Nouvelles politiques clés

  • Création de 7 nouveaux circuits pour connecter Seoullo 7017 aux quartiers avoisinants

    SMG 32
  • Création de 7 nouveaux circuits pour connecter Seoullo 7017 aux quartiers avoisinants

    La ville de Séoul va créer 7 nouvelles voies piétonnes partant du parc linéaire Seoullo 7017 vers les quartiers avoisinants concernés par la régénération urbaine: Seogye-dong, Jungnim-dong, Hoehyeon-dong, Huam-dong et Seosomun-dong.

    La 1e phase du projet Seoullo 7017 – un projet qui vise à réhabiliter en espace piéton une route aérienne devenue obsolète – consiste à construire une voie reliant les quartiers Est et Ouest de la Gare de Séoul à travers les voies ferrées. Une fois achevée, 7 nouvelles voies piétonnes viendront connecter l’axe Seoullo 7017 aux différentes ramifications de la régénération urbaine et à toute la vitalité de l’économie locale des quartiers voisins ; ceci sera la 2e phase du projet.

    Le fondement du plan directeur consiste à reconnecter écologiquement les axes transversaux et réordonner les différents types de commerce de façon à ce qu’ils soient cohérents avec l’environnement de chacun de ces axes. On peut citer à titre d’exemple le développement d’espaces piétons ou encore la création de passerelles entre les bâtiments, d’allées fleuries ou de cafés de rue, rendus possibles grâce au projet de rénovation.

    Ces 7 nouveaux axes seront : ① le circuit Jungnim 1, ② le circuit Jungnim 2, ③ le circuit Seogye 1, ④ le circuit Seogye 2, ⑤ le circuit Huam 1, ⑥ le circuit Huam 2, et ⑦ le circuit Hoehyeon 1,2.

    Le circuit Jungnim 1 (810 m) : Menant à la station Chungjeongno en passant par l’église catholique Yakhyun, il traversera un quartier où ont survécu de nombreuses maisons et des anciennes ruelles. Ce sera, à n’en pas douter, un lieu unique en plein centre-ville où se mélangeront histoire et culture.

    Le circuit Jungnim 2 (790 m) : Véritable forêt urbaine qui traversera un quartier entouré de complexes d’appartements relativement imposants, il se dirigera vers la station Chungjungro le long d’un chemin plein de verdure.

    Le circuit Seogye 1 (780 m) : Menant au Malli Market et à Hyochang Park, en traversant des petites ruelles qui ont su garder les traces de leur passé, avec leurs bâtiments anciens et leurs maisons hanok, ce circuit vous plongera dans la riche histoire de la vie des couturiers à quelques pas à peine de la Gare de Séoul.

    Le circuit Seogye 2 (1100 m) : Il mènera à la colline de Cheongpa en passant par le Cheongpa Children’s Park et le Théâtre national. Un circuit plein de culture, lui aussi unique au centre-ville, qui passera par la zone des vieilles habitations de la colline et où se mélangeront histoire et culture de la vie quotidienne avec son usine de vêtements, ses vieilles rues et maisons de style japonais.

    Le circuit Huam 1 (1300 m) : Passant par le Yangdong Park et le Huam Market juste derrière le Seoul Square, c’est ici plus qu’ailleurs que les différentes temporalités de la Gare de Séoul se croiseront.

    Le circuit Huam 2 (1400 m) : Ce chemin mènera à Namsan via un chemin parsemé ici et là de constructions diverses et variées, à commencer par la forteresse de Séoul. Il nécessitera cependant d’aménagements qui n’ont pas encore été prévus afin d’être adapté pour les piétons sur ses pentes aigües.

    Le circuit Hoehyeon 1, 2 (1400 m) : Allant vers un quartier très riche architecturalement, où des bâtiments qui remontent au début du siècle dernier côtoient le très moderne Centre de traitement du courrier de Hoehyeon-dong, ce circuit respirera une atmosphère toute particulière chargée d’histoire et de culture.

    La méthode des « Architectes des allées », avec laquelle sept architectes publiques auront chacun la charge d’un des circuits, sera introduite pour la première fois avec ce projet. Ils ont établi un plan directeur qui considère organiquement les ressources les plus importantes des différents circuits – les bâtiments, les mémoriaux ou encore les espaces publiques situés sur ces allées et ces rues -, afin de créer des itinéraires destinés par la suite à être gérés, de façon continue et sur du long terme, en dialogue et en collaboration à la fois avec les riverains, le public et les spécialistes.