléger le fardeau financier qui pèse sur les Séoulites.

      Néanmoins, nous avons encore un long chemin à parcourir.
      De nombreux citoyens que j’ai rencontrés pendant la campagne
      menaient une vie difficile et misérable.


      Les dettes des ménages qui se sont accumulées,
      les commerçants qui souffrent d’un loyer exorbitant et d’un taux de commission élevé sur les cartes de crédit,
      le chômage des jeunes qui a atteint un niveau record,
      les mères qui travaillent, épuisées par l’éducation de leurs enfants et leur travail,
      les jeunes désespérés qui disent avoir renoncé
      à l’amour, au marriage et la vie parentale.

      Nous avons de nombreux défis à relever pour changer notre vie.

      Dans le passé, j’ai mené un combat difficile pour investir davantage dans la vie des citoyens,
      et ce, malgré l’opposition d’un gouvernement conservateur.
      Pourtant, je regrette quand même
      de ne pas avoir été plus ambitieux, plus exigeant.
    • 3.

      Mes cher(e)s compatriotes,

      La meilleure réforme de notre époque est d’améliorer la vie de nos citoyens.
      Le plus grand défi de Séoul est également de résoudre les difficultés auxquelles vous faites face.
      Pendant les quatre années à venir, je ferai tout pour améliorer la qualité de vie des citoyens.

      Il n’y aura ni hésitation ni indécision. Je me consacrerai entièrement à changer votre vie.

      Premièrement, j’améliorerai la situation d’un million de commerçants qui se trouvent aujourd’hui dans une situation de grandes difficultés.
      Comme promis, je baisserai, durant le cours de l’année, le taux de commission sur les cartes bancaires à moins de 1 %. J’établirai un système d’arrêt maladie payé, et je garantirai une stabilité d’emploi pour les commerçants.

      Deuxièmement, je résoudrai le problème du prix des loyers, le plus grand fléau de notre époque.
      Je m’engagerai pour que ces problèmes, à l’instar du récent scandale qui a eu lieu dans le quartier Seochon autour du prix du loyer d’un commerçant local (Gungjung Jokbal), ne se reproduisent jamais. Je résoudrai le problème de la montée du prix des loyers qui menace la vie des locataires et des commerçants.
      Pour ce faire, il nous faut un cadre juridique que je ne pourrai pas établir seul.
      Je travaillerai donc main dans la main avec le Gouvernement et l’Assemblée nationale.
      Si nécessaire, je lancerai un appel à la solidarité aux commerçants locataires et aux citoyens pour obtenir gain de cause.

      Troisièmement, j’agirai dès aujourd’hui pour trouver une solution complète au problème de la prise en charge des enfants.
      Aujourd’hui, le système de prise en charge des enfants ne couvre pas tous les besoins, et cela affecte directement les problèmes d’emploi, d’interruption de carrière des femmes, et de faible taux de natalité.
      Durant mon mandat, la prise en charge des enfants deviendra entièrement une affaire publique et sociale. Le triste destin de jeunes mères qui doivent abandonner leur carrière à cause de leurs enfants reflété dans l’ œuvre « Kim Ji-young, née en 1982 » n’existera plus à Séoul.

      Quatrièmement, j’améliorerai la situation du logement, la plus grande source de souffrance des Séoulites.
      Durant mon mandat, la municipalité s’engagera à offrir 240 000 unités de logement public pour que Séoul devienne la première ville où la part des logements publics dépasse le seuil symbolique de 10 % de l’ensemble des logements.

      Cinquièmement, je lancerai la deuxième saison de la Grande marche pour la création d’emplois pour améliorer le marché du travail.
      La situation de l’emploi est en grande partie déterminée par des causes externes et structurelles, notamment le faible taux de croissance, et l’arrivée de la quatrième révolution industrielle.
      Mais je suis sûr que nous pouvons également agir pour améliorer la situation.
      Je ne resterai pas derrière les écrans à simplement regarder les chiffres. J’irai sur place et je ferai des efforts réels.
    • 4.

      La situation est alarmante.
      Les feux de détresse sont allumés pour signaler les difficultés que nous éprouvons dans notre vie quotidienne.

      Je prendrai toutes les mesures urgentes pour améliorer la vie des citoyens.
      Je me plongerai dans leur vie.


      Pour changer la vie des Séoulites, je ne dois pas rester dans mon bureau. Je dois vivre la vie des citoyens.
      Le bureau du maire sera installé dans les zones qui nécessitent le plus de soutien.
      Je commencerai par Gangbuk pour connaître les difficultés des habitants de cette zone.


      Je ferai tous les jours l’aller-retour entre chez moi et mon bureau à Gangbuk, et je mangerai avec les habitants locaux pour faire un diagnostic précis sur la situation.

      Je partagerai vos soucis.
      Je trouverai une solution alternative.
      Et je changerai votre vie.

      Mes cher(e)s compatriotes,

      Cette révolution de 10 ans pour changer notre vie nécessite un budget et des investissements.
      Jusqu’à aujourd’hui, j’ai réussi à réduire les dettes municipales de 8 000 milliards de wons pour remplir la caisse.
      Il est grand temps d’élargir le budget et d’investir davantage pour aider à transformer la vie des citoyens.
      Même si cela nécessite d’utiliser l’argent de la caisse municipale, ce sera pour mettre plus d’argent dans le compte de citoyens.


      Avant tout, l’évolution sera rapide.
      Je me concentrerai pour que ces changements soient ressentis dans votre vie quotidienne.
    • 5.

      Mes cher(e)s compatriotes,

      Je sens la gravité des missions que vous m’avez confiées.
      Je suis impatient de réaliser cette révolution de 10 ans pour changer la vie des citoyens.
      Je suis fier de pouvoir ouvrir une société de solidarité et de communauté, au-delà d’une société individualiste.
      Je suis heureux de pouvoir rêver d’une ville de Séoul qui évoluera dans une nouvelle époque pour l’Asie du Nord-est qui se tend vers la paix et la coexistence.

      En tant que premier maire de Séoul élu pour le troisième mandant,
      j’honorerai les revendications majeures de notre époque,
      et je marcherai main dans la main avec les citoyens
      pour réaliser des changements plus profonds, plus grands, et plus durables.


      Rejoignez-moi pour cette belle aventure pleine d’espoir.
      Les grandes villes sont construites par de grands peuples.
      Encore une fois, les citoyens sont les vrais maires de la ville.
      Je vous remercie.