Le Métro de Séoul organise le « Comité du métro pour les personnes handicapées »

Le Métro de Séoul a organisé le « Comité du métro pour les personnes handicapées », le 4 février, afin de prendre en compte leurs points de vue par rapport à la création et à l’exploitation d’installations de transport pour les personnes handicapées, situées sur les quais et à la sortie de la station de métro.

Le « Comité du métro pour les personnes handicapées » est composé de sept personnes, dont cinq membres d’ONG représentant les personnes handicapées et deux hauts dirigeants du secteur public. Ils participeront au processus d’enquête, en identifiant des problèmes des installations pour les personnes handicapées et en suggérant des mesures correctives.

Suite à la mise en place de ces installations, le Métro de Séoul est prêt à mener une étude sur les inconvénients ressentis par les personnes handicapées, provoqués par les affichages électroniques et le système de correspondance par exemple.

Le comité effectuera d’abord une enquête sur les installations d’un échantillon de cinq stations de métro (stations particulièrement encombrées et celles de correspondance), pour mener des recherches approfondies sur 115 stations jusqu’au novembre 2015.

Le Métro de Séoul annoncera en décembre 2015 le « Plan d’amélioration des installations pour les personnes handicapées dans le métro », basé sur les résultats de l’enquête.




Modification de 16 lignes de bus de Séoul à partir du 27 février

Les itinéraires de 16 lignes de bus de Séoul seront modifiées dès le 27 février dont 9 lignes pour améliorer le service fourni aux utilisateurs, 6 ligns pour améliorer l’efficacité de la circulation et 1 ligne pour éviter les risques d’inondations.

< Modification de 9 lignes de bus qui avaient de la difficulté à respecter les intervalles à cause de leurs itinéraires comportant des zones d’embouteillages >

Lors de la sélection des lignes de bus à modifier, la ville de Séoul s’est concentrée surtout sur l’amélioration du service fourni aux passagers de bus. Elle a ainsi choisi neuf lignes de bus affichant les plus mauvais résultats en matière de respect des intervalles à cause des itinéraires comportant des zones d’embouteillage. La modification de leurs itinéraires contribuera au respect des intervalles et à l’amélioration du service de la circulation. Les numéros de bus dont les itinéraires seront modifiés sont 142, 2013, 2115, 3219, 6617, 710 et les numéros de bus dont les itinéraires seront réduits sont 3418, 463 et 503.

< Réduction des itinéraires des bus parcourant un long trajet et suppression des numéros de bus transportant peu de passagers >

La ville de Séoul a décidé de réduire les itinéraires des bus 163 et 1218 qui parcourent un long trajet comportant les mêmes zones de circulation. Les numéros de bus 1146, 7719, 8441 et 8442 transportant un nombre faible de passagers seront supprimés puis envoyés dans d’autres zones qui nécessitent un renforcement du nombre de bus mis en service.

< Intégration des lignes de bus vulnérables aux risques d’inondations et parcourant 20km sans aucun passager >

Afin d’améliorer l’efficacité de la circulation de bus, la ville de Séoul a décidé de supprimer les numéros de bus 41 et 4434 parcourant plus de 20 km entre le dépôt de bus Jungnang et la rivière Tancheon sans aucun passager. D’ailleurs, ces bus utilisant le parking Tancheon comme leur lieu de dépôt étaient souvent exposés aux risques d’inondations. Désormais, ils seront intégrés dans la ligne de bus 242 afin de soulager l’intense trafic entre Jungnang et Gangnam.

Pour obtenir plus d’information, contactez ☎2133-2282~5 ou ☎415-4103. Vous pouvez consulter tous les détails liés à la modification des itinéraires et des arrêts de bus sur le site (http://bus.seoul.go.kr)ou sur le site m.bus.go.kr depuis votre smartphone.




Retrait de licence d’un chauffeur de taxi après avoir été sanctionné trois fois en deux ans pour le refus de prise en charge d’un client

Afin d’améliorer le service des taxis, la ville de Séoul a décidé d’alourdir les sanctions que les chauffeurs encourent en cas de non-respect des règles liées au transport de personnes tels que le refus de prise en charge d’un client, la prise en charge d’une tierce personne pendant une course, ou de tarif illicite.

En cas de refus de prise en charge d’un passager, le conducteur de taxi encourt désormais 200 000 wons d’amende lors de la première violation constatée sur une durée de 2 ans, 400 000 wons d’amende et 30 jours de suspension de sa licence lors de la deuxième violation et 600 000 wons d’amende et le retrait définitif de sa licence lors de la troisième violation. En ce qui concerne les compagnies de taxi, des sanctions seront appliquées en fonction du nombre de véhicules en exploitation et du nombre de violations constatées. Ils peuvent encourir l’arrêt de leur activité comme sanction maximale.

Si une compagnie de taxi confie un taxi à une personne non-titulaire d’une carte professionnelle de conducteur de taxi, sa licence sera révoquée. Afin d’améliorer les conditions de travail des chauffeurs de taxi, la ville de Séoul appliquera, dès le 1er octobre 2016, une amende de 10 millions de wons et la révocation de la licence à l’encontre des compagnies qui imputent à leurs chauffeurs les frais d’essence ou les coûts liés à un accident de voiture à trois reprises en l’espace d’une année.




Prolongement de la ligne 9 en mars… le premier essai dès le 31 janvier

L’ouverture de la deuxième partie de la ligne 9 du métro de Séoul est prévue pour mars 2015. Le prolongement reliera Sinnonhyeon au Complexe sportif.

< Un temps de trajet de 38 minutes entre l’Aéroport international de Gimpo et le Complexe sportif, soit une diminution de 30 minutes sur le temps initial
>

A partir de mars, le parcours entre l’Aéroport international de Gimpo et le Complexe sportif sera fortement diminué, passant de 60 minutes à 30 minutes. 65 minutes sont actuellement nécessaires pour se rendre d’une station à l’autre du fait que la station Complexe sportif se situe sur la ligne 2. Désormais, l’express de la ligne 9 permettra d’effectuer le trajet direct en moins de 38 minutes.

De plus, l’accès à Eonju, Seonjeongneung, Samseong Jungang, au temple Bongeun et aux alentours du Complexe sportif sera aussi grandement facilité par ce prolongement.

<Le premier essai aura lieu à partir du 31 janvier. Le ratio entre trains locaux et express, actuellement de 2 pour 1, passera à 1 pour 1 >

La Ville de Séoul procédera au premier essai sur le parcours prolongé dès le 31 janvier et modifiera le ratio entre les trains locaux et les trains express, actuellement de 2 pour 1, à 1 pour 1. Ceci pour minimiser le temps d’attente des passagers. Elle a pour cela effectué une inspection du matériel le mois dernier et envisage d’établir un système de contrôle et de vérification de la sécurité en collaboration avec des spécialistes extérieurs. Plus de 10 000 essais seront préalablement effectués sur une durée de 83 jours, à partir du samedi 31 janvier et jusqu’à l’ouverture.

En appliquant pendant les phases d’essai un rapport actuel entre trains locaux et trains express de 1 pour 1 aux heures de pointe et de 2 pour 1 aux heures normales, le trajet se voit allongé de 4,5 km et le temps d’attente plus long de 18 à 60 secondes aux heures de pointe. Aux heures normales, le temps d’attente sera plus long de 1,5 minute pour les trains réguliers et de 3 minutes pour l’express.

Afin de réduire ces inconvénients, la Ville de Séoul modifiera le rapport entre le train local et l’express à 1 pour 1 tout au long de la journée. Même si ce nouveau rapport sera moins perceptible aux heures de pointe, il permettra de réduire pendant les heures normales le temps d’attente de 13 à 10 minutes, soit une diminution de 3 minutes.

<Le dédoublement des trains lors de l’ouverture de la troisième phase demandera d’abord de réaménager les lignes d’autobus afin de réduire l’encombrement dans le métro
>

Afin de réduire l’encombrement sur la ligne 9, la Ville de Séoul a augmenté le nombre de trains de 48 en 2011, soit 3 ans plus tôt que prévu.

Categoría Total Étape 1 Étape 2 Étape 3
Nombre de trains prévus 198 vehículos 96 vehículos 34 vehículos 68 vehículos
Nombre de trains actuels 144vehículos 96 vehículos (2009) 48 vehículos (2011)

La Ville de Séoul continuera à suivre l’évolution de la demande du transport et examinera les mesures de réduction des encombrements, telles que l’établissement ou le réaménagement des lignes d’autobus entre l’Aéroport international de Gimpo et Yeouido, une zone particulièrement encombrée.




Annonce du « Plan de réforme du métro » par la ville de Séoul

La ville de Séoul a décidé de fusionner « Seoul Metro » et la SMRT (Seoul Metropolitan Rapid Transit Corp). La fusion de ces deux sociétés d’exploitation du métro est une réforme aussi importante que celle des transports en commun axée sur le bus, réalisée en 2004.

Il s’agit du premier plan d’action de la réforme destinée aux établissements financés par la ville de Séoul. En novembre 2014, le maire de Séoul M. Park won-soon a présenté la réforme de 18 établissements financés par la ville de Séoul offrant des services publics aux citoyens. Ce plan comprend des réformes en matière de finance, de sécurité, de gouvernance et de relation sociale.

In November 2014, Seoul Mayor Park Won Soon announced organizational reform through the “Investor and Funding Organization Reform Measures,” which included finance, safety, governance, and change in labor relations, to 18 investors and funding organizations that offer public services that directly affect Seoul citizens.

Évaluation objective sur la gestion du métro de Séoul 20 ans après la mise en place des deux institutions

Lors de la préparation de la mise en service des lignes de 5 à 8 du métro de Séoul en 1994, la ville de Séoul a créé la SMRT (Seoul Metropolitan Rapid Transit Corp) afin de contribuer au développement et à l’amélioration des services du secteur du métro à travers une concurrence loyale avec Seoul Metro. Cependant, la gestion séparée des deux sociétés n’a pas cessé d’aggraver les problèmes d’inefficacité liés aux gaspillages des ressources humaines et financières depuis plus de 20 ans. Face à ces problèmes, la double exploitation jugée inopérante, a été mise sur la sellette.

L’exploitation d’1 km sur une ligne de Seoul Metro nécessite trois fois plus d’employés que sur la ligne 9… « feu rouge » dans l’efficacité

D’après l’évaluation réalisée par la ville de Séoul avant l’application de la réforme du système de métro, l’exploitation des lignes de 1 à 8 du métro de Séoul a été qualifiée d’inefficace par rapport à celle de la ligne 9 gérée par une société privée.

À titre d’exemple, chaque station de la ligne 9 compte 7 employés alors que l’on en compte 15 dans les stations des lignes gérées par Seoul Metro, soit deux fois plus de personnel. L’effectif nécessaires à l’exploitation d’1km sur la ligne 9 est de 26 alors que celui des lignes gérées par Seoul Metro est de 65, soit trois fois plus élevé.

La SMRT fait face au même problème d’inefficacité, avec 11 employés pour la gestion d’une station et 42 employés pour l’exploitation d’1km de ligne.

Par conséquent, les dettes de Seoul Metro et de la SMRT ont dépassé 4 600 milliards de wons. Le coût de rénovation des installations a été estimé à 1 600 milliards de wons. Face à l’augmentation du taux de resquilleurs qui est passé de 13% en 2009 à plus de 30% en 2013, l’accumulation de dettes colossales est devenue inévitable sans les subventions du gouvernement,

Prenant l’exemple de la RATP (Régie autonome des transports parisiens) dirigée par le STP (Syndicat des transports parisiens), le maire de Séoul a qualifié de fondamentale la fusion de Seoul Metro et la SMRT pour une gestion intégrale de tous les moyens de transport comme le métro de la région métropolitaine, le métro léger, le bus de Séoul et le bus inter-ville. La RATP a été créée en 1949 afin de gérer l’ensemble des moyens de transport publics souterrains et de surface de Paris et de sa banlieue. Transportant chaque année environ 11 millions d’habitants d’Île-de-France et 44 millions de touristes étrangers, elle exploite les lignes du métro de Paris, les lignes du tramway d’Île-de-France, une partie des lignes de bus d’Île-de-France, et une partie des lignes du réseau express régional d’Île-de-France (RER).

▴ Augmentation de la compétitivité internationale ▴ instauration d’une relation sociale participative ▴ amélioration de la sécurité et du service

La réforme du métro de Séoul ne consiste pas à réaliser la restructuration ou la réduction du nombre de salariés par la fusion de Seoul Metro et la SMRT. La ville de Séoul et les deux sociétés d’exploitation du métro de Séoul engageront une réforme ambitieuse en termes de gestion, d’organisation et de travail à travers une coopération étroite avec leurs syndicats et employés.

Cette réforme contribuera ① à l’augmentation de la compétitivité internationale, ② à l’instauration d’une relation sociale participative, ③ au renforcement de la sécurité et ④ à l’amélioration du service de la société assurant l’exploitation du métro.

① Augmentation de la compétitivité internationale

La fusion de Seoul Metro et de la SMRT donnera naissance à une société d’exploitation du métro aussi compétitive que la MTA (Metropolitan Transportation Authority) de New York et le MTR (Mass Transit Railway) de Hong Kong, en termes de technologies et de taille.

Totalisant 300,1 km, le métro de Séoul gèrera un réseau de voies ferrées plus vaste que celui du métro de Paris (214km) ou du métro de Hong Kong (211km). Transportant environ 6,8 millions de passagers par jour, il devancera le métro de Tokyo (6,22 millions) et celui de New York (5,47 millions) en termes de nombre d’utilisateurs.

Nom Nombre de matériels roulants Nombre de
stations
Longueur des
voies ferrées (km)
Moyenne
journalière du
nombre de
passagers
(dix mille
personnes)
Seoul Subway
(fusion)
3,731 277 300 680
Hong Kong MTR 1,778 152 211 500
Beijing Subway 3,374 262 442 674
Tokyo Metro 2,773 179 195 622
Paris Subway
(RAPT Group)
3,561 301 214 490
New York Subway

(MTA)
6,344 468 368 547

« Seoul Metro » possède la plus longue expérience d’exploitation du métro en tant que première société du métro en Corée du Sud et la SMRT dispose d’un savoir-faire incontournable dans l’exploitation de ses 162 km de ligne de métro. Le partage de leur savoir-faire et de leurs technologies créera des effets de synergie et attirera davantage d’investissements liés à la construction des stations de transit et au développement des zones commerciales près des stations de métro. Les recherches menées par Seoul Metro et la SMRT qui possèdent respectivement le « brevet des portes palières améliorant la sécurité » et les « technologies du développement du tramway » contribueront à l’augmentation de leur compétitivité technique.

Leur fusion se traduira également par une économie de centaines de millions de wons de dépenses liées à l’achat de mêmes matériels. Grâce à un achat collectif d’équipements lourds, de matériels roulants et de machines d’entretien des voies, leurs dépenses seront considérablement diminuées.

Dans le cadre de la fusion, la ville de Séoul lancera prioritairement la réorganisation du personnel. Après l’intégration des fonctions redondantes liées à la gestion, à l’administration et à la sécurité, les domaines du contrôle et de la gestion des stations et des conducteurs seront ensuite restructurés. En dernier lieu, les domaines techniques seront progressivement fusionnés. Cette réorganisation permettra de renforcer les ressources humaines dans les domaines souffrant d’un manque de main d’œuvre, par exemple dans l’amélioration de la sécurité et du service, sans engager de nouveaux employés. En attribuant des postes mieux adaptés en fonction des compétences des employés, la productivité du travail sera améliorée.

② Instauration d’une relation sociale participative

Deuxièmement, la ville de Séoul suivra l’exemple de l’Allemagne afin d’établir une relation sociale qui assurera la participation des syndicats à la gestion et responsabilisera davantage les travailleurs. Pour cela, des membres recommandés par les syndicats feront partie du conseil d’administration et les décisions liées à la gestion de l’entreprise seront prises à travers les discussions avec les syndicats afin de respecter les droits et les obligations des travailleurs. Renforçant la transparence de la gestion et la confiance mutuelle, ces mesures contribueront à diminuer le conflit social.

La ville de Séoul s’inspirera surtout de l’exemple de Wolfsburg, ville de Volkswagen. Afin de surmonter la crise, la direction et le syndicat se sont mis d’accord sur la réduction du temps de travail et la garantie du maintien des emplois à l’aide des programmes de soutien du gouvernement local. Grâce à cette bonne relation sociale, Volkswagen n’a souffert d’aucune grève au cours de la dernière décennie et a pu ainsi devenir le nouveau champion du monde de l’automobile.

③ Renforcement de la sécurité

Troisièmement, la sécurité du métro sera considérablement renforcée grâce à l’intégration des deux systèmes de contrôle qui sont actuellement gérés séparément par Seoul Metro et la SMRT. Cette intégration permettra de réagir de manière rapide et efficace à une situation d’urgence survenue dans une rame pendant la circulation du métro. La gestion globale des installations vétustes permettra un réinvestissement performant.

Par exemple, Seoul Metro et la SMRT gèrent séparément l’installation et le contrôle de sécurité des équipements de ventilation du métro, ce qui a récemment soulevé un problème de sécurité dans le système de ventilation. En cas de fusion des deux sociétés, une gestion globale sur l’ensemble des installations du métro sera réalisée.

④ Amélioration du service

La fusion contribuera à l’amélioration du service du métro. L’actuel système de gestion de la circulation sera optimisé compte tenu des distances nécessaires pendant les changements de lignes et des horaires des derniers métros. En effet, l’installation progressive des lignes de métro a rendu difficile les changements de lignes. C’est pourquoi, la fusion de Seoul Metro et la SMRT permettra de réorganiser de manière globale les trajets nécessaires lors des changements de lignes tout en aménageant les voies destinées aux personnes à mobilité réduite.

Mise en place de la réforme dès janvier 2015

Après avoir dévoilé le projet de réforme du métro, la ville de Séoul a créé le comité de mise en place de la réforme (nom provisoire) afin de déployer les activités qui en découlent dès janvier 2015.

En avril 2015, le comité de mise en place de la réforme recensera les opinions venant des différents milieux de la société, des associations regroupant respectivement patrons, syndicats et citoyens, des conseillers municipaux et des spécialistes en comptabilité, en droit et du travail, afin d’élaborer un plan d’action de la réforme en juin 2015.

Après avoir révisé les règlements et les statuts de société d’ici décembre 2015, la réorganisation et la réforme seront achevées en 2016.

« Nous mènerons une réforme complète consistant à tout changer, sauf les employés. Nous transformerons la société d’exploitation du métro qui n’était pas à l’abri des critiques faute d’une mauvaise gestion, en une société appréciée par les citoyens. Notre ambition à long terme est de faire de Seoul Metro ‘un leader mondial’ a expliqué le maire de Séoul, M. Park won-soon.




Un système de primes sur la consommation kilométrique ouvert à tous les automobilistes

Les automobilistes réduisant leur consommation kilométrique habituelle pourront bénéficier d’une prime maximale de 35000 wons durant six mois. Tout citoyen possédant une voiture assurée peut s’inscrire à ce système intitulé « mileage automobile » dès le mois de décembre.
Au total, les inscriptions de 50000 automobilistes seront acceptées par ordre d’arrivée avant la fin mars 2015. Tout véhicule non commercial de moins de 10 places enregistré à Séoul peut s’y inscrire. Afin de vérifier la réduction du kilométrage parcouru par rapport à l’année précédente, il est nécessaire d’accepter l’offre d’informations personnelles et de données sur le kilométrage de la mairie de Séoul.

Tout citoyen souhaitant participer à ce système doit d’abord s’inscrire à l’une des trois sociétés d’assurance automobile habilitées ou à son centre de service communautaire. Il pourra recevoir, par virement sur son compte bancaire, une prime correspondant au prorata de la réduction du kilométrage parcouru par rapport à celui de l’année précédente.

Le montant de la prime est de 10000 wons pour une réduction de 5 à 10%, de 15000 wons pour une réduction de 10 à 20%, de 20000 wons pour une réduction de 20 à 30%, de 25000 wons pour une réduction de 30 à 40%, de 30000 wons pour une réduction de 40 à 50% et de 35000 wons pour une réduction de plus de 50%.

Versement de la prime

Taux de réduction Montant de la prime Taux de réduction Montant de la prime
5~10% 10,000 wons 30~40% 25,000 wons
10~20% 15,000 wons 40~50% 30,000 wons
20~30% 20,000 wons 50%∼ 35,000 wons

※ La prime accordée aux automobilistes d’une voiture électrique sera majoré de 20%.

※ Le kilométrage de l’année précédente désigne la moyenne annuelle du kilométrage parcouru depuis la date de première immatriculation du véhicule.
(Si la durée d’immatriculation est inférieure à un an, le kilométrage moyen observé à Séoul en 2012, à savoir 10585 km, sera appliqué.)

Site officiel : http://no-driving.seoul.go.kr




Joyeux Noël avec Pucca’!

300 bus appelés ‘Joyeux Noël avec Puccalogo’ circuleront dans la capitale sud-coréenne jusqu’à la fin du mois de janvier 2015 afin d’offrir une expérience du divertissement aux passagers qui utilisent les bus de Séoul dans leur vie quotidienne, par exemple, pour aller au travail et rentrer à la maison.

Ces bus divertissants ont été créés afin de permettre aux citoyens de profiter d’une ambiance festive et cordiale en période de fin d’année. Avec d’autres projets similaires comme le bus Tayo, le métro Larva, le taxi Pororo et le bus Rudolph, cette initiative contribuera à l’augmentation de l’utilisation et à l’amélioration de l’image des transports en commun de Séoul.

Les bus ‘Joyeux Noël avec Pucca’ ont été réalisés grâce à la contribution de Vooz, société créatrice de Pucca. Sur le côté où il y a la porte, une scène de bataille de boules de neige entre Pucca et son ami Garu est dessinée alors que sur l’autre côté, Pucca et Garu sont assis côte à côté près du feu de camp en portant ensemble une écharpe. Après le 25 décembre, les bus transmettront un message de voeux pour 2015, l’année du mouton.

Compte tenu de la popularité de Pucca auprès des étrangers, la ville de Séoul utilisera les images amusantes de Pucca pour réaliser un charmant City Tour bus de Séoul et des panneaux d’interdiction de fumer qui seront installés dans les principaux lieux touristiques.

【Images utilisées pour les bus ‘Joyeux Noël avec Pucca’】

  • 【Message de voeux pour 2015, l’année du mouton】
  • 【Image officielle de Pucca】

【Photo 1 d’un bus ‘Joyeux Noël avec Pucca’】

【Photo 2 d’un bus ‘Joyeux Noël avec Pucca’】




Prolongation des horaires des bus en fin d’année

La ville de Séoul a décidé de prolonger les horaires de certains bus desservant les points majeurs de Séoul, entre le 15 (lundi) et le 31 décembre (mercredi), afin de permettre aux citoyens de Séoul de pouvoir rentrer chez eux en utilisant les tranports en commun en cette période des fêtes de fin d’année.

92 lignes de bus desservant dix principaux quartiers de Séoul dont l’université Hongik et Gangnam seront mis en service jusqu’à 1 heure du matin alors que 3 lignes de bus liant entre Séoul et Gyeonggi (Bucheon, Goyang et Seongnam) circuleront jusqu’à 2 heures du matin. Les dix quartiers de Séoul concernés sont l’université Hongik, Gangnam, Jongno, Sinchon, Yeongdeungpo, Yeoksam, Yeouido, l’université Konkuk, Guro et Myeongdong. Les trois lignes intervilles concernées sont n° 661(Yeongdeungpo→Bucheon), n° 707(Sinchon→Goyang) et n° 9404 (Gangnam→Seongnam).

La ville de Séoul assurera également un service continue et efficace de 47 bus de nuit de 8 lignes circulant entre 23h 30 à 5h à Séoul.

Vous pouvez verifier les informations sur les lignes de bus concernées par la prolongation des horaires et les changements des horaires sur les panneaux d’information installés dans chaque arrêt de bus ou grâce à l’application Topis (Portail des transports en commun Séoul).

Prolongation des horaires des bus desservant 10 quartiers les plus fréquentés de Séoul et bus de nuit

(Nombre de lignes) Numéros de bus concernés par la prolongation des horaires du service Bus de nuit
Destination Bus de Séoul Bus interville
Université
Hongik
(13)
Dongdaemun, Jungnang,
Seongdong, Gwangjin ( zone 2)
271   N26, N62
Dongjak, Gwanak, Geumcheon (zone 5) 5712,5714  
Gangseo, Yangcheon, Yeongdeungpo,
Guro (zone 6)
602,603,604,6712,6716  
Eunpyeong, Mapo, Seodaemun (zone 7) 760,7016,7612,7711,7737  
Gangnam
(12)
Dobong, Gangbuk, Seongbuk,
Nowon (zone 1)
140,144,145   N13, N37, N61
Gangdong, Songpa (zone 3) 340,3412  
Seocho, Gangnam, Seongnam,
Bundang (zone 4)
407,440,441,471,4412,9408 9404
Jongno 2-ga
(16)
Dobong, Gangbuk, Seongbuk, Nowon (zone 1) 101,103,143,160   N15, N26, N37, N62
Dongdaemun, Jungnang, Seongdong, Gwangjin (zone 2) 260,262,270,273  
Gangdong, Songpa (zone 3) 370  
Seocho, Gangnam(zone 4) 470,9401  
Dongjak, Gwanak, Geumcheon(zone 5) 501  
Eunpyeong, Mapo, Seodaemun(zone 7) 701,710,721,7212  
Sinchon
(5)
Dobong, Gangbuk, Seongbuk,
Nowon(zone 1)
153   N26, N62
Eunpyeong, Mapo, Seodaemun,
Ilsan, Goyang(zone 7)
7011,7611,7713 707
Dongjak, Gwanak, Geumcheon(zone 5) 5012,5616,5618,5620,5625   N16
Yeongdeungpo
(23)
Gangseo, Yangcheon, Yeongdeungpo,
Guro, Bucheon(zone 6)
600,605,640,641,650,662,670,
6513,6514,6515,6516,6628,6629
6630,6631,6637,6649
661  
Yeoksam
(4)
Dobong,Gangbuk,Seongbuk,Nowon(zone 1) 146,147   N13, N61
Gangdong, Songpa(zone 3) 360  
Eunpyeong, Mapo, Seodaemun(zone 7) 740  
Yeouido
(8)
Dobong, Gangbuk, Seongbuk,
Nowon(zone 1)
162   N16
Dongdaemun, Jungnang, Seongdong,
Gwangjin(zone 2)
261  
Seocho, Gangnam(zone 4) 461  
Dongjak, Gwanak, Geumcheon(zone 5) 5623,5713  
Gangseo, Yangcheon, Yeongdeungpo,
Guro(zone 6)
6623  
Eunpyeong, Mapo, Seodaemun(zone 7) 753,7613  
Université
Konkuk
(6)
Dongdaemun, Jungnang, Seongdong,
Gwangjin(zone 2)
240,2016,2222   N61, N62
Gangdong, Songpo(zone 3) 3217,3220  
Seocho, Gangnam(zone 4) 4212  
Guro
(4)
Dongjak, Gwanak, Geumcheon(zone 5) 503,5615,5626   N16
Gangseo, Yangcheon, Yeongdeungpo,
Guro(zone 6)
6512  
Myeongdong
(4)
Dobong, Gangbuk, Seongbuk,
Nowon(zone 1)
104,105   N16
Dongdaemun, Seongdong(zone 2) Gangnam, Seocho(zone 4) 463  
Dongjak, Gwanak, Geumcheon(zone 5) 507  




Apparition des bus « Rudolph Tayo » aux yeux clignotants

En cette période de fin d’année, les bus « Tayo » circulant dans le centre-ville de Séoul seront transformés en bus « Rudolph Tayo » capables de montrer différentes expressions faciales grâce à leurs yeux clignotants. 26 bus « Tayo » actuels seront ainsi rénovés pour devenir des bus « Rudolph Tayo ». Ils seront en service du 8 décembre 2014 au milieu du mois de janvier 2015.

Dotés d’yeux en DEL (diodes électroluminescentes) permettant d’afficher une dizaine d’expressions différentes, les bus « Rudolph Tayo » seront également pourvus d’un nez rouge, de bois et de cloches durant la période de fêtes de fin d’année.

Pendant un mois de leur service, les bus « Rudolph Tayo » effectueront les trajets existants et se déplaceront également pour accueillir des personnes isolées afin de leur apporter de belles surprises en ces fêtes de fin d’année.

< Images des yeux des bus Tayo existants >

< Image des yeux en DEL >

‣ Lancés le 26 mars 2014, à l’occasion de la journée des transports en commun, les bus « Tayo » ont gagné une grande popularité non seulement auprès des enfants mais aussi auprès des adultes. Ils sont actuellement en service à Seongnam dans la province de Gyeonggi, à Iksan dans la province de Jeolla du Nord, à Andong dans la province de Gyeongsang du Nord et sur l’île de Jéju.




Spectacles de rue pour les citoyens sur l’avenue Sejong

La circulation automobile sera interdite sur une section de 1,1 km de l’avenue Sejong (entre l’intersection Gwanghwamun et l’Hôtel de ville) de 7 heures à 19 heures, le 21 septembre afin d’accueillir divers spectacles de rue et programmes organisés pour les citoyens sur le thème « Une rue pour l’homme, la sécurité et le rêve ».

Les bus desservant le quartier de Gwanghwamun et de l’Hôtel de ville modifieront leurs itinéraires. Pour connaître davantage de détails sur les itinéraires modifiés, contactez le TOPIS ou le centre d’appel de la ville de Séoul (☎120).

Lors de cet évènement, les citoyens pourront profiter de différents spectacles et programmes : le marché des produits d’occasion de Gwanghwamun, le marché aux puces des étrangers, le jeu de go « 1004 », une formation sur la sécurité et la réanimation cardio-pulmonaire. Plusieurs associations de santé organiseront non seulement des spectacles de genres différents mais aussi divers programmes, tels que du footsal, du basket-ball, de la marche, du yoga, de l’escalade d’intérieur, etc.

Les visiteurs pourront également participer à un programme d’initiation à l’écologique en découvrant les politiques environnementales de la ville de Séoul. En particulier le projet de réduction du kilométrage des voitures et celui du kilométrage écologique. Une exposition consacrée aux voitures écologiques et à l’histoire de l’automobile leur sera également proposée.

Le joueur de go professionnel, M. Lee Chang-ho (9 dan) relèvera un défi de go collectif auquel participeront 1004 citoyens venant de différents milieux de la société. Quant au maire de Séoul, M. Park won-soon, il participera à une marche collective qui débutera devant l’Hôtel de ville et s’achèvera à Gwanghwamun afin de profiter pleinement de la journée sans circulation automobile.

Les citoyens pourront acheter jusqu’à 30 % moins cher des produits agricoles et des spécialités venant de 61 villes et régions, au marché des agriculteurs qui sera organisé sur la place de Cheonggye. Ils pourront également y découvrir l’ancienne rue commerçante de Cheonggye, divers produits touristiques de qualité et profiter des ventes de charité organisées par les commerçants du marché de Gwangjang.

< Jeu de go 1004 >

< Activités sportives comme l’escalade d’intérieur >

< Spectacles de rue des citoyens >

< Marché aux puces >




Projet pilote appliqué dès le mois d’août 2014 permettant aux chauffeurs de taxis de prendre leur congé les mercredis et dimanches

La ville de Séoul a décidé d’introduire, dès le 1er août (vendredi), le groupe « Ra » de manière temporaire afin de permettre aux chauffeurs de taxi de prendre leur congé le mercredi et le dimanche de chaque semaine et les vendredis de la 2ème semaine et de la 4ème semaine de chaque mois.

Le système existant du congé régulier des chauffeurs de taxi leur permet de prendre du repos et d’entretenir leur véhicule afin d’assurer la sécurité routière des taxis (aliéna 1 de l’article 23 de la loi relative aux véhicules transportant des passagers). En 1978, trois groupes de taxis (groupes « Ga », « Na », « Da ») avaient été créés afin d’assurer la circulation en alternance puis le 4ème groupe (taxis de nuit) a été ajouté en 2012 conformément à l’article 9 de ladite loi.

Le nombre de taxis enregistrés dans la capitale dépasse 49 000. Ils appartiennent chacun à l’un des trois groupes « Ga », « Na » ou « Da », regroupant chacun 15 000 taxis ou au groupe des taxis de nuit (l’article 9 de ladite loi) qui en compte 1 797.

(Unité: nombre de véhicules, données recueillies en mai 2014)

Total Taxis concernés par le congé pilote Grands Taxis
(non concerné)
49,382 Suma Groupe
« Ga »
Groupe
Na
Groupe
Da
Taxis de nuit 1,967
47,415 15.565 14,761 15,292 1,797

Jusqu’à présent, les chauffeurs de taxi ont pu prendre leur repos tous les trois jours en alternant les trois groupes « Ga », « Na » « Da ». Afin de répondre aux besoins croissants des activités de loisirs des chauffeurs, la ville de Séoul a décidé de compléter le système actuel qui ne permet pas aux chauffeurs de taxi de participer régulièrement à des activités religieuses ou à des activités de loisir.

Selon la ville de Séoul, au total 4 760 chauffeurs de taxi ont exprimé leur souhait de s’inscrire au groupe « Ra » afin de bénéficier de 6 à 8 jours de congés supplémentaires par rapport au système d’alternance des trois groupes. Parmi eux, 30 000 sont déjà sélectionnés pour expérimenter la mise en place du groupe « Ra » d’ici la fin de cette année. Ce système pilote sera ensuite évalué avant d’être éventuellement prolongé ou adopté.




Économisez 360 000 wons par an en respectant le « décalogue de la conduite économique et respectueuse de l’environnement ».

La ville de Séoul a annoncé le « décalogue de la conduite économique et respectueuse de l’environnement » qui pourrait permettre aux citoyens de Séoul d’économiser 10% sur leur consommation de carburant et 360 000 wons par an et par personne, simplement en prenant de bonnes habitudes.

※ Décalogue de la conduite économique et respectueuse de l’environnement

0526_1_f

Par exemple, l’allègement du coffre par le retrait des charges inutiles rendra votre voiture plus légère et vous permettra de consommer moins de carburant. Pensez à mettre la vitesse au point mort au feu rouge. Vous pourrez ainsi éviter toute transmission inutile de force motrice. De plus, laissez votre voiture glisser doucement dans les descentes sans appuyer sur l’accélérateur. Cela vous permettra d’économiser du carburant.

Le respect de ce décalogue vous permettra d’économiser 182 litres de carburant par an, autrement dit, 360 000 wons par personne. Si chacun des 3 millions de véhicules immatriculés de Séoul prend part à cette cause, 1 070 milliards de wons pourront être économisés par an.

D’un point de vue environnemental, si tous les véhicules immatriculés à Séoul participent à ce mouvement, nous pourrons réduire 890 000 tonnes d’émission de gaz à effet de serre (CO2), ce qui correspond à l’effet bénéfique annuel d’une plantation de 180 millions de pins. Nous nous attendons à ce que l’émission de particules en suspension (PM-2.5), préoccupation prédominante dans le domaine de la pollution atmosphérique, soit réduite de 79 tonnes.

Mais avant tout, nous espérons que ce décalogue soit l’occasion de prévenir les accidents et de diffuser une culture de conduite prudente, avec une réduction de 8% des accidents routiers et de 14% des blessés (dont 36% de grands blessés).