Go to Main Content Go to Footer Content

Vidéo du jour

A A
  • Amanda X I·SEOUL·U

  • SMG 360
    image_pdfimage_print
    0:05 Bonjour,
    0:06 Vous savez où je suis là ?
    0:08 Devinez ce que je suis en train de faire…
    0:10 J’imagine que ce n’est pas évident.
    0:12 Quand j’y pense, c’est vraiment fantastique.
    0:14 Mais c’est aussi une longue histoire.
    0:16 Je vais vous l’expliquer étape par étape.
    0:17 Je suis allée en Corée il y a environ 2 ans.
    0:20 C’est à cette époque
    0:21 que j’ai rencontré
    0:23 un fonctionnaire coréen particulièrement intéressant.
    0:25 Son travail, c’est de s’occuper de la communication
    auprès des gens habitant à Séoul.
    0:30 Il vous expliquera lui-même tout à l’heure
    0:31 en quoi consiste plus précisément son rôle.
    0:34 Il se trouve que
    0:36 cette personne est à Wuhan pour quelques jours.
    0:39 Il est venu à l’occasion d’un échange culturel sino-coréen.
    0:42 En ce moment, je suis moi-même à Wuhan justement.
    0:46 C’est une chance inespérée.
    0:49 Et puisque je suis là, je lui ai proposé de se voir.

    0:51 Je l’ai invité à déjeuner.
    0:53 Cela fait maintenant quelques jours qu’il est en Chine,
    0:56 il n’a sans doute eu que des plats typiques
    de la cuisine de Wuhan depuis
    0:58 et pas une seule occasion de manger coréen.
    0:59 C’est pour ça qu’aujourd’hui,
    1:02 on va lui préparer un Samgyetang,
    un plat que les Coréens savourent en été.
    1:04 C’est un plat que j’ai déjà préparé dans le passé.
    1:06 Et puis il y aura un plat à base de racines de lotus.
    1:10 Je sais que je vous l’ai déjà dit auparavant.
    1:11 La racine de lotus est un ingrédient unique
    que l’on ne trouve que dans la province du Hubei.
    1:14 Et c’est un produit saisonnier
    1:16 que l’on ne trouve qu’en début d’été aussi.
    1:18 S’il n’en goûte pas aujourd’hui,
    l’occasion ne se représentera sans doute pas.
    1:19 C’est pour ça que j’aimerai le lui faire découvrir tout à l’heure.
    1:22 C’est donc un ingrédient unique
    que l’on ne trouve qu’au Hubei à cette époque de l’année.
    1:33 Je suis en train de préparer le poulet.
    1:35 Il faut compter 40 à 60 minutes de cuisson.
    1:38 Ce qu’on est en train de préparer maintenant,
    ce sont justement les racines de lotus.
    1:40 Je vous ai déjà appris dans le passé
    plusieurs façons de les préparer.
    1:43 Aujourd’hui, on va utiliser la méthode la plus traditionnelle,
    qui leur donne un goût à la fois acidulé et épicé.
    1:46 On coupe l’ail en rondelle.
    1:49 Voilà, c’est presque fini.
    1:59 Bonjour Amanda,
    2:00 Bonjour,
    2:02 Mon invité est là.
    2:04 Le Samgyetang sera bientôt prêt.
    2:06 En attendant, commençons donc
    avec quelques amuse-bouches.
    2:10 Bonjour Monsieur le Directeur,
    2:12 Encore un peu de patience pour le Samgyetang.
    2:13 Goûtez-moi donc ces amuse-bouches.
    2:17 Je vais brièvement vous les présenter.
    2:18 Ici, vous avez de la mangue saupoudrée de sel et de piment.
    2:21 Et ici, vous avez du gombo.
    2:23 La dernière fois que je suis passée à Séoul,
    2:25 j’étais pressée et nous n’avons pas pu beaucoup discuter.
    2:28 Profitons de l’occasion pour parler un peu plus.
    2:31 C’est délicieux
    2:35 Je suis un agent des Relations publiques de la ville de Séoul.
    2:43 Je m’occupe d’informer les habitants de Séoul
    sur ce que la ville fait pour eux.
    2:47 Qu’est-ce que vous êtes venu faire à Wuhan ?
    2:50 Je suis ici pour apprendre de la Chine qui est très forte
    en marketing urbain, notamment dans son utilisation des influenceurs.
    (On discute…)
    3:08 Je crois savoir que les Coréens aiment manger
    un bon Samgyetang en été.
    3:12 Comme il fait très chaud chez nous l’été,
    3:15 les effets nutritionnels du ginseng qu’on met dans le Samgyetang
    nous aident à supporter les chaudes journées estivales.
    3:28 Le Samgyetang est prêt.
    3:30 Le plat arrive.
    3:39 Bon appétit.
    3:41 Ça a l’air très bon.
    3:43 D’abord la soupe.
    3:45 C’est excellent.
    3:46 Merci beaucoup.
    3:56 Vous pourriez ouvrir un restaurant à Séoul.
    3:59 C’est vrai ? Je n’y manquerai pas
    si l’occasion se présente.
    (Chef en Samgyetang)
    4:03 Qu’est-ce que vous avez mangé
    depuis que vous êtes à Wuhang ?
    4:07 Des Rè gān miàn ! J’ai mangé beaucoup de plats à base de tofu
    parfaits pour le palais d’un Coréen.
    4:20 Les Rè gān miàn sont un plat
    dont les habitants de Wuhan raffolent.
    4:24 Il y a une vraie culture du petit-déjeuner
    chez les habitants de Wuhan.
    4:27 On sait tous l’importance du petit-déjeuner.
    4:30 Il faut bien manger le matin.
    4:32 Amanda,
    4:34 Tiens, c’est un livre qui parle des différentes choses
    qui ont eu lieu dernièrement à Séoul.
    4:39 Ici, ça parle des marchés traditionnels où l’on peut déguster un grand nombre de petits plats locaux.
    Notamment ce qu’on appelle le Nokdujeon, une sorte de crêpe à base de haricot, vraiment délicieuse.
    4:57 Je n’ai pas encore eu l’occasion d’essayer le Nokdujeon.
    5:00 Je me demande si c’est plutôt sucré ou salé…
    5:02 C’est à la fois simple et très raffiné.
    5:06 Je peux y jeter un coup d’œil ?
    5:07 C’est un cadeau.
    5:08 Merci beaucoup.
    5:12 Ça ne parle pas que de nourriture, ça traite aussi
    des sites touristiques ou encore des espaces verts de Séoul.
    5:19 C’est un peu comme un livre pour voyageurs.
    5:24 Vous pourrez l’utiliser si vous revenez en Corée.
    5:28 Le dernier plat est presque prêt.
    5:29 Je vous ramène ça,
    laissez-moi juste un instant.
    5:37 Prenez d’abord de ceci.
    5:38 Je ne sais pas si vous avez déjà goûté
    ce qu’on appelle des racines de lotus.
    5:45 C’est délicieux.
    5:45 C’est un lotus qui est encore au stade de la pousse.
    5:48 J’ai entendu dire que ces racines sont très populaires en effet.
    5:50 C’est vrai. Beaucoup viennent du Hubei d’ailleurs.
    5:52 Le Hubei est une région riche en lacs,
    et en produit donc en grand nombre.
    5:57 C’est pour ça que de nombreux plats locaux
    utilisent ces racines de lotus.
    5:59 Les racines qui ne sont pas pleinement mûres comme celle-ci
    6:01 sont une spécialité régionale.
    6:04 On n’en trouve qu’en cette période de l’année.
    6:07 C’est très tendre, et extrêmement bon.
    6:06 La texture est la même que celle d’une racine normale,
    mais elle est bien plus tendre.
    6:11 Trinquons ensemble.
    6:13 Santé !
    6:17 Est-ce que je peux avoir un autre verre ?
    6:20 Merci beaucoup.
    6:21 Est-ce que vous aimez la cuisine chinoise ?
    6:22 Quel type de plats préférez-vous ?
    6:25 J’aime beaucoup le Bok Choy et le Porc Dongpo.
    6:32 Ces temps-ci, mes amis en Corée
    6:35 me disent que la cuisine chinoise est à la mode là-bas.
    6:38 Vous les avez déjà essayés en Corée ?
    6:41 Je veux parler des plats chinois à la mode en ce moment.
    6:43 Ces temps-ci c’est la fondue chinoise qui est très populaire,
    on en trouve partout dans les restaurants.
    6:53 Je pense que c’est notamment
    à cause des influenceurs chinois
    6:57 qui sont apparus dernièrement
    dans le monde de l’entertainment coréen.
    7:02 Oui, on a des influenceurs chinois qui viennent à Séoul.
    7:11 Par exemple qui louent des studios ou de l’équipement,
    ou qui collaborent pour de la localisation de tournage.
    7:21 Vraiment ? On peut louer de l’équipement
    ou délocaliser des tournages à Séoul ?
    7:26 C’est fascinant.
    7:28 Merci.
    7:30 Merci beaucoup Amanda pour votre accueil.
    7:40 Je vous ai apporté un cadeau :
    c’est un tablier que vous pourrez utiliser pour cuisiner.
    7:49 L’emballage est très joli.
    7:51 C’est un tablier ?
    7:53 Il vous va à merveille.
    Vous êtes sublime.
    7:58 Merci beaucoup.
    Ça me touche vraiment.
    8:03 Vous pouvez trouver toutes les informations nécessaires sur Séoul
    sur le site ’chinese.seoul.go.kr’ dont nous nous occupons.
    8:14 Vous y trouverez tout un tas de photo
    et de vidéos sur la ville.
    8:29 En ce moment, on a notamment une vidéo extraordinaire de Séoul
    grâce au célèbre photographe Steve McCurry.

    8:40 Bonjour,
    Je m’appelle Steve McCurry.
    8:45 Séoul a plus de 2000 ans d’histoire.
    8:48 Mais elle est aussi tournée vers son avenir.
    8:53 Quand on se promène autour de la ville
    à pied ou à vélo,
    8:56 on ressent un véritable sentiment de coexistence.
    8:59 Une coexistence entre le passé et le futur,
    9:02 et une coexistence entre les gens eux-mêmes.

    9:15 Je vous suis profondément reconnaissante
    d’être venu me voir aujourd’hui.
    9:17 L’heure est malheureusement venue de nous quitter.
    9:19 Si l’occasion se présente,
    j’espère que nous pourrons nous revoir.
    9:21 Merci à vous Amanda.
    A bientôt à Séoul.