Go to Main Content

Nouvelles du transport

A A
  • Abribus intelligents et arrêts de bus futuristes pour le centre-ville de Séoul

  • SMG 58

    Le Gouvernement métropolitain de Séoul (GMS) a confirmé le programme de conception et d’installation des abribus intelligents, dont le concept a suscité le plus grand intérêt des citoyens. Le GMS a retenu Beauty of Korea (Beauté de la Corée) pour la conception finale des arrêts de bus de la ville, dont l’esthétique moderne revisite les courbes subtiles des avancées des toitures des hanoks. L’installation pilote débutera à la fin du mois d’octobre.

    Du 10 au 24 juin dernier, le GMS a organisé un appel à soumission publique pour la conception d’abribus intelligents afin de sensibiliser le public au projet et de décider de sa conception. Le projet sélectionné, Beauty of Korea, est une interprétation moderne de la forme et des courbes des avancées des toits des hanoks et a recueilli 47,3 % des votes des citoyens.

    Le GMS projette d’installer des abribus intelligents pour servir d’aires de repos aux usagers, où ils pourront profiter d’espaces verts toute l’année, à la différence de l’environnement dépassé et banal des arrêts de bus actuels. Des rampes vertes remplaceront les garde-corps installés aux passages piétons et des jardins verticaux seront installés sur les parois pour que les citoyens retrouvent l’atmosphère d’un jardin urbain en attendant leur bus.

    Ces abribus intelligents devraient améliorer le quotidien des usagers des transports publics. Ce nouvel environnement permettra d’atténuer certains des désagréments actuels que subissent les passagers à la montée et à la descente des bus. En effet, les toits des arrêts de bus actuels étant trop étroits, les passagers sont obligés de garder leur parapluie ouvert jusqu’à leur montée dans le bus pour leur éviter d’être mouillés par les gouttes de pluie sales qui tombent du toit. Une enquête a été menée pour étudier davantage ces problèmes signalés par les citoyens.

    Le GMS a finalisé la conception spécifique du toit, et les modifications se refléteront dans les nouvelles structures améliorées des arrêts de bus. Les toits sont prévus pour être plus hauts que les bus électriques, eux-mêmes plus hauts que les bus existants. Par ailleurs, la longueur des toits sera allongée de 60 cm.

    Les abribus intelligents nés d’une conception futuriste seront équipés de panneaux photovoltaïques sur leurs toits pour produire de l’énergie respectueuse de l’environnement. Les panneaux s’harmoniseront avec les courbes des toits pour tenir compte du paysage urbain et du design futuriste que l’on voit depuis les grands immeubles. Afin de rationaliser l’apparence des abris, des unités de climatisation à condensation seront installées dans les espaces supérieurs et cachées à la vue de tous.

    Les abribus intelligents qui seront installés dans des zones symboliques seront équipés de façades médiatiques qui diffuseront les politiques de la ville aux citoyens. Elles serviront également à l’art numérique et permettront d’optimiser la visibilité des galeries numériques extérieures. Au-delà d’être de simples équipements urbains, les abribus intelligents serviront aussi d’espaces culturels où les citoyens pourront suivre différentes manifestations et communications.

    Les abribus intelligents permettront notamment de favoriser le confort des transports pour le bien-être de tous les citoyens. Leur conception universelle, permettant aux usagers de ne pas subir de restrictions dues au sexe, à l’âge, au handicap ou à la langue, sera réactualisée pour pallier aux limites des environnements de transport existants et changer ainsi directement la vie des gens.

    Ainsi, si une personne handicapée, qui fait partie des usagers vulnérables des transports, appuie sur le bouton « Waiting for a bus », elle sera informée de l’heure d’arrivée du prochain bus à plancher bas. Le conducteur du bus sera en retour informé de la présence de la personne handicapée à l’abribus intelligent. Un service de guidage vocal sera également disponible pour les étrangers et les personnes malvoyantes. Des systèmes de vidéosurveillance seront installés pour garantir la sécurité des femmes ainsi que des sonnettes d’alarme pour prévenir la police.

    Les abribus intelligents seront installés sur 10 sites à partir de la fin du mois d’octobre, lorsque les appels d’offres et la passation des marchés seront finalisés. Enfin, des arrêts de bus centraux BRT (réseau de bus express) seront installés sur la route de l’aéroport. La construction des abribus intelligents devrait s’achever au plus tôt en décembre avant leur ouverture au public. Ils feront l’objet d’une période de test de un à deux mois.

    Un abri intérieur sera installé au moins pour chaque abribus intelligent et le port d’un masque y sera obligatoire pour prévenir la propagation de la COVID-19. La ville œuvrera à limiter la transmission du virus et à faire de ces abribus des lieux de transport sûrs en procédant à une désinfection complète. Elle veillera également à aérer l’espace grâce à l’ouverture régulière des portes. Enfin, elle installera des stérilisateurs d’air à plasma et des appareils de mesure de la température corporelle.