La municipalité de Séoul ajuste les itinéraires de bus en fonction du Big Data

La municipalité prévoit d’ajuster les lignes bleues et vertes des 354 lignes de bus interurbains, la demande étant particulièrement concentrée autour de ces lignes. L’ajustement sera effectué sur la base des mégadonnées relatives à l’utilisation des cartes de transport, à l’exploitation des bus, à l’évolution du trafic et aux environnements résidentiels.

La municipalité a pour objectif de corriger le déséquilibre entre l’offre et la demande de transport en bus et de fournir un service de transport public orienté client en analysant de manière scientifique les schémas de déplacement temporel/sectionnel/régional des bus, la demande des passagers, etc.

L’ajustement des lignes régulières de bus sera effectué selon la procédure suivante : découverte des lignes à ajuster sur les 354 lignes en fonction des besoins définis par les parties prenantes, en particulier les citoyens, les districts et les associations de bus, → élaboration d’un plan d’ajustement basé sur l’analyse des mégadonnées et des avis des parties prenantes, → et sélection par le Citizens’ Bus Policy Committee.

La municipalité fixera une période de préparation au cours de laquelle la ville fera la promotion des itinéraires à adapter aux citoyens, puis commencera à les ajuster dès le mois décembre au plus tôt. Actuellement, la ville recueille les différents avis des citoyens sur l’ajustement des lignes de bus dans les districts autonomes.

L’ajustement des lignes régulières d’autobus comprendra ▴ l’ajustement des lignes d’autobus qui n’ont pas été modifiées en raison de conflits d’intérêts, ▴ la réorganisation des lignes inefficaces à la suite de changements dans les environnements résidentiel et de circulation, ▴ l’ajustement des lignes longue distance suivant le système de la semaine de travail de 52 heures, et ▴ l’introduction de bus en centre-ville.

Premièrement, l’ajustement des lignes d’autobus tiendra compte des plaintes au civil qui n’ont pas encore été résolues en raison de conflits d’intérêts.

Deuxièmement, des itinéraires inefficaces seront réorganisés, par exemple ceux situés dans les lieux où de grands complexes d’appartements ont été construits ou dans lesquels le métro/métro léger a été ouvert, ce qui entraîne une modification de l’environnement résidentiel ou de la circulation.

Troisièmement, les itinéraires longue distance seront ajustés ou raccourcis afin d’ancrer la semaine de travail de 52 heures (législation sur le travail). De plus, les mauvaises conditions de travail des conducteurs de bus seront améliorées grâce à l’introduction d’un nouveau système de travail, notamment le travail flexible.

Quatrièmement, de nouveaux moyens de transport seront mis en place en intégrant deux ou trois lignes de bus circulant dans les centres-villes L’objectif est de minimiser les désagréments pour les citoyens en termes de déplacement dans le cadre du projet des espaces verts où la circulation des véhicules diesel est interdite afin d’améliorer la qualité de l’air




Venez voir les œuvres artistiques et culturelles à la station de Gongdeok

Le métro, un des espaces de la vie quotidienne des Séoulites, se transforme en une galerie d’art et de culture dotée d’une technologie de pointe en réalité augmentée. Les efforts du métro de Séoul portent leurs fruits après avoir réduit les publicités commerciales pour présenter la culture et l’art aux citoyens.

Le GMS a ouvert la galerie U+5G en partenariat avec LG U+ à la station Gongdeok de la ligne 6. La galerie U+5G de la station Gongdeok est divisée en quatre sections : ▲ la Galerie des quais qui sera installé sur les portes de sécurité ▲ la Galerie éphémère qui sera installée dans le passage de la correspondance entre les lignes 5 et 6 ▲ la Galerie des escaliers de la correspondance qui sera installée à côté des escaliers pour la correspondance et en haut de l’escalator et ▲ la Galerie des trains qui sera installée dans les trains de la ligne 6. Les galeries seront ouvertes pendant environ six mois, jusqu’au 28 février 2020, et tous les citoyens sont invités à admirer les œuvres présentées.

La galerie des quais permet aux passagers d’apprécier l’œuvre d’art en attendant le train. Les œuvres d’art sont installées sur les panneaux d’affichage à côté des portes de sécurité. Contrairement aux publicités existantes, l’œuvre d’art est visible à 360 degrés, ce qui donne l’impression qu’elle est vivante, lorsqu’elle est regardée via Google Lens ou les téléphones mobiles sur lesquels l’application U+ AR est installée.


Exemple d’œuvres d’art qui seront installées sur les panneaux d’affichage à côté des portes de sécurité de la galerie du quai

La Galerie éphémère est un espace d’expérience installé au passage de la correspondance entre les lignes 5 et 6 (Gyeongui-Jungang et AREX). Tous les visiteurs peuvent y admirer des œuvres d’art à travers les cadres photo numériques, les téléphones et appareils mobiles pour l’expérience de réalité augmentée installés dans la galerie.


Vue intégrale de la galerie éphémère

La galerie des escaliers de correspondance présente des œuvres suspendues sur les murs des escaliers et des escalators pour les correspondances de la ligne 6. Cosmos Odyssey de Kwon O-chul figure parmi les œuvres qui seront installées.


Vue de la galerie des escaliers (exemple)

La galerie du train installée dans l’un des trains de la ligne 6. Cette galerie spéciale une grande variété d’œuvres d’art. Lorsque les passagers ouvrent une application sur leur téléphone portable, ils peuvent regarder les œuvres d’art bouger. De plus, certaines installations de la station, qui peuvent être facilement ignorées, comme les piliers des quais seront décorées d’œuvres d’art, ce qui permettra aux citoyens de voir et d’accepter naturellement les œuvres.




Des installations uniques pour des stations de métro agréables et pratiques à Séoul

Le métro de Séoul offre des installations uniques dans ses stations afin de créer un environnement de station agréable pour le plus grand confort des passagers. Il y a tout juste trois ans, des balais serpillières et des seaux étaient utilisés pour le nettoyage des escaliers, des quais et des salles d’attente des stations de métro. Aujourd’hui, l’auto laveuse a remplacé les balais serpillières et les seaux. L’auto laveuse a été mise en place pour prévenir les l’apparition de défaillances ou de corrosion sur les voies ferrées ou d’autres appareils en raison de l’écoulement de l’eau pendant le nettoyage. C’est un appareil onéreux qui coûte entre 4 et 6,5 millions de wons et pèse jusqu’à 200 kg.

C’est pour la sécurité des installations de métro que l’auto laveuse a été mise en place. Par ailleurs, cet appareil a permis également d’améliorer l’efficacité de l’équipe de nettoyage. Auparavant, il fallait cinq techniciens de surface pour nettoyer 1000m2 en une heure. Désormais, une seul technicien de surface suffit pour effectuer la même tâche. « Le jour même et le lendemain d’une annonce d’urgence visant à réduire les particules, nous procédons à un nettoyage supplémentaire avec l’auto laveuse. Cela contribuera à la réduction des particules dans les espaces souterrains. » a déclaré un responsable du métro de Séoul.

Les poubelles installées sur les quais et dans les salles d’attente des stations de métro sont également en cours de transformation. Des conteneurs de récupération de liquides de 18,9 litres sont installés pour permettre aux passagers de jeter les restes de boissons. Auparavant, les poubelles des stations de métro sentaient souvent mauvais en raison des gobelets jetables contenant des restes de café ou de jus, créant un environnement sale lorsque les liquides se répandaient hors des poubelles.

L’idée pour résoudre ce problème est venue des employés du métro de Séoul. C’est ainsi que des conteneurs de récupération de liquide ont été installés pour la première fois en septembre 2018 dans trois stations, dont celle de Gangnam. Désormais, les passagers peuvent utiliser les 40 conteneurs de récupération de liquide dans 11 stations, dont les stations de Sinchon, Seoul National University Station et Gwanghwamun. Même si l’on ne trouve pas de conteneur de récupération de liquide, il faut impérativement jeter le liquide et le gobelet séparément.

Au milieu de la nuit, après la fin de la circulation des trains, de grandes pinces pouvant atteindre 2 mètres de long apparaissent dans les stations de métro. Ces pinces sont des outils utiles pour ramasser les objets que les passagers ont laissé tomber dans l’espace entre le train et le quai. Le nettoyage des espaces se fait durant les heures où les trains ne fonctionnent pas, le personnel du métro ouvre en toute sécurité la porte de sécurité et récupère les objets tombés dans cet espace à l’aide de la pince.

Parmi les objets qui le plus souvent tombent dans cet espace étroit on trouve les téléphones mobiles, les portefeuilles, les écouteurs, les lunettes et les parapluies. En juillet, un passager qui montait dans la rame à Gangdong-gu Office Station a laissé tomber un gilet et a ainsi pu le récupérer. Lorsque les trains sont bondés, les passagers doivent faire attention à ne rien faire tomber lorsqu’ils montent ou descendent de la rame.

La station Dapsimni (ligne 5) est la seule station parmi les 277 stations exploitées par le métro de Séoul où les passagers peuvent trouver un distributeur de salades. En juin, le premier mois d’activité, les ventes ont atteint 2,82 millions de wons et ont augmenté de 43 % le mois dernier pour atteindre 4,03 millions de wons. Le métro de Séoul envisage d’installer des distributeurs automatiques de salades supplémentaires dans les stations Euljiro 3-ga et Chungjeongno.




Partir en vacances d’été en métro

Si vous n’avez pas encore planifié vos vacances d’été, vous pouvez profiter de l’occasion pour vous faire des souvenirs dans différents lieux situés dans tout Séoul en prenant simplement le métro. Nous avons sélectionné pour vous plusieurs attractions où vous pourrez échapper à la canicule et vous faire des souvenirs inoubliables à petit prix autour de cinq thèmes différents.

<Festivals d’été >

Cette année encore, plusieurs festivals d’été ont lieu au centre-ville de Séoul. Le Festival d’été de Hangangang, qui a lieu chaque année depuis 2013, est l’un des festivals représentatifs. Diverses manifestations, toutes facilement accessibles par le métro, ont lieu près de Hangang River.

Le pique-nique estival de musique de Hangangang aura lieu les 9 et 10 août au Parc Yeouido Hang, auquel les visiteurs peuvent accéder en descendant à la station Yeouinaru (ligne 5). Mettant en vedette des musiciens virtuoses de pop, de musique traditionnelle coréenne, de reggae et de musique classique, le festival offrira l’occasion de découvrir la musique tout en appréciant la brise fraîche de la rivière.

Festivals d’été
Piscine du Parc Ttukseom Hangang Événement au Village Yeouido Hangang
Piscine du Parc Ttukseom Hangang Événement au Village Yeouido Hangang

D’autres événements auront également lieu au Parc Hangangang en août. Vous pouvez y participer en prenant le métro.

* Comment se rendre en métro aux Parcs Hangang où se déroulent les festivals d’été
Parc Gwangnaru Hangang : A 500 m à pied de la Sortie 1 de la station Cheonho (lignes 5 et 8)
Parc Jamsil Hangang : A 500 m à pied de la Sortie 6 de la station Jamsilnaru (ligne 2)
Parc Ttukseom Hangang : Relié à la sortie 2 de la station Ttukseom Resort (ligne 7)
Parc Jamwon Hangang : A 800 m à pied de la Sortie 6 de la station Apgujeong (ligne 3)
Parc Ichon Hangang : A 700 m à pied de la Sortie 4 de la station Ichon (ligne 4)
Parc Banpo Hangang : A 800 m à pied de la Sortie 8-1 de la station du Terminal de Bus Express (lignes 3 et 7)
Parc Mangwon Hangang : Navette en bus depuis la station Hapjeong (lignes 2 et 6) ou la station Mangwon (ligne 6)
Parc Yeouido Hangang : Relié aux sorties 3 et 4 de la station Yeouinaru (ligne 5)
Parc Nanji Hangang : A 1,3 km à pied de la Sortie 7 de la station Mapo-gu Office (ligne 6)
Parc Gangseo Hangang : Navette à partir de la station Banghwa (Ligne 5)
Parc Yanghwa Hangang : A 300 m à pied de la Sortie 4 de la station Dangsan (ligne 2)

<Contemplation et méditation>

Vous aurez peut-être besoin d’une occasion de contempler la vie et de méditer, en vous échappant de l’agitation de l’espace urbain. Si c’est le cas, Templestay est une bonne option pour vous. Vous pouvez rester dans un temple avec des moines pendant quelques heures ou quelques jours pour échapper au stress et vous ressourcer.

Le temple Jogyesa n’est qu’à cinq minutes à pied de la sortie 2 de la station Jonggak (ligne 1). Facilement accessible, il est célèbre parmi ceux qui aiment Templestay. Des programmes de ressourcement Templestay, intitulés « Être un véritable héros » vous offrent l’occasion de vous reposer et de méditer. D’autres programmes d’une journée/expérience Templestay vous donnent l’occasion de participer à une expérience culturelle bouddhiste traditionnelle préparée par le temple Jogyesa dans un cadre de méditation et d’échange. Les programmes sont proposés jusqu’à fin octobre.

Contemplation et méditation
Temple Jogyesa
Templo Jogyesa Templo Jogyesa

Le temple Myogaksa est accessible en descendant à la station Dongmyo et en empruntant la sortie 2. Le temple est facilement accessible depuis la station de métro et exploite un programme Templestay placé sous le thème « Où est votre esprit ? » Vous pouvez y passer un moment de sérénité après avoir visité le marché aux puces et le Dongmyo de Séoul.

Contemplation et méditation
Vue intégrale du temple Myogaksa et de l’accueil pour le Templestay
Vue intégrale du temple Myogaksa et de l'accueil pour le Templestay Vue intégrale du temple Myogaksa et de l'accueil pour le Templestay

Vous pouvez également vous livrer à une profonde contemplation en marchant le long de la voie ferrée éloignée à la périphérie de la ville en traversant un jardin botanique luxuriant. Tout près de la sortie 3 de la station Cheonwang (ligne 3) se trouve la Hangdong Railroad, une voie ferrée militaire désaffectée, où vous pouvez prendre des photos dans un paysage magnifique.

L’Arboretum Pureun, le premier jardin botanique créé par la ville de Séoul, est situé au bout de la Hangdong Railroad. 24 jardins thématiques se succèdent harmonieusement sur un vaste territoire de 100 000 . L’arboretum est ouvert jusqu’à 22 h, et offre aux visiteurs la possibilité de se promener tranquillement en soirée.

Contemplación y meditación
▼ Vue panoramique de l’Arboretum de Pureun
Vue panoramique de l'Arboretum de Pureun

Jogyesa Templestay : A 400 m à pied de la Sortie 2 de la station Jonggak (ligne 1)
Myogaksa Templestay : A 300 m à pied de la Sortie 2 de la station Dongmyo (lignes 1 et 6)
Voie ferrée de Hangdong & Arboretum de Pureun : A 1,5 km à pied de la Sortie 3 de la station Cheonwang (ligne 7)

<Art et sensibilité >

Marchez un peu depuis la sortie 2 d’Anam Station (ligne 6) jusqu’au temple de Botasa, un temple bouddhiste confortable. Le temple de Botasa abrite le bodhisattva assis sculpté dans la roche et la sculpture du bodhisattva assis en bronze doré, tous deux reconnus Trésors nationaux. Il s’agit d’œuvres créées pendant la période Goryeo et dépeignant les caractéristiques des statues de Bouddha de l’époque et mettant l’accent sur le volume. Les bodhisattvas sculptés dans la roche du temple de Botasa sont célèbres comme l’un des quatre du genre à Séoul.

Art et sensibilité
Le Bodhisattva assis sculpté dans la roche et le Bodhisattva assis en bronze doré au temple de Botasa
Le Bodhisattva assis sculpté dans la roche et le Bodhisattva assis en bronze doré au temple de Botasa Le Bodhisattva assis sculpté dans la roche et le Bodhisattva assis en bronze doré au temple de Botasa

Le Mont Gaeunsan se dresse derrière le Temple Botasa. La montagne a été nommée ainsi car le temple de Gaeunsa est perché à son sommet. Gaeun (開運) signifie « fixer un nouveau destin » pour le royaume au point de fondation de Joseon. Le temple abrite le tableau des gardiens bouddhistes du temple de Gaeunsa, qui a été reconnu patrimoine culturel matériel par la ville de Séoul.

Alors que le quartier de la station Hyehwa (ligne 4) est célèbre pour ses petits théâtres qui donnent des pièces de théâtre et des comédies musicales, après avoir parcouru la rue qui mène au parc Naksan depuis la sortie 2 de la station offre un autre monde d’art à Ihwa-dong Mural Village, situé après la pente du Naksan Mountain. Promenez-vous tout en admirant les peintures murales spectaculaires dessinées par les artistes sur les murs des rues, à travers tout le village.

Art et sensibilité
Ihwa-dong Mural Village
Ihwa-dong Mural Village Ihwa-dong Mural Village

Le Musée d’Art de Soma, situé dans le Parc Olympique, est lui aussi facilement accessible par le métro Les murs du musée comportent plusieurs sculptures. La visite du musée est commode pendant l’été écrasant car il est relié par le couloir souterrain de la station Hanseong Baekje (ligne 9).

Art et sensibilité
Vue panoramique du Musée d’art Soma
Vue panoramique du Musée d'art Soma Vue panoramique du Musée d'art Soma

Temple Botasa & Mont Gaeunsan : A 400 m à pied de la Sortie 2 de la station Anam (ligne 6)
Parc Naksan & Ihwa-dong Mural Village : A 700 m à pied de la Sortie 2 de la station Hyehwa (ligne 4)
Musée d’art Soma : En liaison avec le couloir souterrain depuis la station Hanseong Baekje (ligne 9)

<Voyage au coeur de l’histoire >

Des sites importants où des incidents historiques ont eu lieu dans l’histoire moderne de la Corée sont situés à proximité de Seodaemun et Dongnimmun. Près de la sortie 4 de la station Seodaemun (ligne 5) se trouve Gyeonggyojang, qui a servi de résidence et de bureau à Baekbeom Kim Gu, et qui fut plus tard l’endroit où il fut assassiné dans des circonstances horribles. En continuant à marcher un peu, vous trouverez le Palais Gyeonghuigung.

Voyage au coeur de l’histoire
Résidence Gyeonggyojang et Palais Gyeonghuigung
Résidence Gyeonggyojang et Palais Gyeonghuigung Résidence Gyeonggyojang et Palais Gyeonghuigung

Juste à côté du Palais Gyeonghuigung se trouvent le Musée d’Histoire de Séoul et le Village du Musée Donuimun, les endroits parfaits pour une visite avec les enfants. Ces musées offrent une riche éducation historique car ils abritent les vestiges de Séoul et d’autres vestiges urbains.

Voyage au coeur de l’histoire
Village musée de Donuimun et Musée d’Histoire de Séoul
Village musée de Donuimun et Musée d'Histoire de Séoul Village musée de Donuimun et Musée d'Histoire de Séoul

Gyeonggyojang, Palais Gyeonghuigung, Musée d’histoire de Séoul et Village du musée Donuimun : A 500 m à pied de la Sortie 4 de la station Seodaemun (ligne 5)

<Expérience Sécurité>

Toute personne intéressée par le métro peut participer à l’« Expérience de conduite de locomotive » en août.

Expérience Sécurité
Expérience de conduite de locomotive
Expérience de conduite de locomotive Expérience de conduite de locomotive

Les participants auront l’occasion de contrôler le panneau d’entraînement à la conduite pour apprendre à conduire le train et à prendre place dans une véritable cabine de conduite pour faire l’expérience des tâches d’un conducteur de locomotive. De plus, les participants peuvent participer aux annonces du métro ▲ et aux expériences de sécurité ▲ au Safety Experience Center de la station Banpo (ligne 7). Après avoir participé aux programmes, les participants recevront le certificat de conducteur de locomotive honoraire.

Le Safety Experience Center de la station Banpo offre une expérience de RV en cas d’urgence dans le métro. La station Banpo comporte la salle d’attente « Train Mania – Station Deokhu » aménagée. Les visiteurs peuvent s’y amuser tout en regardant les différentes expositions en relation avec le métro et voir les trains miniatures circuler.

Expérience d’une journée de conduite de locomotive : ① Dobong Car Depot près de la station Jangam (ligne 7) ② Prendre le train jusqu’à la station Banpo (ligne 7)
Safety Experience Center & Train Mania – station Deokhu Salle d’attente : A la station Banpo (Ligne 7)




Le maire Park Won-soon déclare la révolution du vélo au service des personnes afin de créer des « Autoroutes pour vélos » (CRT) vers toutes les directions

La ville de Séoul a annoncé qu’elle allait adopter une « Nouvelle stratégie en faveur des piétons » pour inverser l’ancienne formule de conception et d’aménagement des routes et des transports de la génération industrielle qui prévoyait l’espace pour les routes en premier, les trottoirs n’étaient construits qu’une fois l’espace disponible. La ville privilégiera désormais les piétons et les vélos, puis les véhicules écologiques pour l’avenir, comme les voitures partagées et les fauteuils roulants électriques, suivis des voies de stationnement et des parcs, et enfin des voies de circulation.

Le dimanche 14 juillet à 14 heures (heure locale), le maire de Séoul, Park Won-soon, qui est actuellement en tournée en Amérique centrale et en Amérique du Sud, a visité Ciclovia à Bogota, en Colombie, la plus grande zone sans voiture au monde depuis 1982. Il a déclaré la « Révolution du vélo au service de l’homme » pour Séoul et a annoncé qu’il construirait des autoroutes pour vélos (Cycle Rapid Transportation, CRT) qui s’étendront sur toute la ville de Séoul.

La construction des CRT grâce à une utilisation révolutionnaire de l’espace est une idée qui implique l’installation de voies réservées aux vélos où les cyclistes pourront rouler en toute sécurité, rapidement et confortablement dans un espace séparé de la chaussée.

Si les pistes cyclables existantes, c’est-à-dire les zones partielles situées le long de la chaussée, sont jugées instables, la plus grande différence qu’offre le CRT est qu’il s’agira d’une zone réservée aux cyclistes qui sera physiquement séparée des piétons et des voitures.

Conformément à la philosophie de Séoul en matière de transport, la « rue au service des personnes » et les caractéristiques des structures de la ville, différents types de CRT seront mis en place, notamment un TRC couvert grâce à l’utilisation innovante des structures de surface et des passerelles, un TRC souterrain, un TRC engazonné pouvant servir d’espace vert en zone urbaine, entre autres.

Construction d'autoroutes pour vélos (CRT) reliant Séoul dans toutes les directions

En rupture avec la création de pistes cyclables faisant partie des chaussées, 
nous allons construire des pistes cyclables permanentes adaptées à chaque espace et notamment au réseau de bus express (BRT). 
Ce qui permet aux cyclistes de traverser les artères de Séoul à vélo, c'est le CRT, 
une autoroute de conception et de forme révolutionnaire réservée aux cyclistes.
Autoroute pour vélos (CRT)
Sans obstacles, sûre, rapide et confortable
Trottoir
Chaussée
Vélo
CRT à trottoir
CRT couvert
CRT souterrain
CRT engazonnéDiagramme conceptuel du Transport Rapide Cycliste (CRT)

Les pistes cyclables qui avaient la même hauteur que les chaussées seront maintenant séparées physiquement de la chaussée afin d’assurer un espace sécurisé et confortable pour les cyclistes. Des réseaux de pistes cyclables thématiques seront mis en place en utilisant les ponts qui enjambent le fleuve Han et des zones cyclables spéciales seront construites dans cinq domaines de vie différents. En association avec différents projets de développement, un total de 72 km de pistes cyclables sera construit (un ratio de plus de 40% de pistes cyclables) et un grand nombre de stations de location Ttareungyi seront installées pour faciliter l’utilisation des vélos entre les zones résidentielles, les zones de bureaux et les stations de métro.

Ttareungyi est devenu un mode de transport très utilisé, puisque son nombre de locations ayant atteint plus de 22,35 millions au cours des quatre dernières années qui ont suivi son lancement. Ses services seront améliorés en prévision de 2020, année au cours de laquelle 40 000 Ttareungyi seront en service. 1 000 Ttareungyi électroniques seront proposés aux habitants des zones vallonnées. La connexion avec les transports en commun sera renforcée par la construction de grandes stations Ttareungyi à proximité des stations de métro qui présentent une forte demande de vélos.

De plus, les rues sans voiture seront élargies. Si une rue sans voiture était exploitée sur une chaussée sous forme de « lignes », elle sera désormais exploitée sous forme de « surfaces » sous le titre de « zone sans voiture » dans les zones telles que la zone touristique spéciale d’Itaewon et le marché de Namdaemun où il y a une forte affluence de piétons, de touristes et de clients.

Le Maire Park Won-soon a déclaré : « Au cours des huit dernières années, les personnes ont été au centre de la politique de Séoul. Nous allons maintenant déployer la nouvelle stratégie adaptée aux piétons pour réorganiser le système de circulation de Séoul afin qu’il soit au service des piétons, des bicyclettes et des transports publics selon le principe « Le droit à la mobilité est un droit civil fondamental ». Cela permettra d’améliorer les transports qui sont tout aussi importants que la nourriture, les vêtements et le logement pour la vie de nos concitoyens. En nous concentrant sur le CRT qui reliera toute la ville, nous allons mener la révolution du vélo pour chacun de nos citoyens. Nous ferons de Séoul un modèle exemplaire, un paradis pour les cyclistes, une ville où les gens se sentent à l’aise et une ville durable pour réduire les particules et lutter contre le changement climatique ».




La ligne 2 du métro de Séoul va mettre en place des stations intelligentes basées sur les TIC

Le système « station intelligente » dont le programme pilote a été lancé en avril 2018 à la station Gunja (ligne 5 du métro de Séoul) sera désormais étendu à toutes les stations de la ligne 2. D’ici mars 2020, le métro de Séoul établira des stations intelligentes dans les 50 stations de métro de la ligne 2 afin de rassembler les informations de gestion des stations qui seront gérées grâce aux TIC. La station pilote intelligente de la station de Gunja a démontré que le système améliorait la sûreté, la sécurité et l’efficacité de la gestion. Ainsi, le temps de patrouille de la station est passé de 28 à 10 minutes en moyenne tandis que le temps de réponse aux situations imprévues est passé de 11 à 3 minutes en moyenne. Sur la base de ces résultats, le métro de Séoul a décidé d’étendre la mise en place du système.

Dès la mise en place de la station intelligente, la gestion intégrée des stations sera disponible dans les domaines de la sécurité, des catastrophes, des installations et du service à la clientèle sur la base d’un système unique, puisque la carte 3D, les capteurs IdO et la vidéosurveillance avancée fonctionneront tous ensemble. La carte 3D permet aux responsables de la station d’avoir une vue de l’intérieur de la station. En cas d’urgence, par exemple un incendie, la carte 3D aide les responsables à appréhender la situation avec plus de précision et en trois dimensions pour une réponse rapide par rapport à la carte plane existante.

La vidéosurveillance avancée, d’une qualité de deux mégapixels, est dotée de la fonction de reconnaissance d’objet qui lui permet d’alerter en temps réel en cas d’incendie dans la station ou d’intrusion dans une zone interdite. Comme la vidéosurveillance avancée représente l’intérieur de la station de métro en trois dimensions, elle offre une surveillance virtuelle sur des écrans de vidéosurveillance qui affichent chaque emplacement.

▲ La carte 3D de la station de Gunja où il est possible de vérifier l’emplacement des caméras de vidéosurveillance, des appareils d’éclairage, des capteurs de qualité de l’air, des équipements de lutte contre l’incendie, et plus encore.

Le métro de Séoul mettra en place des stations intelligentes sur les stations de la ligne 2 tout en améliorant les systèmes de surveillance intégrés existants. Par ailleurs, les fonctions de la station intelligente établie dans la station de Gunja seront améliorées. Parmi les améliorations majeures, on notera les services pour les usagers du métro en situation de vulnérabilité (détection automatique des fauteuils roulants qui avertira les responsables de la station) et le lancement d’un service mobile afin de permettre aux responsables de la station de continuer à surveiller la station en dehors du PC de la station.




Séoul accueille le Festival de la conduite autonome de Sangam, la première étape d’essai au monde pour la conduite autonome 5G.

상암 자율주행 FESTIVAL 5G로 연결되는 미래교통

La ville de Séoul a mis en place le premier banc d’essai au monde pour voitures autonomes reposant sur le réseau 5G, à Sangam-dong, Mapo-gu, Séoul, dans le cadre du projet de démonstration C-ITS mené en collaboration avec le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Infrastructure et des Transports. La ville inaugurera le 22 juin 2019 le Centre de la mobilité de demain de Séoul, le centre de contrôle pour la conduite autonome.

Le banc d’essai de la conduite autonome de Sangam-dong est doté d’équipements comme l’infrastructure C-ITS prenant en charge notamment la conduite urbaine autonome*, une plate-forme de cartographie routière précise, une station de recharge électronique pour véhicules. Cet espace apporte la démonstration de diverses mobilités de demain, comme la conduite autonome à convergence 5G avancée de la Corée. Il sera ouvert au public, gratuitement, 24 h/24 et 7 j/7.
* Le banc d’essai de conduite autonome existant en Corée est situé à K-City à Hwaseong, Gyeonggi-do, où un environnement routier réel est reproduit en circuit fermé pour tester la conduite autonome et certifier les véhicules.

Pour célébrer cette occasion, Séoul accueillera le Festival de la conduite autonome de Sangam, en partenariat avec le Ministère de l’aménagement du territoire, des infrastructures et des transports et le Ministère de la science et des TIC.

À l’occasion du 110e anniversaire de l’utilisation de l’automobile et du téléphone en Corée, le festival sera un jour historique où la voiture autonome connectée en 5G, représentant la mobilité de demain et le début de la commercialisation de la technologie 5G, circulera sur les routes de Sangam au centre de Séoul.

Les citoyens qui visitent le lieu de l’événement peuvent monter à bord des véhicules autonomes et satisfaire leur curiosité concernant l’avenir du transport en assistant à diverses expositions sur les principes des voitures autonomes.

Placé sous le thème de « l’avenir des transports connectés à la 5G », le Festival de la conduite autonome de Sangam offre la plus grande expérience de l’avenir des transports du pays, avec la participation de 17 institutions, parmi lesquelles les entreprises associées à la conduite autonome comme SK Telecom, KT, Samsung, LG, Unmanned Solution, l’université Yonsei et l’université Kookmin.

Sept autobus (4) et voitures (3) autonomes conduiront les passagers sur le parcours de 1,1 km de World Cup buk-ro, tout en présentant aux citoyens diverses technologies de conduite autonome, comme la reconnaissance des signaux 5G et la prévention des pannes de voiture.

Le festival sera également l’occasion de présenter diverses technologies, dont la télécommande de véhicules autonomes 5G, de drones et de voitures électroniques, offrant ainsi aux visiteurs un aperçu des technologies de mobilité du futur qui changeront leur vie.

Afin d’assurer la sécurité de l’événement, Séoul bloquera six des huit voies entre Digital Media City Sageori, World Cup buk-ro à World Cup Park 6 Sageori, le 22 juin de 5 h à 17 h. Quelques voies (une ou deux) entre World Cup Park 2 Sageori → World Cup Park 4 Sageori → Digital Media City Sageori seront également fermées de 5 h à 11 h.

Vue d’ensemble du Festival du festival de conduite autonome de Sangam

□ Vue d’ensemble du festival
❍ Titre : Festival de conduite autonome de Sangam (thème : L’avenir du transport connecté à la 5G)
○ Date : 21-22 juin
– (Forum) 21 juin (vendredi), 14 h-17 h. (Salle polyvalente, B1, Centre S-Plex)
– (Événement principal) 22 juin (samedi), 10h-17h (Sangam World Cup buk-ro, en face du Square culturel de Sangam, etc.)

□ Résumé du programme

Résumé du programme
Titre Date & Heure Lieu Notes
Forum de la conduite autonome de Séoul
(Présentation et discussion entre experts, etc.)
21 juin (vendredi),
14h-17h
Synergium, B1,
Centre S-Plex, Sangam-dong
inscription sur place
Ouverture du futur centre de mobilité (démonstration du contrôle de conduite autonome) 22 juin (samedi),
9h30-10h
Smartmium, 1F, Centre S-Plex, Sangam-dong  
Cérémonie officielle 22 juin (samedi)
10h-10h25
Trottoir en face du Square culturel de Sangam Ouvert à tous
Exposition sur la technologie et expérience de la RV
(exposition de véhicules autonomes, etc.)
22 juin (samedi)
10h25-17h
Trottoir en face du Square culturel de Sangam Ouvert à tous
Démonstration d’une automobile connectée en 5G 22 juin (samedi)
10h35-11h00
World Cup buk-ro, Sangam-dong
(env. 1,1 km)
 
Pilotage de véhicules 5G autonomes (7) 22 juin (samedi)
13h-17h
World Cup buk-ro, Sangam-dong
(env. 1,1 km)
Disponible après inscription sur place



Séoul recherche 1 000 cyclistes pour la piste cyclable de Hangang

Séoul recherche 1 000 personnes qui souhaitent se promener à vélo sur les rives du fleuve Hangang le 7 juillet 2019. L’inscription est ouverte depuis le 11 juin 2019. Les demandes d’inscription seront traitées par ordre d’arrivée.

À l’heure actuelle, il y a 30 000 vélos publics à Séoul. Afin de sensibiliser le public sur l’importance de la sécurité en vélo, la ville organise un tour de vélo par mois de mai à novembre sur le thème « Se promener à Séoul en vélo ». Il ne s’agit pas d’une compétition, mais d’un événement ayant pour objectif de créer un environnement sécurisé à la fois pour les cyclistes, les automobilistes et les piétons.

Organisée dans le cadre de la campagne de sécurité sur les pistes cyclables de Hangang, la 2e édition du Défilé à vélo commencera sur la Place Dalbit du parc Hangang de Banpo le 7 juillet 2019, à 8 h. Les participants devront obligatoirement porter des équipements de protection.

Les cyclistes vont parcourir un circuit de 14 km (Place Dalbit – Pont de Hannam – Pont de Yeongdong – Pont de Jamsil – Pont olympique – Parc cycliste de Gwangnaru) pendant environ 60 minutes. Les cyclistes seront répartis en plusieurs groupes pour parcourir la piste tout en respectant les piétons et les autres cyclistes.

Avant le départ, les cyclistes devront participer à une petite séance d’étirements sur la Place Dalbit du parc Hangang de Banpo. Ensuite, ils se déplaceront en ligne droite tout en respectant les piétons et les autres cyclistes. Une fois arrivés au parc cycliste de Gwangnaru, les participants pourront prendre des photos dans une zone dédiée et assister à de petits concerts musicaux.

□ Informations générales

  • Date : dimanche 7 juillet 2019, départ à 8 h
  • Lieu : Place Dalbit de Banpo (départ) – Pont de Hannam – Pont de Seongsu – Pont olympique – Pont de Cheonho – Parc cycliste de Gwangnaru (arrivée) (14 km)
  • Programme : séance d’étirements avant le départ, promenade en vélo, zone photos, etc.
  • Participants : 1 000 cyclistes (qui possèdent leur propre vélo ou louent un vélo public)
  • Critères de participation : être âgé de plus de 15 ans, avoir un vélo (ou un vélo public) et tout l’équipement de protection comme le casque, pouvoir parcourir un circuit de 14 km
  • Groupes :
    • Groupe A (Avancé) – les participants pouvant pédaler à une vitesse supérieure à 20 km/h pendant plus d’une heure
    • Groupe B (Intermédiaire) – les participants pouvant pédaler à une vitesse supérieure à 15 km/h pendant plus d’une heure
    • Groupe C (Débutant) – Les participants qui souhaitent pédaler plus lentement
  • Demande d’inscription
    • – Période : à partir du mardi 11 juin 2019, 9 h. Dans l’ordre d’inscription
    • – Nombre de participants : 1 000
    • – Méthode : Inscription en ligne (http://seoul.go.kr)
    • – Remarque : Remplissez le formulaire de demande d’inscription après avoir lu attentivement toutes les consignes

□ Programme détaillé (en cours de validation)

Programme détaillé (en cours de validation)
Lieu Activité Heure Contenu
Place Dalbit de Banpo Rassemblement au point de départ 07h40 – 07h45 Rassemblement sur la Place de la jeunesse de Jamsil
Annonces 07h45 – 07h50 Annonces concernant la promenade en vélo (par un animateur)
Séance d’étirements 07h50 – 07h57 Séance d’étirements
Compte à rebours, prise de photos 07h57 – 07h59 Prise de photos avant le départ
Départ 08h00 Place Dalbit de Banpo
Départ par groupe
Parc cycliste de Gwangnaru Arrivée 08h34 – 09h17 Parc cycliste de Gwangnaru
Arrivée par groupe
Événements 09h30 * Zone photos, quizz, etc.
Fin des événements 11h00 Inspection de sécurité des vélos, prise de photos, etc. (participation non obligatoire)

▲La première édition du Défilé à vélo – avant le départ▲ La première édition du Défilé à vélo – avant le départ

▲ La première édition du Défilé à vélo – arrivée des premiers cyclistes▲ La première édition du Défilé à vélo – arrivée des premiers cyclistes




Tour de Séoul en vélo 2019

Opening of Seoul Bike Festival 2019

Le 9 juin 2019 à 9 heures, les participants du Tour de Séoul en vélo 2019 commencent leur circuit à la Place de Gwanghwamun pour arriver au Parc olympique en passant par l’autoroute de Gangbyunbuk-ro.

Organisé pour la 11e fois, le Tour de Séoul en vélo qui a pour objectif de promouvoir le vélo et de sensibiliser le public sur l’importance de la sécurité routière, est un événement apprécié non seulement des amateurs de cyclistes mais également de l’ensemble des citoyens.

Cette année, l’événement comptera 6 000 cyclistes dont 70 effectueront le tour en vélo public appelé « Ttareungyi ».

Le jour de l’événement, de 6 h 00 à 10 h 00, la circulation sera ponctuellement interdite (sens unique) en fonction du passage des cyclistes qui traverseront la Place de Gwanghwamun, le carrefour de Sejong-ro, la station de Séoul, la station de Yongsan, la partie nord du pont de Hangang, la direction Ilsan de l’autoroute Gangbyeonbuk-ro, la partie nord du pont Gayang, le carrefour Guryong, le carrefour à l’entrée du DMC, et le Parc olympique.

Les informations plus détaillées sont disponibles auprès du comité d’organisation du Tour de Séoul en vélo (82-2-2031-1913,www.seoulbikefest.com) et le TOPIS, service d’information et d’opération du transport de Séoul (topis.seoul.go.kr).




Déploiement du wifi public dans tous les transports publics

À partir de 2020, le réseau wifi public sera accessible dans tous les moyens de transports publics à Séoul. Vous pouvez également vous connecter au réseau dans les grands parcs tels que la Forêt de Séoul et le parc Hangang de Yeouido pour écouter de la musique tout en faisant du jogging.
 
Avec un taux d’équipement en smartphones de 95 % chez les citoyens de Séoul, la municipalité a décidé de doubler le nombre de routeurs wifi public avant la fin d’année.
 
Dans un premier temps, 100 % des moyens de transports publics, notamment les bus intra-muros, les bus inter-villes, et les bus de quartier, seront équipés d’un routeur wifi public. Une fois ce projet sera achevé, les passagers auront un accès gratuit dans n’importe quel moyen de transport public. Les métros sont déjà couverts en réseaux wifi grâce aux opérateurs privés.
 
Si seulement 3,6 % des bus de Séoul sont aujourd’hui équipés d’un routeur Wifi, le taux atteindra 100 % à l’horizon 2020. Le nombre total des bus desservant Séoul s’élève à 7 405 bus, dont 6 000 bus verts et bleus et 1 405 bus rouges. Les travaux d’installation dans les bus verts et bleus seront terminés avant décembre 2019, et ceux dans les bus rouges en 2020.
 
Ainsi, même ceux qui travaillent à Séoul auront un accès gratuit à l’Internet pendant leur trajet aller-retour en bus.
 
D’ici octobre 2019, le réseau wifi public sera également accessible dans les bus maeul qui comptent 1,18 millions de passagers par jour. Le projet concerne 1 499 bus maeul de 235 lignes.
 
La ville ambitionne également d’installer plus de routeurs wifi public dans les arrêts de bus. Cette année, 358 arrêts de bus situés sur la voie réservée aux bus en seront équipés. En 2020, 2 000 arrêts de bus deviendront des zones de wifi.
 
Le réseau couvrira également les 24 parcs municipaux dont la superficie dépasse 100 000 ㎡. Pour que les citoyens puissent bénéficier d’un accès Internet gratuit, 300 routeurs supplémentaires seront installés d’ici 2020.
 
Afin de réduire le fossé numérique, la ville projette également d’installer des routeurs wifi dans des espaces fréquentés par les habitants les plus défavorisés, tels que les centres de sécurité sociale, les centres de soins des personnes âgées et des personnes handicapées, les centres de protection des adolescents, etc. A l’heure actuelle, le réseau wifi public ne couvre que 101 établissements. Avant la fin de l’année, 300 établissements supplémentaires bénéficieront du réseau public.
 
Déploiement du wifi public dans tous les transports publics




Circulation des véhicules autonomes connectés au réseau 5G sur une route conventionnelle, la première dans le monde

self-driving-car

Les véhicules autonomes connectés au réseau 5G, développées avec les technologies coréennes, se révèlent pour la première fois au monde à Sangam, Séoul en juin 2019. À cette occasion, les véhicules « véritablement » connectées (V2X, Véhicule à tout) circuleront les rues de Séoul.

En partenariat avec le ministère du Territoire, de l’Infrastructure et du Transport, Séoul organise, le 22 juin 2019, le festival du pilotage automatique à Sangam, le quartier en construction pour devenir un banc d’essai du pilotage automatique connecté au réseau 5G, et ce pour la première fois au monde.

Le plus remarquable est bien sûr le pilotage automatique qui converge le réseau 5G et la technologie V2X et qui sera démontré pour la première fois au monde sur une route conventionnelle. La Corée étant le premier pays à commercialiser le réseau 5G, le festival montrera de différentes technologies rendues possibles grâce au réseau, notamment les modes de transports du futur, y compris le pilotage automatique.

Il est également à noter que des technologies liées au véhicule connecté (V2X) seront démontrés pour la première fois via le réseau 5G. Alors que les véhicules étaient uniquement connectés aux autres véhicules (V2V) ou aux infrastructures (V2I) dans le passé, la technologie de 5G et de V2X, révélée par Séoul en partenariat avec Samsung, permettra de connecter les véhicules ▴ aux gens (V2P), et ▴ aux vélos (V2B) via le réseau 5G.

Le jour du festival, les citoyens pourront monter gratuitement sur les bus et les voitures autonomes. Au total 7 véhicules (4 bus et 3 voitures) circuleront sur World Cup buk-ro (1,1 km) de 10 h à 17 h. Pour faire cette expérience, il faut s’inscrire le plus vite sur le site web de la ville de Séoul (http://seoul.go.kr) ou sur celui de TOPIS (http://topis.seoul.go.kr/), et l’inscription est ouverte à partir du 3 juin. Quelques places seront réservées pour ceux qui souhaitent s’inscrire sur place.

Le banc d’essai pour le pilotage automatique de Sangam sera officiellement ouvert en juillet. Le centre du pilotage automatique sera ouvert aux entreprises privées, et la ville lancera également le projet de démonstration des bus autonomes 5G.




Séoul lance l’application « S-Taxi »

Le 1er juin 2019, Séoul lance « S-Taxi », une application mobile d’un nouveau concept qui permet aux utilisateurs d’appeler un taxi proche et disponible.

Cette nouvelle application est fondamentalement différente des autres systèmes où les chauffeurs ont la possibilité de « choisir » leurs clients. Avec ce nouveau système, le client n’indique plus sa destination au moment de la réservation. Cette nouvelle application permet ainsi d’offrir une option supplémentaire aux citoyens.

Pendant la phase de test, la ville de Séoul formera un comité de consultation composé des chauffeurs et des citoyens pour trouver des moyens efficaces qui seront bénéfiques à tous.

Les citoyens possédant un Smartphone Android pourront télécharger cette application pendant la phase de test (à partir du 1er juin 2019).

S-Taxi - 서울 택시승차앱 설치 페이지 및 사용 화면

Le nouveau système lancé par Séoul qui fonctionne avec les terminaux de paiement déjà installés dans tous les taxis dispense les chauffeurs d’installer une nouvelle application sur leur Smartphone. En effet, il leur suffira d’accepter les conditions d’utilisation pour s’inscrire au service en tant que chauffeur.